SUIVEZ-NOUS SUR

8 conseils pour que les journalistes ouvrent vos emails

5 mars, 2019 5 mars, 2019   5 mars, 2019 0 commentaire

#MardiConseil

Le mail est toujours le canal privilégié pour contacter les journalistes. Débordés, ils souhaitent de moins en moins s’éparpiller sur de multiples plateformes et se reconcentrent sur leurs emails.

Néanmoins, il croulent sous les messages et tous les journalistes se plaignent des centaines d’emails qu’ils reçoivent chaque jour !

Dans ce contexte, comment les inciter à ouvrir vos messages plutôt que de les jeter à la corbeille?

On a donc fait le tri et retenu les 8 conseils les plus importants pour maximiser vos chances d’être lu par un journaliste :

1- Utilisez une base de données médias professionnelle

Les journalistes bougent constament ! Ils changent de rédaction, de chroniques, d’émissions. La compilation de contacts journalistes dans une base de données nécessite un travail de recherche fastidieux, rigoureux et régulier afin de recenser les informations à jour et relatives à leur médias, localisation géographique, sujets traités, couverture, domaines d’expertises…

Procurez-vous une base de données médias professionnelle et qualifiée qui assurera une meilleur efficacité à vos campagnes RP et une plus grande capacité de couverture.

2. Envoyez des mails ciblés et personnalisés

Recherchez des informations sur l’historique des journalistes est un travail long mais au combien nécessaire.

Il est indispensable de connaître le contexte de vos contacts, leurs derniers articles, leurs sujets de prédilection afin d’améliorer la pertinence de vos messages, sans quoi, votre email finira rapidement dans la corbeille de vos destinataires.

Découvrez l’outil Cision Comms Cloud
Pour connaître tous les contacts sur les journalistes et les médias
en France et à l’International.

3. Mettez les contacts de l’expert dans l’email

Les journalistes n’ont plus le temps de passer par l’attaché de presse pour demander un contact à interviewer. Ils veulent et apprécient un contact direct. Communicants : acceptez d’être court-circuités ! Le plus important étant que la personne à interviewer soit contactée par les journalistes.

Pour ce faire, mettez directement dans votre email la photo, le nom, les coordonnées et le titre de la personne qui pourra répondre directement aux questions des journalistes.

4. Soignez avant tout l’objet du mail

C’est une évidence : l’objet du mail est le plus important de votre campagne d’emailing. C’est lui qui va décider du sort de votre email : ouvert ou poubelle !

Gardez-bien cela en tête quand vous communiquez auprès des journalistes. Pourquoi l’ouvriraient-ils, surtout si vous ne les connaissez pas personnellement ? Soyez direct mais mystérieux sur ce que le journaliste va trouver en ouvrant…

5. Choisir la meilleure adresse d’expéditeur

Un conseil simple mais efficace : utilisez une adresse mail facilement reconnaissable qui permette au journaliste d’être sur que ça n’est pas du spam et que l’email lui est bien destiné. Service presse et le nom de votre entreprise, ou votre nom et prénom suivi de RP permettent aux journalistes une meilleure identification de vos messages.

Sachez qu’une fraction de seconde suffit au journaliste pour prendre la décision d’ouvrir ou non votre mail et l’un des facteurs les plus importants dans sa décision est de savoir si l’expéditeur est familier ou s’il semble crédible.

6. Evitez les pièces jointes et préférez le corps du mail

Beaucoup de journalistes lisent leurs emails sur leur téléphone portable, notamment durant leur trajet pour le bureau. Sur téléphone il est très peu pratique d’ouvrir une pièce jointe. Mauvais réseau ou plus de place sur le téléphone : télécharger une pièce jointe peut rapidement décourager le journaliste.

Préférez un communiqué de presse dans le corps de l’email que le journaliste pourra scroller et lire du début à la fin. Aussi, si vous souhaitez rajouter des éléments complémentaires, stockez les documents sur le web et rajoutez un lien dans votre CP.

En plus d’alléger la taille de votre email, vous pourrez si vous utilisez un logiciel RP savoir qui a cliqué sur quel lien.

Que des avantages !

Découvrez l’outil Cision Comms Cloud
Pour diffuser vos CP par email et savoir qui
a ouvert, qui a cliqué

7. N’utilisez pas de MAJUSCULES ou de !!!!!

Ce genre de mails visuellement « agressifs » déclenchent généralement les filtres anti-spam. Là aussi c’est une question de bon sens, on ne CRIE pas sur quelqu’un par mail !!! Personne n’aime ça et encore moins les journalistes!

Ce n’est bien sûr pas le seul élément qui déclenche les filtres anti-spam, ces derniers examinent aussi les noms d’expéditeurs suspects, les URL qui redirigent, etc.

Certains mails tout à fait professionnels sont donc parfois signalés et placés à tort dans les spams, loin des yeux des journalistes.

8. Variez vos listes d’influenceurs et vos sujets

Si vous utilisez une base de données médias professionnelle : profitez des milliers de contacts à votre disposition pour varier vos contacts presse, remanier vos listes de diffusion régulièrement afin de ne pas épuiser trop vite vos interlocuteurs.

Changez d’angle, changez de sujet! Vous n’êtes pas obligé de parler de vos solutions et de vos prestations en permanence et ce toujours aux mêmes journalistes. Variez les plaisirs et communiquez sur les nouvelles nominations, sur les politiques RSE de votre organisation, le bien être dans votre entreprise… soyez créatifs !

Qualification, ciblage, clarté, format variété : gardez en tête ces points clés et vous serez parés pour lancer une campagne d’email RP optimisée.

Cyndie Bettant
Directrice de publication
Culture RP

Abonnez-vous ici

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire