SUIVEZ-NOUS SUR

Construire son Personal Branding = Devenir son propre porte-parole

21 novembre, 2019 21 novembre, 2019   21 novembre, 2019 0 commentaire

#ParoledInfluenceur

« Savoir prendre son temps c’est travailler
aussi à son personal branding. »


Tribune de Caroline LavaretFondatrice de SELENE Agency – @Carolinelavaret

La recommandation sociale est devenue l’un des leviers essentiels de la vie digitale au sens large, celles des entreprises, mais la nôtre également. 

Développer son image, mais plus encore son expertise et se construire une présence digitale professionnelle et/ou personnelle passe inexorablement par ce que nous donnons à voir sur internet, sur les réseaux sociaux. Cette caisse de résonnance a un impact d’autant plus important qu’il fait appel aux trois cercles d’influence qui constituent la sphère première de communication, la plus naturelle et aussi souvent la plus efficace pour créer un appel d’air dans une stratégie de communication dont nous avons parlé dans une précédente tribune.  

De bonnes pratiques et du temps

1- Être séduisant – Un profil toujours en mouvement

Être agile dans la manière de se présenter, de parler de soi compte énormément. 

Avoir un profil LKD, un compte Twitter (ou Instagram, Facebook, quel que soit l’écosystème que vous souhaitez adresser) qui soit à jour, qui soit sexy. Un compte qui donne envie d’être partagé par les autres, par sa communauté, c’est un peu comme une vitrine qui met en valeur ce que vous avez « en magasin » mais en mieux.

Utiliser le storytelling, mettre de l’émotion dans son profil et rester authentique donnent envie de pousser la porte de votre profil… et de votre histoire. 

2- Du contenu, avec une ligne éditoriale qui vous ressemble

La multiplication des sources, des thématiques, des cibles, des médias et autres plateformes génèrent aujourd’hui un contenu de manière exponentielle.

Une stratégie éditoriale pertinente s’impose. En se posant la question de ce qui aura de la valeur pour vos lecteurs et pas uniquement pour vous. 

Cette ligne éditoriale peut être faite de d’articles, d’insights, de veille, d’échanges, mais aussi d’une étude, un retour d’expérience client, un témoignage, les enseignements d’une conférence, une tribune libre…

Elle pourra créer de l’intérêt et de l’engagement auprès de votre réseau, de vos communautés, afin qu’ils se l’approprient pour la partager.Quant au contenu marketing promotionnel ? A utiliser avec précaution pour ne pas lasser votre réseau et vous transformer en panneau publicitaire…  

3- Interagir, créer des discussions en prenant son temps

Être engagé, c’est partager des contenus qui vous intéressent pour donner de la pertinence à vos propos et votre ligne édito.

Qualifier le contenu partagé avec un point de vue, un parti pris, une question qui ouvre le débat avec sa communauté en sachant être proactif et non seulement réactif est une des clefs pour être lu, perçu considéré. Et de fait obtenir de l’engagement.

Les réseaux sociaux sont considérés comme un espace où tout va vite, où il faut « aller vite » et être réactif voire « hyper-réactif » en permanence. Pourtant se construire une identité, une e-reputation demande du temps et de la patience. Il s’agit de ne pas confondre vitesse et précipitation…
Il s’agit surtout d’être constant dans ses partages et ses interactions. C’est cette régularité qui met du sens dans l’approche, qui bâti une image solide et fiable.

Prendre le temps de réagir à un post, le commenter avec le recul nécessaire fait toute la différence. Même sur twitter… ou Insta.

Dans un monde où tout s’accélère et où l’on consacre de moins en moins de temps à écouter, à lire ou regarder…  Prendre le temps, à juste titre d’aller sonder les communautés qui vous intéressent, de lire et partager des articles, ou tout type de contenu, commenter ce qui se dit au sein de votre réseau est un moyen imparable de vous rendre visible et influent avec pertinence et authenticité.

En résumé, construire son personal branding, c’est une histoire de networking personnel et professionnel. Il s’agit avant tout de créer des relations privilégiées avec des femmes et des hommes, des communautés, celles qui représentent un véritable intérêt. Et surtout de garder le contact.

C’est aussi accéder à une info différente qui vient compléter vos propres sources et votre ligne éditoriale, qui sont VOTRE marque de fabrique. Cette marque de fabrique qui permettra de promouvoir votre propre actualité, de vous démarquer, de mettre votre carrière en lumière.


Atelier Sharee Social Branding & Employee Advocacy le 28 janvier 2020 de 9h30 à 12h.Pourquoi le personal branding des collaborateurs contribue au social branding et la e-reputation de l’entreprise ?

Avec un objectif : Qu’on sache clairement pourquoi vous suivre…

Ecouter, comprendre ce qui se dit sur les réseaux sociaux est une source précieuse pour toujours réorienter, faire évoluer sa veille, sa ligne éditoriale, se faire confiance dans les messages que l’on transmet, pour au final devenir source d’inspiration, et son propre influenceur. 

À retenir

  • Se créer une communauté qualifiée,
  • Avoir une ligne éditoriale claire, composée de plusieurs sujets complémentaires, engagés et engageants pour diversifier les discussions,
  • Avoir une activité soutenue et régulière,
  • Avoir un binôme de comptes à minima. LinkedIn/Twitter par ex,
  • Faire évoluer son profil, son compte au fil du temps,
  • Attirer de nouveaux contacts au sein de son réseau, et par ricochet au sein de sa communauté et de son entreprise (et ce, quelle que soit sa taille)…

Marc MichielsRédacteur en Chef.

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire