SUIVEZ-NOUS SUR

PME ce que l’humain et les réseaux sociaux peuvent faire de plus pour vous …

29 janvier, 2020 29 janvier, 2020   29 janvier, 2020 0 commentaire

#ParoledeDircom

Jusqu’à présent vous regardiez les réseaux sociaux comme une charge de travail supplémentaire, voire avec suspicion, sans en avoir mesuré non seulement l’importance mais aussi la nécessité. Et pourtant…

Tribune de Jérôme MonangeLab Luxury and Retail & Conseil marketing et communication.

Le social media est devenu pour l’entreprise un passage obligatoire, notamment afin  de rencontrer son prospect et client, dans son parcours devenu complexe et omnicanal.

Par exemple encore trop peu usitée par les PME la facette social listening, où l’entreprise va pouvoir être à l’écoute des réseaux sociaux pour suivre l’évolution du marché, de ses cibles clientèles, de sa concurrence et bien sûr de sa e-réputation.

Bien sûr des nombreuses facettes des médias sociaux vous appréhendez leur dimension communication externe, mais les avez-vous envisagés comme le facteur de transformation digitale (devenue nécessaire) et communication interne de votre entreprise ?  À l’heure où  92% des Français sont présents sur internet, et 58% sont actifs sur les médias sociaux (We Are Social 2019)  ?

D’autre part, savez-vous qu’ils peuvent revêtir aussi, une dimension de cohésion et d’engagement humain interne à l’entreprise ? Et si les facteurs de communication et d’engagement devenaient concomitants, regarderiez-vous les réseaux sociaux sous un nouvel angle ? 

Si les clients utilisent les réseaux sociaux comme média, il n’en est pas autrement de vos collaborateurs, qui peuvent avoir aussi saisi cette opportunité pour développer leur Personal Branding (1) et la visibilité de leur propre marque. 

Imaginez à votre tour saisir cette opportunité pour accompagner vos collaborateurs dans leur démarche de Personal Branding en mettant à disposition un certain nombre de contenus d’intérêts, en rapport avec l’activité sectorielle et expertise de votre entreprise. Vous transformeriez ainsi votre collaborateur en « advocates », et initialiserez ici un programme dit Employee Advocacy. 

Pourquoi initialiser, et quels objectifs pour un programme « Employee Advocacy » ?

Il revêt à mes yeux plusieurs idées fortes reliées par une logique gagnant / gagnant, recoupant même par certains aspects le graal managérial de la symétrie des attentions (2).

Pour vos collaborateurs :

  • Reconnaissance de l’humain, le collaborateur et son rôle clé en tant que personnalité,
  • Valorisation, en déléguant la capacité et la confiance pour communiquer au nom de l’entreprise,
  • Accompagnement dans sa formation continue et à son acculturation au digital,
  • Contribution au Personal Branding de votre collaborateur, et à la visibilité de son travail et expertise professionnelle.

Pour votre entreprise :

  • Profiter de la mise en place d’une politique Employee Advocacy pour faire entrer la transformation digitale dans votre fonctionnement,
  • Renforcer votre marque employeur,
  • (re)Définir par conséquent vos Valeurs, et le sens donné à votre Mission,
  • Renforcez l’engagement de vos équipes,
  • Accroître votre notoriété et image de marque, donc votre e-réputation, et par conséquent élargir votre audience,
  • Accompagner vos équipes marketing et commerciales dans une démarche commune de social selling (3).

Ainsi les réseaux sociaux deviennent une véritable opportunité pour l’entreprise aussi bien en interne qu’en externe. 

De sa transformation à sa transformation digitale, de la considération à l’engagement de ses collaborateurs, à l’acquisition de nouveaux prospects et transformation en clients.

Au-delà de convictions professionnelles et personnelles fortes sur la place de l’humain dans la transformation digitale, certains chiffres plaident en faveur de la démonstration.

En effet 75% des acheteurs B2B utilisent les réseaux sociaux pour prendre une décision achat. Ainsi le social marketing devient une vraie et nouvelle opportunité de croissance pour les entreprises, et son taux de conversion de leads est 7 fois supérieur que les autres leads.

En guise de conclusion il est bon de rappeler que nous sommes entrés dans une ère de défiance et de confiance, notamment par rapport aux discours des marques, l’Employee Advocacy apporte non seulement transparence et crédibilité à l’entreprise. Mais aussi  un contenu partagé par un collaborateur recueille un engagement 8 fois supérieur au même contenu partagé sur le compte de l’entreprise (Edelman Trust Barometer). 

  1. Personal Branding : Le personal branding est une pratique qui consiste pour un individu à promouvoir lui même son image et ses compétences par le biais des techniques marketing et publicitaires utilisées habituellement pour promouvoir une marque 
  2. Symétrie des attentions :L’expression  » illustre le concept selon lequel la qualité de la relation qu’une entreprise entretient avec ses clients doit être la même que celle qu’elle entretient avec ses collaborateur.
  3. Social Selling : vendre à l’aide des réseaux ou médias sociaux.

Marc MichielsRédacteur en Chef.

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire