Le Club des Community Managers

15 juillet, 2013 15 juillet, 2013   15 juillet, 2013 0 commentaire

Culture RP a rencontré Agathe Cauchard, Présidente de Cybel Unit, Club des Community Managers.

Pourquoi avoir créé Cybel UNIT, Club réservé aux Community Managers de France ?

En 2012, j’ai fondé Cybel i-mage, Première Agence Française de Community Managers à Temps Partagé. Mes Community Managers et moi-même recherchions un Club réservé à ce métier d’avenir dans le Sud Ouest, mais il s’est avéré qu’il n’en existait aucun. Nous avons donc créé l’association Cybel UNIT pour deux raisons. Etant des professionnels de la relation virtuelle, nous attachons une grande importance à la conversion de celle-ci en relation concrète et physique. Nous avions donc très envie de rencontrer d’autres CM et Experts du Social Media pour échanger, partager, fédérer. Par ailleurs, Bordeaux est la Première Ville Numérique de France grâce aux initiatives de Juppé. Nous souhaitions alors devenir un Club Référent dans le Sud, car les CM ne sont pas tous sur Paris, et les meilleurs sont de plus en plus en Province ! Grâce à Cybel UNIT, les CM du Sud n’auront plus la contrainte d’aller dans la Capitale pour rencontrer des compères...

   

   

Comment devient-on "Clubber" sur votre site web ?

Pour nous faire parvenir une demande d’adhésion, il faut simplement remplir un Formulaire sur la Page http://www.cybelunit.com/devenir-clubber. L’adhésion annuelle est de 20€, payable par voie postale ou lors des Meetings au près de la Trésorière. Devenir Clubber implique une réelle envie de se retrouver entre CM lors des Evènements. Et le terme « Clubber » n’a pas été choisi par hasard : on se voit pour débattre, assister à des conférences ou animer des barcamps ; mais aussi pour s’amuser et passer une soirée conviviale. A côté de cela, il y a également un Groupe fermé sur Facebook où nous discutons, et le site web bien entendu, où chacun peut publier ses articles en tant que Co-auteur.

Quelle différence faites-vous entre un Community Manager et le monde des Relations Publiques ?

Très bonne question ! Encore aujourd’hui, beaucoup décrivent le CM comme étant au croisement du Chargé de Communication et de l’Attaché aux Relations Presse et Publiques. Je pense que la définition du métier de CM dépend de la taille de votre Entreprise. Les TPE/PME n’ont pas les ressources pour recruter tous les Métiers de la Communication, du Marketing, de la Presse. Cela repose généralement sur une à trois personnes, et le Responsable de Comm’ est amené à faire de la Presse et du Community Management... Pour les Grandes Entreprises, la distinction existe davantage. Le CM va s’attacher à créer du lien exclusivement sur le web et à maîtriser des éventuels bad buzz. Le Chargé des RP va quant à lui créer du lien via d’autres canaux dont les événementiels, les opérations de Street Marketing, etc... Dans les deux cas, l’objectif reste le même : promouvoir l’image de marque et lui assigner un capital authentique de sympathie.

Lire la suite...

Matinale du Customer eXperience Management

5 juillet, 2013 5 juillet, 2013   5 juillet, 2013 0 commentaire

Culture RP a répondu à l’invitation de La Matinale du Customer eXperience Management, le #CXMParis, nouveau rendez-vous des marketers.

 

Après plusieurs éditions de rencontres sur le thème du CRM et sur le Digital Marketing, Business&Décision a décidé de scinder les deux thèmes et nous a présenté une belle brochette des grands éditeurs CRM et Digital Marketing, le tout dans le splendide cadre du Pavillon Kleber.

Au programme, une table ronde rassemblant B&D, IBM, Neolane et Saleforce pour remettre le client au centre des débats : le Customer Experience Management qui repose sur 4 piliers : l’information client, l’attraction du client, le multi canal, les processus.

Après la révolution apportée par les outils CRM au sein des entreprises, le client doit se retrouver au cœur du système de toute société. Que ce soit pour la découverte de ses besoins, l’analyse de son comportement face à l’envoi d’une campagne marketing mais aussi pour l’ensemble des éléments de la vue 360 de ce client qui va se connecter aux sites de l’entreprise ou être en contact avec le service client ou le service réclamations. Autre défi de toute entreprise : le client partage aujourd’hui son opinion sur les réseaux sociaux, canaux qui n’appartiennent plus à l’entreprise et qui peuvent devenir rapidement « incontrôlables » si les réactions, en cas de crise, ne sont pas anticipées et organisées par les marques. Il faut donc apprendre à révolutionner les données existantes pour communiquer via le canal le plus adapté à chaque client et repenser la perception de celui-ci sur la richesse des informations qu’il accepte de fournir.

Outre cette table ronde très intéressante au cours de laquelle chacun a donné son avis sur les révolutions à opérer dans les outils existants et dans les nouveaux liens à créer avec ses clients, une dizaine d’ateliers étaient proposés au choix : marketing cross-canal, enrichissement de base clients, parcours du client à l’heure du digital, Cloud, mobilité, service clients, ...

L’heure est donc à la révolution des mentalités, des communautés et des applications pour créer un véritable lien de confiance avec ses clients.

 

 

 

Forum SYNAP 100% RP à Lille

26 juin, 2013 26 juin, 2013   26 juin, 2013 0 commentaire

 

RP 2.0 : quelles nouvelles frontières pour nos métiers ? Stratégies et « best practices »… où en est-on aujourd’hui ? Fort du succès de son forum #VIRAGE2012 à Paris le 28 juin dernier, le SYNAP a décidé de régionaliser son événement en choisissant pour 1ère étape Lille, le 20 juin.

Pour cette première édition lilloise, organisée en partenariat avec l’ISCOM Lille et le Club de la Presse Nord-Pas de Calais, près de 80 professionnels se sont mobilisés pour assister au débat nourri des interventions de Nicolas Jaunet (l’Argus de la presse / Culture RP), Frédérique Pusey (SYNAP), Ange Pozzo Di Borgo (NiceToMeetYou), Céline Tondi (Mot Compte Double), Peggy Collette (Conseil Régional Nord-Pas de Calais) et des représentants de l’agence bruxelloise Blue Chilli.

Parmi les thèmes abordés : la création de contenu à valeur ajoutée. Dans l’ADN des RP, cette capacité à générer une information de qualité et ciblée, place de manière croissante les spécialistes des medias « au cœur du réacteur » des stratégies de communication, au premier plan des stratégies d’influence. La question de la complémentarité entre RP et Community Manager a été largement abordée, soulignant la nécessaire complémentarité de ces 2 métiers. Le vocabulaire professionnel témoigne également de l’évolution 2.0 : on ne dit plus « relations presse » mais « relations medias ». Le mot « pige » est à bannir, à remplacer par « veille ».... Cette veille, qui va au delà des medias « traditionnels », englobe désormais les blogs, les influenceurs et les réseaux sociaux. « Nouvelles cibles, nouveaux publics, on parle désormais d’une approche conversationnelle, souligne Nicolas Jaunet. Ecouter les médias sociaux et surveiller ce qui se dit sur sa marque avant d’agir, un réflex à prendre pour tout entreprise soucieuse de son empreinte digitale et donc de son image. »

 

 

Lire la suite...

Les outils de publication web classiques sont-ils dépassés?

20 juin, 2013 20 juin, 2013   20 juin, 2013 0 commentaire

Réalisée par l'agence de communication digitale Novius: Les outils de publication web classiques sont-ils dépassés?

 

A la question : "les outils de publication web classiques sont-ils dépassés ?" Anthony Bleton a une réponse sans appel : OUI ! pourquoi ? Il suffit de prendre du recul et de se regarder travailler : lorsque l'on souhaite orchestrer sa communication digitale, on se retrouve vite avec 15 fenêtres ouvertes, des logiciels différents pour le site, la webapp, les médias sociaux... bref, on passe sa journée à faire des copier/coller entre toutes ces interfaces. On note une véritable fragmentation des outils de production qui n'ont pas suivi l'évolution du web qui est devenu "multi-écran" et social. Les consommateurs passent de leur smartphone à leur PC ou à leur tablette tout au long de la journée et attendent sur chaque support une expérience spécifique. Rien que ça ! Alors comment s'y retrouver d'un point de vue opérationnel ?

 

 

 

 

 

     

Marc Michiels : - Chargé de la ligne éditoriale, Interviews : Culture RP - Community Manager : @Culturerp  @Argusdelapresse - Artiste, Écrivain et Critique Littéraire : @lemotlachose @LaCauselit

       

Déontologie et Relations Publiques dans un monde digital

7 mai, 2013 7 mai, 2013   7 mai, 2013 0 commentaire

"Déontologie et Relations Publiques dans un monde digital" par Christophe Ginisty: blogueur depuis 2004 - de l'influence online et de la communication de crise, professionnel des RP (président et fondateur d'Open Agency), et depuis 2013 Président de l'International Public Relations Association - IPRA.

  Document sous Slideshare ici      

Marc Michiels : - Chargé de la ligne éditoriale, Interviews : Culture RP - Community Manager : @Culturerp  @Argusdelapresse - Artiste, Écrivain et Critique Littéraire : @lemotlachose @LaCauselit

       

Interview de Nadège Belloche Lemarchand fondatrice de Mode Digital.fr

7 février, 2013 7 février, 2013   7 février, 2013 0 commentaire

Culture RP a rencontré Nadège Belloche Lemarchand fondatrice  de  Mode Digital.fr     Après avoir été propriétaire du cybercafé Acidnet à Paris, travaillé dans l'évènementiel, qu'est-ce qui vous a attiré dans le monde digital et social en créant votre agence Mode Digital.fr? Depuis toujours passionnée par Internet, j’ai toujours été en lien avec le social et le digital. De par mes expériences passées, j’ai créé de nombreux forums, des évènements, des rencontres aussi bien dans la vie privée que professionnelle. J’aime fédérer et échanger avec les autres. Les interactions et l’humain ont toujours été ma priorité.Alors j’y suis venue naturellement car lorsque j’ai repris mes études pour faire un master à l’école de management de Normandie, je me suis posée la question de ma reconversion et la réponse était évidente ! Faire ce que je fais déjà dans la vie de tous les jours mais cette fois-ci pour les entreprises. Alors pour mettre en œuvre ce projet, j’ai choisi de créer mon entreprise au sein de la ville du Havre, après avoir passée 12 sur Paris, j’avais envie de revivre dans ma ville natale. Le Havre est une ville qui a beaucoup évoluée et en m’implantant ici j’ai voulu montrer aux entreprises et acteurs locaux qu’il existe des agences digitales en région tout autant qualifiée que dans la capitale. Mode Digital est né !

 

Quels sont vos conseils à donner pour qu'une entreprise soit sur la toile et quelle est selon vous la bonne stratégie à adopter?

Je rencontre encore trop de dirigeants qui ont un site Internet pour leur entreprise mais qui ne savent pas quoi en faire. En fait, bon nombre d’entre eux ne connaissent par leur ROI, ils  ne connaissent pas le trafic de leur site et ce dernier ne s’inscrit dans aucune stratégie. Mes conseils sont simples, quel est l’objectif de la présence d’une entreprise sur Internet, qui dois-t-on toucher, concrètement quelles sont leurs cibles ? C’est les deux premières questions à se poser. Ensuite, bien sûr apparaît le coût de cet investissement et du retour sur investissement et là c’est à moi d’expliquer comment mesurer cet élément fondamental. Donc, pour se lancer sur la toile posez-vous les bonnes question pour y faire quoi ? Et qui dois me voir ? Ensuite il existe de nombreuses stratégies à adopter mais ne multipliez pas votre présence ici et là sans vraie réflexion et sans suivi. Les internautes seront perdus dans le flot de vos comptes et pages professionnels! La bonne stratégie est d’y aller par étapes, de publier du contenu de qualité ciblé et surtout d’être régulier dans vos actions.

Lire la suite...

Le celebrity marketing présenté par un des pionniers en France

11 décembre, 2012 11 décembre, 2012   11 décembre, 2012 0 commentaire

Culture RP a rencontré Laurent Guyot, fondateur, de l’agence Laurent Guyot & Co

Quelles ont été vos motivations quand vous avez créé l'agence Laurent Guyot & Co?

L’agence Laurent Guyot & Co est un aboutissement d’une carrière débuté à l’âge de 20 ans dans l’univers du spectacle, époque à laquelle j’ai créé mon premier bureau. Initialement attaché de presse des plus grands théâtres parisiens et d’artistes tels que Charles Trenet ou encore Michel Serrault, j’ai ensuite rejoint Cathy et David Guetta aux Bains. En complément de cette activité dans le milieu du spectacle, mon agence a développé un département RP pour gérer ce lieu mythique; nous y avons organisé les plus belles soirées parisiennes des années 90, avec toutes les plus grandes stars françaises et internationales.

Le lieu, devenu incontournable, m’a permis de côtoyer de nombreuses personnalités, en complément de celles connues de par mes précédentes activités.

Toujours aux Bains, les premières soirées de marques ont vu le jour et le créneau du celebrity marketing s’est ainsi imposé comme une opportunité à saisir, tendance confirmée par le marché et les stratégies de marque.

Quelle définition donneriez-vous au Celebrity marketing?

Le celebrity marketing est un domaine bien plus vaste que ce que l’on pense et généralement méconnu. Le spectre offert par celui-ci est en effet extrêmement large. Le celebrity marketing est aujourd’hui omniprésent, sans que cela soi forcément perçu tellement il est devenu “habituel”. In fine, il s’agit toujours d’associer intelligemment deux images : d’une part celle d’une marque et d’autre part celle des personnalités. Voilà pour la finalité; quant aux moyens, ceux-ci peuvent prendre différentes formes. On peut en effet convier des personnalités lors d’événements privés organisés par des marques (ou par des agences événementielles pour le compte de marques), il s’agit de nos demandes les plus courantes sur les briefs. Mais il ne faut pas perdre de vue que le celebrity marketing comprend également les recherches d’égéries, parrains ou marraines pour tous types de projets : d’une campagne de publicité pour une marque de cosmétiques à la recherche d’un porte parole pour une association, un speaker pour une conférence d’entreprise... autant d’actions qui entrent dans le domaine du celebrity marketing. Il y a enfin les actions les moins visibles, celles pour lesquelles les marques nous contactent en vue de faire découvrir ce que je regroupe sous le terme “d’expériences” à des personnalités en les ciblant de manière directe : nouveaux produits, nouveaux services... Le celebrity marketing n’est qu’un pan de l’éventail que proposent les relations publiques de manière générale. Mais un volet désormais souhaité dans quasiment chaque dispositif global de communication de marque.

Lire la suite...

Trend Marketing & Relations “publics”

26 novembre, 2012 26 novembre, 2012   26 novembre, 2012 0 commentaire

Le Trend Marketing  &  Relations "publics" par Pauline Savary

Pauline Savary pour Culture RP

J'ai écouté un podcast très intéressant de Minter Dialogue avec Eric Maillard (@prland sur Twitter) où tous deux discutaient de la frontière de plus en plus floue entre le Marketing, la Communication et les RP. J'y ai découvert des termes tels que "trend marketing" et "social shopper" illustrant une tendance qui tente à être la cause de ce brouillard et l'amorce d'un tournant dans notre approche stratégique.

Cherchant la définition du terme "trend marketing", j'ai découvert cette explication de Business Digest qui semble parfaitement résumer le sujet :

"L'environnement socio-économique dans lequel évoluent les entreprises fait l'objet d'évolutions de plus en plus complexes. Les attentes et les comportements des individus se déplacent vers un nouvel ensemble de valeurs. L'entreprise n'est plus perçue à travers ses produits mais à travers les valeurs qu'elle défend (environnement, causes humanitaires...)... Elle doit dépasser les phénomènes passagers (effets de modes) pour assimiler les tendances de fond qui déterminent les comportements des consommateurs.* Dans ce contexte, le marketing doit évoluer pour jouer un rôle important de conseil et d'information auprès d'autres fonctions de l'entreprise. Au-delà d'une simple analyse produits et services, le marketing aura désormais deux priorités : l'identification et l'anticipation des tendances lourdes d'évolution. Cette nouvelle approche s'appelle le trend marketing ou le marketing des tendances."

Lire la suite...

Les relations et le réseau sont la meilleure source de développement des affaires chez les professionnels des Relations Publics

15 novembre, 2012 15 novembre, 2012   15 novembre, 2012 0 commentaire

Selon le dernier baromètre international des tendances effectué sur le quatrième trimestre 2012 par l’ICCO (’International Communications Consultancy Organisation) auprès de ses adhérents, le syndicat RP de référence de chacun des pays membres, le réseau est le meilleur allié des professionnels des Relations Publics pour développer les affaires.  En effet, les nouvelles pistes de prospection proviennent actuellement soit des recommandations de leurs propres clients, soit du réseau professionnel des dirigeants et consultants des agences conseil en en relations publics.

A la question ouverte « quelles sont vos principales sources de génération de nouveaux contrats ou nouvelles missions », une majorité écrasante (88%) de dirigeants d’agences de 22 pays[1] a répondu « les recommandations des clients actifs », suivie de très près (81%) par « le réseau professionnel». Les « demandes entrantes via le site de l’agence » arrivent en troisième position (26%) dans la même fourchette que quelques autres sources de développement citées (cf. 4 à 5).

1)  Les recommandations de clients existants (88%) 2)  Le réseau professionnel (81%) 3)  Les demandes entrantes via le site web de l’agence (26%) 4)  Le référencement d’agences organisant les appels d’offre (22%) 5)  Les demandes entrantes à la suite d’activités RP/marketing de l’agence (21%) 6)  Le réseau tissé lors des conférences RP (19%) 7)  Les campagnes de l’agence via le réseau européen/international (16%) 8)  Le référencement de mon syndicat professionnel (9%) 9)  Autres (5%)

Le taux de transformation de ces nouveaux contacts en mission ou signature de contrats effectifs pour l’agence se situe à 35% en moyenne. Les réponses données oscillent entre 10% et 70%, mais la plupart des réponses à cette question sont situées dans la fourchette de taux de « 20-40% ».

Lire la suite...