SUIVEZ-NOUS SUR

Le Dircom chef d’orchestre de l’entreprise ?

30 janvier, 2020 30 janvier, 2020   30 janvier, 2020 0 commentaire

#ParoledeDircom

« Notre métier nous permet d’être créatif, de pouvoir être curieux et de tester des techniques et des outils marketing pour avoir une meilleure efficacité. »

Patricia Thielois, Dircom de Digora et membre du CMIT

Après de nombreuses années passées chez un Grossiste à Valeur ajoutée puis un Editeur de la Sécurité et de la Sauvegarde à m’occuper du marketing Partenaires (Intégrateurs, ISV, revendeurs, Telcos), je me suis décidée à aller de l’autre côté fin 2018 en rejoignant Digora, une ESN spécialiste dans la Base de données, en tant que Directrice Marketing & Communication.

J’adore mon métier de marketer. C’est un métier où la relation humaine est très importante, où il y a constamment des challenges de par les divers projets que l’on gère mais aussi parce qu’il évolue tous les jours depuis l’arrivée du digital et des nouveaux outils (MarTeck) et technologies (IoT, IA, Machine learning…). Et que nous sommes au sein de nos organisations de vrais chefs d’orchestres en travaillant en étroite collaboration avec la direction générale, la DSI, les Relations Humaines et la Direction commerciale.

Au sein de votre organisation, quels sont les enjeux et les objectifs prioritaires du service Mkg/Com ?

Digora est une ESN de 140 collaborateurs avec une très forte expertise dans le service d’administration et supervision des Bases de données dans un environnement on Premise ou dans le Cloud. 

Depuis mon arrivée, je mène plusieurs « chantiers marketing » structurants avec mon équipe pour améliorer la visibilité de la marque et être un vrai contributeur de business en ayant des actions le plus efficaces possibles à chaque étape de la relation clients. C’est ainsi qu’un de mes premiers objectifs a été de définir la plateforme de marque de Digora et de la transcrire au travers d’un « Brand book » à la fois pour les collaborateurs, nos clients, partenaire, et financiers. Ceci nous a permis de redéfinir notre identité visuelle et de redonner une dynamique à la marque. 

Aujourd’hui plus que jamais le « Content Is King« . Quelle est la stratégie de contenu que vous avez développée ? 

Après quelques mois d’implémentation d’un outil de Marketing Automation et de développement de contenu basé sur un calendrier éditorial, j’en suis arrivée à la conclusion que comme dans le bâtiment les fondations sont essentielles en matière de communication. Il faut donc bien définir sa stratégie de contenu et qui ne doit pas être simplement l’affaire du marketing mais de tous les départements de l’entreprise : Direction, RH, Technique, marketing. Travail collaboratif qui a été fait avec les différents services. Ce contenu quel que soit le média, avec un fort développement de la vidéo, est adressé à la bonne audience au travers d’un canal principal, notre blog. Ceci afin de créer du trafic ciblé et qualifié sur le site. 

Comment mesurez-vous le succès d’une campagne ? Quels sont les indicateurs que vous regardez ? Quels sont ceux demandés par votre Direction ?

Il y a différents indicateurs que j’analyse mensuellement et que je partage avec la direction Digora . Un vrai travail de data analyse est faite par mon équipe pour mettre en place, redéfinir et/ ou réadapter les actions afin qu’elles soient le plus efficace possible à chaque étape du funnel marketing et de la relation clients.

Côté SEO, nous analysons l’évolution du trafic sur notre site web, les sources de trafic (organique, Direct, réseaux sociaux, campagnes Google Ads), les pages et mots clés les plus utilisés et le taux de conversion des formulaires web. Cela nous permet ainsi d’améliorer notre stratégie SEO et d’optimiser notre blog. Côté Inbound marketing les 3 indicateurs sont l’engagement sur les réseaux sociaux et notre blog, le nombre de nouveaux leads entrants et le taux de conversion lead-client. Et c’est ce dernier que la direction regarde plus particulièrement ! 

Il semblerait que les marques s’engagent de plus en plus dans des causes sociétales. Est-ce le cas de votre organisation ? Pourquoi ce marketing de l’engagement est-il de plus en plus courant ? Le consommateur a-t-il changé ? 

L’ambition de toute entreprise est d’obtenir des clients rapidement, de développer leur valeur sur le long-terme, et de les fidéliser pour qu’à leur tour ils influencent de nouveaux clients. Cependant, avec les réseaux sociaux, le mobile et la digitalisation, cela se compliquent. Il faut donc avoir un vrai marketing d’engagement pour construire des relations personnalisées et durables avec les clients, mais aussi les collaborateurs de la marque. C’est pourquoi, chez Digora, l’engagement sociétal est d’avoir une politique résolument tournée vers la création de valeur partagée et durable, vers un business plus écologique et vers plus d’engagement de la part des collaborateurs. Nous avons ainsi défini une orientation, en lien avec notre ADN : La data et le numérique, un levier de progrès pour tous. Nos actions principales sont de renforcer le développement partenariat écoles et la Parité homme / femme et enfin d’agir pour la planète en produisant notamment notre propre miel (130 pots en 2019) avec 4 ruches Digo’bees qui seront peut-être prochainement connectées.

Si vous aviez un message à faire passer aux Directeurs Marketing ou Communication, quel serait-il ?

Notre métier nous permet d’être créatif, de pouvoir être curieux et de tester des techniques et des outils marketing pour avoir une meilleure efficacité. 

Marc MichielsRédacteur en Chef.

Articles en relation :

Aucun commentaire pour l'instant. Soyez le premier à laisser une réponse.

Laisser un commentaire