SUIVEZ-NOUS SUR

Interview de Magali Tristant, Responsable communication et marketing chez Eight Advisory

15 mai, 2018 15 mai, 2018   15 mai, 2018 0 commentaire

Culture RP a rencontré Magali Tristant, Responsable communication et marketing chez Eight Advisory.

Magali Tristant-Portrait

 

Magali, quels sont votre formation et votre parcours ?

J’ai été formée à l’Ecole Française des Attachés de Presse (EFAP) et me suis spécialisée ensuite en communication des entreprises. Ma carrière a démarré en agences de publicité et de conseil en communication pour différents budgets et secteurs d’activité (régie publicitaire du groupe Hachette, Théâtre National de la Colline, Fédération des Sports Equestres, Cafés Malongo, Groupe Pochet, Lalique, …) avant de prendre la responsabilité d’un studio graphique. J’ai ensuite travaillé en agence marketing BtoB avant d’intégrer la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) pendant 9 ans où je me suis occupée du Championnat de France des Rallyes puis du Grand Prix de France de Formule 1 en tant que responsable de projet. J’ai enfin rejoint Eight Advisory en 2010, quelques mois après la création du cabinet.

Eight Advisory est un cabinet indépendant, spécialisé en conseil financier et opérationnel. Quel est l’ADN, la vision et domaines d’expertises du cabinet ?

Eight Advisory a été créé par d’anciens de grands cabinets d’audit ou de « big four ».  Les Associés, qui détiennent le cabinet, ont fait le choix de créer une structure de conseil indépendante capable d’intervenir sur l’ensemble des paramètres essentiels pour le développement des entreprises. Le cabinet intervient ainsi sur les transactions (opérations de fusion ou d’acquisition, investissements, évaluations, arbitrage financier, etc…), les restructurations (sous performance, évolutions de périmètre, etc…) et la transformation des entreprises (plans de transformation, optimisation des performances financières, optimisation du besoin en fond de roulement, cash management, financements CT, factoring, etc.). La particularité d’Eight Advisory est de proposer du conseil financier et opérationnel, c’est-à-dire de l’analyse des données financières mais aussi de l’implication dans le fonctionnement des entreprises pour leur permettre d’optimiser leurs performances opérationnelles.

Eight Advisory est un des premiers acteurs pour la réalisation des vendor due diligence. En quoi consiste ce type d’opération ?

La « vendor due diligence » permet d’analyser l’ensemble des facteurs de performance de l’entreprise dans le cadre de la modification de son actionnariat. Elle consiste à revoir l’ensemble de l’entreprise dans le cadre de sa future cession, et de mettre à disposition des acquéreurs potentiels un dossier contenant une analyse fine, précise et indépendante pour qu’ils obtiennent une photographie exacte de la situation, du fonctionnement et des résultats de l’entreprise.

Le cabinet est sur 16 grands secteurs d’activité, comment établissez-vous votre veille sectorielle marché, concurrentielle, d’intelligence économique ?

Les associés et leurs équipes ont leurs secteurs d’activité de prédilection, qu’ils entretiennent par le biais d’une veille marché régulière et enrichit de par leurs expériences et relations professionnelles. Cela leur permet d’avoir une connaissance très intime de son secteur, avec plusieurs regards complémentaires. Leurs approches sont donc beaucoup plus pertinentes quand ils interviennent pour un acteur dudit secteur.

L’E-réputation est globalement un sujet sensible pour les marques, les entreprises, les institutions, les chefs d’entreprise ou membres du Comex. Comment abordez-vous cette question au sein du cabinet ?

De façon très pragmatique ! Nous n’avons d’ailleurs pas vocation à communiquer sur toutes les missions réalisées qui sont confidentielles, pour une large majorité. Nous sommes par ailleurs accompagnés par l’agence de communication CLAI qui nous conseille sur ces sujets, et avec qui nous réfléchissons sans cesse aux meilleurs moyens, outils et messages à valoriser pour optimiser notre présence sur Internet et les réseaux sociaux.

Offrir un conseil adapté à l’international pour réaliser des opérations financières transnationales requiert une connaissance approfondie du marché, de l’environnement des affaires, des normes comptables, du droit et de la culture professionnelle de la zone d’intervention. Eight Advisory est présent dans 20 pays et peut s’appuyer sur un réseau de partenaires indépendants de conseil en transaction, restructuration et transformation d’entreprises. Qu’est-ce qui fait votre différence par rapport à d’autres cabinets ?

Eight Advisory a choisi de se développer d’abord en propre à Paris, Lyon, Nantes, Londres et Mumbai. Depuis 2016, nous avons lancé l’Alliance Eight International qui intervient sur les 5 continents. La différence avec les autres structures réside en notre capacité à mixer les équipes des cabinets membres d’Eight International, sélectionnées pour leur niveau d’excellence technique mais aussi pour leurs valeurs. Elles seront les garants « culturel » de la zone d’intervention, tandis que nous garantissons un niveau maximal de qualité de nos missions et nos méthodes de travail tout en restant le point de contact de notre client. Cette répartition des rôles a fait ses preuves. La cinquantaine de missions réalisées en témoigne. Chacune des entités réunie le temps d’une mission a une feuille de route claire et garde son indépendance, ce qui permet de rester concentrer sur un même objectif : servir au mieux et au plus vite le client. Ce n’est pas forcément le cas dans d’autres structures où les problèmes de rétrocession d’honoraires viennent polluer l’ambiance et la qualité des missions.

Du point de vue de la communication de Eight Advisory, comment celle-ci s’organise-t-elle et est-ce que votre présence sur les médias sociaux n’est-elle pas anecdotique par rapport aux carnets d’adresses et à la réputation que le cabinet s’est forgée ?

Je suis entièrement d’accord avec vous. Depuis que je suis chez Eight Advisory (8 ans), les effectifs ont été multipliés par cinq et le chiffre d’affaires par plus de trois ! Dans une situation de marché économique difficile, Eight a connu une « évolution insolente », comme l’un de vos confrères l’avait écrit dès notre démarrage. Oui, la reconnaissance de l’expertise de chaque expert dans son domaine est clé. Nos Associés ont le « savoir-faire » et tout l’enjeu pour nous communicants est de « faire savoir », en continuant à le répéter et à le démontrer. Notre autre enjeu est de communiquer sur notre évolution et notre adaptation à nos marchés (lancement de nouvelles offres, recrutement d’équipes dédiées, ouverture de nouveaux bureaux…).
La communication est aussi un exercice d’équilibriste. Comme évoqué précédemment dans cet entretien, nous sommes très discrets sur nos missions, même lorsque celles-ci sont publiques. Nos efforts sont donc concentrés d’une part sur nos évènements et, d’autre part, sur nos outils de communication. Les newsletters, les études que nous menons sur des sujets techniques et nos canaux ou outils de communication (CRM, site web, réseaux sociaux…) sont notre priorité.

Une question simple, si vous aviez à donner une définition de l’influence, l’engagement, l’accompagnement, la prospective et la tendance quelles seraient-elles ?

Question certes simple mais réponse difficile. L’influence, l’engagement, l’accompagnement … font partie intégrante des engagements d’Eight Advisory que nous avons traduits au travers de nos trois valeurs : excellence, respect et entrepreneuriat. Je dirais que pour parler d’influence, il nous faut l’engagement de nos collaborateurs vis-à-vis de l’écosystème dans lequel ils évoluent et l’anticipation sur les tendances et les évolutions du marché pour fournir à nos clients, un accompagnement le plus pertinent possible.

 

 

 

Marc Michiels / @Michielsmarc : 
Rédacteur en chef de publication de Culture RP (2016 – 2018), chargé de l’éditorial et Community Manager depuis 2011, L’Argus de la presse | Groupe CISION

 

 

 

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire