Livre blanc : Le rôle sociétal du marketing par l’Adetem et l’Afm

18 février, 2016 18 février, 2016   18 février, 2016 0 commentaire

Contribution sociétale du marketing : de l’utopie à l’action.

  Livre blanc Adetem - Afm Le rôle sociétal du Marketing     Par François Laurent, co-Président de l’Adetem et Pierre Volle, Président de l’Afm.   Aujourd’hui le marketing est omniprésent, s’étant fortement développé – notamment dans des secteurs où on ne l’attendait pas forcément, comme la culture, l’éducation ou la santé. Ce développement s’accélère avec la diffusion des technologies numériques : il constitue désormais LE levier de croissance et de compétitivité des entreprises qui se donnent pour ambition de satisfaire leurs clients, mieux que leurs concurrents. Aujourd’hui, le marketing est omniprésent, et sans doute est-ce aussi pour cela qu’il souffre d’une si mauvaise réputation, le terme s’utilisant généralement – y compris dans le grand public – pour désigner des pratiques qui ne créent pas véritablement de valeur, voire qui se situent à la limite de la tromperie. Le marketing a probablement remplacé la publicité dans le panthéon des pratiques commerciales décriées. Lire la suite...

L’usage d’internet, du mobile et des réseaux sociaux dans 232 pays en 2016

4 février, 2016 4 février, 2016   4 février, 2016 0 commentaire

Chaque année, We Are Social publie  une étude de référence sur l’usage des nouvelles technologies dans le monde. Ce rapport complet s'intéresse au  nombre d’internautes, internautes mobiles, utilisateurs actifs sur les réseaux sociaux, croissance annuelle des données, types de terminaux utilisés etc.  Cette année , We Are Social présente son étude en trois parties distinctes:

1. Digital in 2016: Ce rapport contient des aperçus régionaux et mondiaux, avec un focus sur les 30 plus grandes économies du monde.

2. 2016 Digital Yearbook: Un document complémentaire qui présente les données clés de l’usage d'internet dans 232 pays à travers le monde.

3. The Executive Summary L'analyse des données et des tendances clés de cette année, avec les prévisions pour les douze mois à venir de We Are Social.

Lire la suite...

Les dirigeants d’entreprise s’emparent de Twitter…Métiers de conseil, adaptez-vous!

28 janvier, 2016 28 janvier, 2016   28 janvier, 2016 0 commentaire

Tribune de Delphine Jouenne (@enderbyDJO) et Cyril Chassaing (@enderbyCCH), cofondateurs d’Enderby - cabinet de conseil en stratégies de communication, relations publics et influence spécialisé dans les métiers de conseil s’adressant aux dirigeants d’entreprise, en France et à l’international (secteurs audit, conseil, finance, juridique, assurance et immobilier). Delphine Jouenne et Cyril Chassaing publient régulièrement des études ainsi que des articles sur le marketing et la communication des métiers de conseil aux entreprises dans les media économiques, financiers et juridiques. Ils interviennent chaque année à l’Université Paris II Panthéon-Assas pour parler de la communication d’influence de ces métiers devant les étudiants du Master II Marketing et Communication des entreprises.   Enderby   Lire la suite...

Passer du prédictif au prescriptif, le marketing automation de demain par Cedric Hervet

20 janvier, 2016 20 janvier, 2016   20 janvier, 2016 0 commentaire

Dans une précédente tribune, nous avons montré que si les approches prédictives permettent d’adapter le ciblage d’une campagne marketing email en fonction de son contenu et du moment où celle-ci est envoyée, elles rendent la donnée plus complexe à gérer, et la décision optimale moins évidente. Nous avons montré comment les approches prescriptives, issues de la Recherche Opérationnelle, peuvent prendre le relai pour exploiter au mieux, et de façon automatique, la richesse des données prédites en optimisant au niveau individuel les plannings d’envoi de campagne. Accomplir cette transformation revient à implémenter concrètement une stratégie de marketing automation sur le canal email. Si la transition du prédictif au prescriptif permet d’automatiser (et surtout optimiser) le marketing de l’email, peut-on étendre la logique aux autres canaux ? Y-a-t-il un intérêt à mutualiser les différents canaux au sein d’un même environnement ? mktg_automation_culturerp Lire la suite...

Le Big Data au service d’un modèle « customer centric »

18 janvier, 2016 18 janvier, 2016   18 janvier, 2016 0 commentaire

Caroline Faillet, cofondatrice du cabinet Bolero est intervenue sur la question du Big Data au service d’un business model « customer centric », lors d’une table ronde avec Eve Hohman, Directrice, Sosh (Orange France), Alexis de Gemini, Directeur général, France, Deezer, et  Antoine Ermeneux, Directeur Marketing et Transformation Stratégiques, Covéa (GMF, MAAF, MMA). Retour sur son intervention. Caroline_Faillet_BOLERO Pour Culture RP Le modèle « customer centric » ne date pas d’hier, il est évoqué depuis plusieurs décennies alors en quoi la vague Big Data resoulève-t-elle la problématique ? En 25 ans, les entreprises ont vécu au moins 3 révolutions numériques. Il est d’usage de parler du web 1.0 pour l’arrivée des sites web et moteurs de recherche. La seconde vague, le web 2.0 voit l’émergence des médias et réseaux sociaux. Enfin le web 3.0 avec le développement fulgurant de l’internet mobile, peut être considéré comme celui des data. A chacune de ces révolutions, les entreprises ont plutôt bien tenu compte des impacts technologiques en faisant évoluer leur présence digitale. En revanche, leur acculturation aux évolutions sociologiques qui en découlaient a été très partielle. Revenons sur chacune d’elle et analysons ce phénomène. Lire la suite...

Le prescriptif dans l’email marketing, la clef de voûte du one-to-one part 2 par CEDRIC HERVET

12 janvier, 2016 12 janvier, 2016   12 janvier, 2016 0 commentaire

Cet article est le deuxième d’une série de 3 articles de Cédric Hervet (@CedricHervet), Directeur Recherche Opérationnelle de SOCIO Logiciels (groupe NP6). Retrouvez Cédric Hervet aux NP6 Marketing Insights le 28 janvier à Paris. Tableau pour la tribune de Cédric Hervet pour Culture RP Ainsi qu’on l’a vu lors d’une précédente tribune, les approches prédictives permettent au marketeur d’attribuer à chaque prospect de sa campagne email un score, une prédiction de réactivité. Un moyen de s’affranchir de la logique de segments prospects génériques pour adapter le ciblage à chaque campagne et pousser la bonne offre au bon moment et aux bonnes personnes. Plusieurs acteurs du marché se positionnent sur cette activité et proposent des solutions permettant de réaliser ce ciblage de façon très précise. Lire la suite...

Le prédictif dans l’email marketing, la brique de base du one-to-one par CEDRIC HERVET

5 janvier, 2016 5 janvier, 2016   5 janvier, 2016 0 commentaire

Cet article est le premier d’une série de 3 articles de Cédric Hervet (@CedricHervet),  Directeur Recherche Opérationnelle de SOCIO Logiciels (groupe NP6). Retrouvez Cédric Hervet aux NP6 Marketing Insights le 28 janvier à Paris.   Hervet Cedric pour Culture RP   La communication marketing via le canal email est une composante essentielle du dialogue qu’une marque peut engager avec ses clients. Elle permet de toucher de très larges audiences pour un coût très faible, d’obtenir une mesure facile et objective des KPIs de chaque campagne (la plupart des routeurs emails proposent gratuitement les remontées de taux d’ouverture, de clic, de désabonnement…) et de personnaliser le message en fonction de l’individu. En dépit de ces avantages, il est de plus en plus admis que « l’âge d’or » de l’email est révolu. En effet, si les coûts de routage restent faibles, les marketeurs cherchent à mieux cibler leurs audiences afin d’augmenter le ROI de leurs campagnes. De plus, et c’est ce qui rend le métier complexe, la délivrabilité des emails en boîte de réception joue aujourd’hui un rôle majeur dans la réussite des campagnes, surtout depuis que les MSP (Mail Service Providers) ont entrepris de proposer à leur client des outils anti-spams avec des politiques allant du plus simple (si une campagne génère plus de X plainte, alors les mails sont bloqués) au plus complexe et individualisé (analyse par utilisateur des ouvertures / clics par sujet, corrélation avec la pression marketing...). Lire la suite...

Communication et gestion de communautés en ligne par PR ROOMS

4 janvier, 2016 4 janvier, 2016   4 janvier, 2016 0 commentaire

Il existe 3 niveaux de relation, le niveau 1 est celui de la Relation one-to-many avec les "Périphériques", le niveau 2, est celui de la Relation 1-to-few avec les Engagés, et le niveau 3, celui de la Relation avec les Influenceurs. Vous trouvez un livre blanc de l'agence PR ROOMS concernant la gestion des différentes communautés en ligne. Quelqu'en soit le contexte, communiquer revient souvent à gérer ces relations avec une communauté ou un public : - Communication interne avec une communauté d'employés - Communication RSE avec une communauté de parties prenantes - Relations presse avec une communauté de journalistes - Relations d'une franchise avec ses franchisés - Relations d'une fédération sportive avec les clubs - Animation d'un groupe Facebook ou Linkedin - Gestion d'un club utilisateur d’un éditeur de logiciels - Processus de lead nurturing - Marketing d'influence Livre blanc Communication et gestion de communautés par PR ROOMS Des communautés très distinctes. Ces missions diffèrent sensiblement par leur contexte, une des plus importantes divergences étant que, pour certaines, les membres ne se considèrent même pas comme faisant partie d'une communauté. Chaque journaliste se considère indépendant. Chaque influenceur également. Alors que les affiliés, franchisés ou clubs d'une fédération sont conscients de leur appartenance à une organisation commune. Autre distinction de taille, la nature de la relation est très différente lorsque l'entreprise est demandeuse d'attention et lorsqu'elle est pourvoyeuse d'informations essentielles. Enfin, les canaux présentent eux aussi une forte disparité et l'animation d'un groupe Linkedin ou Facebook par un community manager, les différences semblent plus nombreuses que les points communs. Lire la suite...

Intégrer l’A/B testing à sa stratégie d’optimisation des conversions

16 décembre, 2015 16 décembre, 2015   16 décembre, 2015 0 commentaire

Jusque-là réservée à des acteurs ayant des ressources techniques importantes, la pratique de l’A/B testing se démocratise avec l’arrivée sur le marché de nouveaux outils simplifiant la mise en place de ces tests. Ces outils permettent à tout un chacun de créer plusieurs versions de leurs pages et de mesurer l’efficacité de chacune d’elles sur leurs objectifs, au premier rang desquels se trouve le taux de conversion. Si ces outils simplifient grandement le processus de mise en place des tests, l’apparente facilité qui s’en dégage ne doit pas faire oublier que l’obtention de résultats significatifs d’un programme d’A/B testing repose avant tout sur la mise en pratique d’une méthodologie adaptée.   Home AB Tasty   Nombreux sont les acteurs s’étant lancés dans l’A/B testing, avec l’espoir de voir leur taux de conversion s’envoler, et qui n’ont pu constater finalement que peu de résultats. Leur point commun est bien souvent de s’être lancés précipitamment sans avoir pris le temps de réfléchir à la pertinence de leurs tests et aux rôles joués par les éléments testés dans le processus de conversion. Maitriser les méthodologies d’A/B testing, telle est l’ambition de ce livre blanc qui s’adresse en priorité aux équipes marketing et e-business. Elles y trouveront des conseils pratiques sur l’intégration de l’A/B testing dans leur stratégie d’optimisation des conversions. Que faut-il en attendre ? Comment en tirer profit ? Quels sont les pièges à éviter et quelles sont les meilleures pratiques pour obtenir de bons résultats ? Quelles sont les bonnes pratiques, la place de l’A/B testing dans l’optimisation des conversions. L’A/B testing est un outil au service de la stratégie d’optimisation des conversions, mais on ne peut réduire celle-ci à l’utilisation d’un seul outil. L’A/B testing permet de valider statistiquement des hypothèses, mais ne donne pas, à lui seul, toutes les clés pour comprendre le comportement des internautes. Or c’est bien la compréhension de ces derniers qui permet d’identifier les points de blocage et les problèmes de conversion. Lire la suite...

Page 3 sur 131234510Dernière page »