SUIVEZ-NOUS SUR

3 conseils pour pitcher un journaliste efficacement

10 septembre, 2019 10 septembre, 2019   10 septembre, 2019 0 commentaire

#MardiConseil

«  Vous avez fait le gros du travail, trouver le journaliste qui saura parler de votre marque avec justesse, surtout ne lui envoyez pas votre proposition aveuglément ! » I

Plein d’élan pour cette rentrée 2019, vous venez de passer en revue la liste des journalistes de votre secteur et, après mûre réflexion, vous avez trouvé le profil idéal. Il, elle connait parfaitement votre secteur et ses enjeux, il est crédible sur les problématiques que vous traitez, et vous savez que votre public cible l’écoutera attentivement.

Vous passez des heures à peaufiner votre présentation qui, vous en êtes sûr(e), fera mouche. Seulement, quelques jours plus tard vous constatez que votre mail est resté sans réponse … erreur de destinataire, problème de connexion, que s’est-il passé ?

Probablement rien de tout cela, il y a de fortes chances pour que vous ayez été devancé par une marque ciblant la même personne mais avec un meilleur pitch. 

Savoir pitcher peut améliorer considérablement vos chances d’atteindre un journaliste et de collaborer durablement avec lui. Voici 3 conseils pour y arriver :

Pardon, on se connaît ?

Vous avez fait le gros du travail, trouver le journaliste qui saura parler de votre marque avec justesse, surtout ne lui envoyez pas votre proposition aveuglément !

Avez-vous déjà eu affaire à ce journaliste ? Vous l’avez peut-être déjà contacté il y a des mois ou des années, faites-vous un suivi de vos échanges ? Chaque jour vous interagissez avec des dizaines de personne et il est si facile d’oublier !

Vous pensez peut-être qu’un carnet de notes suffit pour tenir à jour vos échanges. Peut-être, mais il y a plus simple, des outils qui permettent de stocker automatiquement toutes vos interactions dans un seul et même endroit et facilement consultable.

Les outils de gestion des relations influenceurs ou IRM (Influenceur Relationship Management) ne s’arrêtent pas au simple suivi de vos mails. Ils permettent d’entretenir véritablement une relation avec les journalistes que vous contactez en centralisant toute interaction que vous ou les membres de votre équipe ont eues avec eux.

Grâce à cet outil, vous saurez des années plus tard qui vous a envoyé un mail, à qui vous avez parlé, avec quel journaliste vous avez déjeuné et quand. Vous pourrez également classer ces relations selon leur degré de « proximité » et ainsi faire la distinction entre un contact à entretenir ou un détracteur à éviter.

Maintenant on se comprend

Vous connaissez maintenant la marche à suivre pour entretenir votre carnet de contacts, il est temps de l’utiliser et de décider où envoyer votre message. Certaines personnes détestent qu’on leur envoie des SMS et d’autres détestent qu’on les appelle. Les journalistes ont eux aussi leurs préférences : email, message Linkedin, Twitter ou Facebook, les manières de les joindre sont multiples.

C’est à vous d’apprendre à les connaître et à les comprendre pour que votre pitch ait le format parfait et qu’il soit transmis par le bon canal. Il est essentiel de garder une trace du mode de communication préféré d’un contact si vous avez déjà interagi avec lui auparavant. Si vous n’avez jamais contacté un journaliste avant, sachez qu’il peut s’avérer utile d’avoir accès à une base de données journalistes. Ces plateformes sont fréquemment mise à jour afin que vous sachiez non seulement comment contacter quelqu’un, mais aussi que vous soyez sûr que ses coordonnées sont toujours exactes.

Allez à l’essentiel

C’est la dernière ligne droite, vous avez choisi un journaliste et vous vous êtes assuré de savoir comment et par quel canal le contacter. Maintenant que vous savez que votre message lui parviendra, vous devez l’inciter à le lire.

Il n’y a rien de pire que de recevoir un long mail décousu et sans but précis. La durée moyenne d’attention humaine a atteint le minimum historique de huit secondes, chaque seconde qu’un journaliste passe à lire votre mail est comptée ! Ecrivez votre message de manière claire et organisez vos idées, il aura ainsi plus de chances d’être lu.

Vous l’aurez compris, contacter les journalistes n’est pas la partie la plus difficile du travail, l’enjeu est de capter leur attention car ils sont très sollicités, ils reçoivent plus de mails que jamais. Heureusement, il existe des outils pour vous aider à sélectionner les journalistes, blogueurs, influenceurs 2.0, experts, professionnels, les plus pertinents pour relayer votre stratégie de marque.

Joëlle Montant, rédactrice web

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire