SUIVEZ-NOUS SUR

L’IA au service des relations presse : un accord parfait

28 février, 2019 28 février, 2019   28 février, 2019 0 commentaire

#ParoledAgence

Tribune de Solenne Lesénéchal, cofondatrice et CEO d’AlgoLinked.

L’intelligence artificielle ne date pas d’hier. Elle a fait son apparition dans les années 50. Désormais, l’IA est partout et sur toutes les lèvres. Elle fascine certains quand d’autres la craigne. L’explosion du volume de données a changé la donne et l’IA a déjà transformé un grand nombre de secteurs, parmi eux celui des médias et des relations presse.
Une transformation du métier de communicant

Le communicant peut désormais s’équiper de nouveaux outils dotés d’intelligence artificielle, comme par exemple dans la relation client.

Des « chatbots » ou agents conversationnels prennent en main une partie de la gestion de la relation. Ils peuvent répondre à des questions simples permettant aux agents humains de consacrer plus de temps aux questions à plus grande valeur, à caractère sensible ou plus difficiles à traiter.

Une transformation s’est également opérée dans le secteur des relations presse où l’IA a fait son apparition en améliorant le ciblage des journalistes et la création de fichiers presse. Tout comme pour les sites de rencontres: les algorithmes et l’IA ont modifié les relations amoureuses en facilitant la reconnaissance des affinités et des sujets d’intérêts. De la même façon, l’intelligence artificielle permet au communicant de détecter plus finement les centres d’intérêts des journalistes pour ensuite les contacter et leur proposer une information utile par rapport aux derniers sujets qu’ils ont couverts ou traités. Le communicant ou l’attaché de presse devient un médiateur d’information pertinente pour le journaliste.

La technologie ne remplace pas le communicant ni l’attaché de presse. Au contraire, elle facilite son travail. Dans les entreprises, les tâches répétitives sont de plus en plus automatisées, l’accès et le traitement des données et de l’information sont aujourd’hui gérés par des robots. Alors pourquoi ne pas voir l’IA comme une merveilleuse opportunité d’automatiser certaines tâches et dégager du temps pour se sentir moins débordé, moins stressé, moins robotisé ?

Télécharger l’étude

IA et recherche sémantique pour mieux communiquer vers la presse

Face à la surabondance de data, l’enjeu du communicant n’est donc plus de collecter toute l’information mais de savoir l’analyser et de lui donner du sens.

L’IA et notamment le traitement du langage naturel (TLN ou NLP pour Natural Language Processing) s’avère être un formidable atout pour l’analyse de données textuelles, mais surtout pour en comprendre le sens. L’algorithme interprète le contenu d’un article et d’un communiqué de presse à partir d’une extraction automatique des métadonnées contenues dans le texte (concepts, noms de personnes, noms d’organisation, type de presse, lieux…).

Le traitement du langage naturel permet ainsi de faire une veille quotidienne sur des millions de sources d’informations. Les algorithmes exécutant cette technologie sont capables d’identifier tous les sujets traités par un ou plusieurs journalistes en quelques minutes. Un travail titanesque que l’humain ne peut pas réaliser, au risque de perdre un temps précieux.

Certains outils vont même plus loin dans l’analyse de contenu : ils permettent de cibler précisément les journalistes actifs par rapport au contenu d’un communiqué de presse et ainsi d’extraire une liste pertinente de journalistes à contacter. C’est l’innovation que propose AlgoLinked aux professionnels de la communication. 

Envoyer le bon message, au bon endroit, au bon moment et à la bonne personne, voici l’équation que l’intelligence artificielle résout pour les professionnels des relations presse afin de proposer un « matching » parfait entre un contenu et des journalistes intéressés par ce-dernier.

En quelques minutes, l’algorithme est capable de proposer une liste ciblée de journalistes potentiellement intéressés par le communiqué de presse. Ces derniers sont sélectionnés par rapport à la compréhension du contenu et aux mots-clés se trouvant à la fois dans le communiqué de presse et dans les derniers articles ou dernières publications des journalistes identifiés. Le communicant peut ensuite choisir de le diffuser à tous ou à certains de ces journalistes présélectionnés.

Une expérience RP améliorée pour se consacrer aux vraies relations presse

En automatisant le processus de ciblage, le communicant ou l’attaché de presse peut alors passer plus de temps à travailler son contenu et le contact direct avec le journaliste pour initier ou entretenir une relation de confiance et de qualité.

Mieux connaître le journaliste à contacter et avoir pris connaissance de ses derniers articles avant de l’appeler est plus confortable et moins «stressant». N’oublions que dans relations presse il y a « relation ». Moins de temps perdu à créer des fichiers presse et à chercher de l’information, c’est tout simplement plus de temps pour la conversation et l’échange avec le journaliste sur des sujets qui l’intéressent vraiment.

Abonnez-vous ici

Marc MichielsRédacteur en Chef.

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire