SUIVEZ-NOUS SUR

Nommer, c’est dire avec du sens !

22 juillet, 2019 22 juillet, 2019   22 juillet, 2019 0 commentaire

#ParoledAgence

« L’important d’une rencontre, d’une conférence c’est ce que cela aura transformé chez vous. »Denis Adjedje.

AdGENCY Experts est une agence de conseil qui propose plus de 720 experts, speakers, intervenants et conférenciers. Ses résultats sont impressionnants, avec plus de 2000 interventions en entreprise et plus de 50 dîners-conférences à son actif, elle couvre des domaines d’expertises pointus et variés avec un mot d’ordre : apporter une réelle dimension humaine !

Nous avons rencontré Denis Adjedje en tout confiance, en échange, trois fois, dans le silence feutré d’un café. Un vrai bonheur, « un moment gravé dans une foule de petites histoires ». Mais comme le dit si bien Denis : « l’important d’une rencontre, d’une conférence c’est ce que cela aura transformé chez vous ». Merci infiniment pour ce moment Denis ☺

Je vais vous raconter une histoire : pendant 4 ans j’ai vécu avec une actrice. Lorsqu’elle était invitée par les entreprises, il n’y avait qu’une seule chose, c’était le photo call et je me disais « mais quel gâchis ». Il y a tellement de gens géniaux ! Le paradoxe d’un monde de Peopolisation dans lequel on ne demande jamais à quelqu’un de parler !

J’ai donc créé en 1990 une agence de communication et Adgency Experts en 2012. J’ai trouvé ce métier d’agent du savoir, extraordinaire et sans limite dans son développement. Et aujourd’hui, nous proposons 64 thèmes avec plus de 720 conférenciers.

Comment se passe le choix des conférenciers ?

Ce qui est magique dans ce métier, c’est l’humain, la passion qui accompagne sa singularité.

Il y a des univers très différents qui font des conférenciers aussi très singuliers et ça c’est le cœur de mon métier ! Je commence toujours par rencontrer la personne, on fait connaissance et en parallèle, quelle que soit la qualité de celle-ci, son niveau de reconnaissance du grand public. Je viens le ou la voir pour comprendre son mode d’expression. Ce qu’il ou ce qu’elle a envie de partager, de transmettre, de comprendre.

Nous avons des occasions de passer des moments ensemble, dans un deuxième temps les conférences sont planifiées et rémunérées.

Il s’agit donc d’une Relation gagnant/gagnant et payant/payé, on ne va pas se plaindre !

Mais une fois que l’on a dit cela… le modèle n’a jamais été structuré, ni pensé en se disant que les choses vont se passer comme cela ou comme ceci.

Depuis 2016, nous avons développé AXE qui rassemble 4 fois par an une vingtaine de conférenciers pour échanger sur un thème donné. Nous avons aussi monté une formation qui permet d’accompagner des conférenciers à très haut potentiel.

Je vais vous donner un chiffre, nous avons 62% de nos clients qui reviennent pour nous réserver une deuxième conférence. On est alors capable de leur dire, vous avez ouvert une porte et l’étape d’après on peut vous proposer telle ou telle personne.

Quelle est votre vision de l’influence, d’ailleurs est-ce une notion que vous partagez comme nous l’entendons dans nos métiers ?

Souvent on se gargarise de mots ! Pour nous, pour toutes demandes, il y a d’abord un questionnement.

On traite le court, le moyen et le long terme à peu près à la même vitesse, mais pour chaque demande la première question que l’on pose c’est « Pourquoi ? ». Car ce que l’on propose c’est du sur-mesure. Il est donc obligatoire d’organiser une réunion préparatoire avec le client, le conférencier et quelqu’un de l’Agence pour bien comprendre les attentes.

Etre conférencier nécessite trois aptitudes, la première est d’être bon dans la forme, la deuxième être bon dans le fond et la troisième c’est d’apporter de la transformation ! Je considère qu’une conférence n’a existé que si vous avez retenu ne serait-ce qu’une phrase et si celle-ci résonne encore pour vous !

On a un conférencier qui intervient sur la notion de « chance » il finit par l’interpellation suivante auprès de son auditoire : « Avant de vous demander si vous avez de la chance, est-ce que vous vous êtes déjà demandé pour qui vous avez été une chance ? ». Et ça, ça le fait, car évidemment si on est interpellé, alors évidemment on ressort de la conférence transformé(e) ! Ce qui est passionnant lorsque l’on rencontre un conférencier, c’est qu’il nous montre que lorsque l’on est passionné, le niveau de contrainte est beaucoup moins violent !

Marc Thiercelin, un skipper génial, dit la chose suivante « quand on part pour un tour du monde, on sait à trois semaines près quand on rentre ! » La gestion du temps est forcément différente.

Ce qui est intéressant à vous entendre c’est que le mot management n’est pas explicite, mais il est plutôt mis en pratique ?

Le terme de management est un terme valise ! Pour moi, c’est le cadeau de ce métier et c’est l’une des raisons pour laquelle on le fait d’une manière heureuse parce que l’on s’intéresse vraiment au sujet et à la personne même. Si je n’ai pas senti cette bienveillance, cette envie de partage, ça va être compliqué ! Je crois dans la lumière qui passe par le regard de l’homme qui vous regarde ! Ce que j’aime, ce sont les idées de différence, de partage, d’échange…

J’aime bien cette phrase qui dit « tu es, soit le champion de ta ville, de ta rue, de ton immeuble ; moi j’ai plutôt envie de choisir des gens qui sont champions de leur pays, voire du monde entier, pour être libérés de toutes les contraintes… ».

Je vais vous donner un exemple, j’ai rencontré Jean-Marc Mormeck, double champion du monde de boxe poids lourd. Et bien, au bout de cinq minutes, vous avez simplement envie de l’écouter et comprendre ce qui l’anime. Ce qui est juste incroyable avec lui c’est que le mec à juste deux fers à repasser dans les mains ! En réalité, il a un coup d’avance… En fait, la réaction physique est une conséquence de l’intuition, la réflexion et la peur du coup qui peut faire mal. Et non la raison d’être le plus fort !

Il faut bien se dire qu’à chaque fois, je me retrouve devant des gens humbles, parce qu’ils se disent qu’ils ont eu de la chance, ils n’ont pas bien compris pourquoi. Mais en réalité, on est devant des gens hallucinants.

« Nul n’est vainqueur s’il n’a pas gagné le respect de ses concurrents »
– Pôl Elwström.

On a dit à une époque que ceux qui réussissent sont ceux qui sont les plus grands, les plus forts. Et après on a parlé de ceux qui étaient les plus rapides. Et aujourd’hui, ce sont ceux qui comprennent le mieux leur environnement… pour réagir !

Ce qui a changé aussi c’est notre rapport au voyage personnel, au temps qui a changé, non ?

Dans l’esprit de L’Iliade et l’Odyssée, la question du temps ne se pose pas à Ulysse, ou très peu. Aujourd’hui, on se bat tout autant mais on n’a plus le temps. Et on n’a plus le temps non pas parce que nous ne sommes pas d’accord, mais parce ce que ce n’est plus accepté par les autres.

On ne peut pas être tout le temps dans la performance, le temps doit permettre l’échange, l’écoute, le partage. Et c’est aussi ce que je dis à mes conférenciers : « c’est génial de construire ce que vous avez à construire, mais soyez, aussi deux, trois pas en arrière ».

Pour nous : « progresser, c’est changer d’erreur ».

René Villemure aujourd’hui, son choix de vie professionnelle est de dire : « j’ai un message à transmettre, pour que les gens arrêtent de se tromper, c’est-à-dire avoir faux et se tromper soi-même ! ».

Selon vous doit-on s’interroger sur l’évolution de l’Intelligence Artificielle ?

Pour moi, ce qui compte c’est toujours la question du « Pourquoi » et ça il n’y a aucun système qui peut y répondre. Les questions annexes qui sont : répondre à « comment », il peut répondre à « quoi », à « qui », mais, il ne peut jamais répondre à Pourquoi ! Tout cela pour dire, que l’I.A. est géniale, mais au service de… Et le vrai risque, c’est quand la machine pourra répondre à cette question : Pourquoi ?

« La technique est moins importante que les hommes ou que la société.
L’important, c’est le projet humain qui est derrière » – Dominique Wolton.

Denis Adjedje, parlez-nous des enjeux, des attentes du public durant ces deux journées d’intervention !

AdGENCY Experts, c’est aussi permettre de développer un langage, une approche pédagogique dans de nombreux champs d’expertises tels que les domaines de la négociation, de la performance, de la confiance et qui concourt à répondre aux questions des décideurs économiques.

Pour la première fois l’agence, en partenariat avec l’Institut de négociation et de recherche appliquée, propose une MasterClass de 2 jours sur le thème de la négociation avec les plus grands experts français du sujet.

La première journée mettra en avant le processus de négociation dans sa globalité.

Différents thèmes seront mis à l’honneur :


– La négociation d’influence pour développer son pouvoir et déjouer la manipulation,
– La négociation en contexte dégradé pour défendre ses intérêts malgré la complexité,
– La négociation diplomatique comparée au monde de l’entreprise.

La seconde journée mettra le négociateur et ses qualités comportementales en lumière avec l’importance de l’intelligence relationnelle et émotionnelle pour s’adapter à tous les profils.

« Chaque fois qu’un être humain parle à un autre d’une façon
authentique et pleine… il se passe quelque chose qui change la nature
des deux êtres en présence
» – Lacan.

Venez rencontrer les experts : Elodie Mielczareck, Julien Pelabere, Bernard Thellier, Jean-Pierre Veyrat, François Zimeray et retrouvez les informations ici : https://www.adgency-experts.com/nos-experiences-academy-negociation/

« J’ai la chance de faire le plus beau métier du monde »Denis Adjedje.

Marc MichielsRédacteur en Chef.

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire