SUIVEZ-NOUS SUR

Etudes: les réseaux sociaux en France par Aura Mundi

28 novembre, 2014 28 novembre, 2014   28 novembre, 2014 0 commentaire

AURA MUNDI, le pôle d'activité de l'Argus de la presse spécialisé en veille et analyse des médias sociaux, mène depuis 3 ans un cycle d'étude consacré aux usages et pratiques des médias sociaux en France.
Infographie Etude des Médias Sociaux par Aura Mundi
Ces études apportent des repères aux marques et aux entreprises qui souhaitent comprendre comment se construit leur réputation en ligne. A l'occasion de la publication de la 6e enquête consacrée aux réseaux sociaux en France, interview de Nicolas Jaunet, responsable marketing et communication l'Argus de la presse, Arnaud Steinkuhler, directeur MAP Institut et Aura Mundi,et Leïla Lévêque, Responsable expertise média MAP Institut et Aura Mundi.
Infographie: infographie les reseaux sociaux aura mundi pour culture RP      

Marc Michiels : - Chargé de la ligne éditoriale, Interviews : Culture RP - Community Manager : @Culturerp  @Argusdelapresse - Artiste, Écrivain et Critique Littéraire : @lemotlachose @LaCauselit

       

Enquête exclusive sur les Réseaux Sociaux

25 novembre, 2014 25 novembre, 2014   25 novembre, 2014 3 commentaire

Le pouvoir d'influence augmente pour 15 millions de français, une enquête exclusive sur les Réseaux Sociaux par Aura Mundi - L'Argus de la presse.

Lire la suite...

Nous nous sommes lancés dans la chasse au Tirole…

24 novembre, 2014 24 novembre, 2014   24 novembre, 2014 0 commentaire

C’est le 13 octobre dernier que le Prix Nobel d’Economie a été attribué au français Jean Tirole. Une annonce qui, il y a un peu plus d’un mois, a braqué tous les projecteurs sur cet économiste français alors inconnu du grand public. Antoine Reverchon, journaliste au Monde, revient avec nous sur cet événement et nous raconte comment il l’a vécu.

Nobelprize

Quelle est votre fonction au Monde et quel a été votre parcours jusqu’à maintenant ?

Je suis journaliste au Monde depuis 1993. J’étais au Monde de l’Education puis au Monde Initiatives, un supplément consacré au marché de l’emploi qui a ensuite été absorbé par le Monde Economie- un autre supplément hebdomadaire- lui même remplacé il y a un an par un cahier économie quotidien dans lequel je m’occupe des pages tribune et des chroniques extérieures.

Dans quel état d’esprit étiez-vous lorsque vous avez appris que Jean Tirole avait reçu le Prix Nobel d’économie ?

Chaque année, le journal attend la rafale des Prix Nobel – de la Paix, de littérature, de physique, de chimie, de médecine… Et puis, il y a le Nobel d’économie qui - en fait- n’est pas un prix Nobel. Car il s’appelle en vérité le Prix de la Banque de Suède en mémoire d’Alfred Nobel. C’est un abus de langage que tout le monde a tendance à faire… mais qui facilite les choses. Le problème, c’est que comme le secret est toujours très bien gardé, nous n’avons pas pu anticiper et préparer quelque chose à l’avance. Concernant Jean Tirole, chaque année on s’attend à ce que ce soit lui puisqu’il est l’un des « Nobélisables », comme on dit, mais il se trouve qu’a chaque fois, ce n’était pas le cas et là, pour le coup, cela a été une surprise !

L’annonce a été faite à midi. Comment vous êtes-vous organisés au sein de la rédaction pour produire de l’information rapidement ?

On a fait un premier papier en reprenant immédiatement la dépêche sur le site web du Monde, en y ajoutant quelques éléments comme les Nobel des années précédentes, les (rares) français qui l’ont précédé, etc. Ça c’est le temps 1.. Ensuite on fait un temps 2 dans l’après-midi - toujours sur le web - en rajoutant des éléments sur Jean Tirole dans des papiers un peu plus longs :

Qui est ce ? Quelle est la nature de ses travaux ?

Concrètement, j’ai fait un papier d’appui sur l’Ecole d’Economie de Toulouse dont il est le l’un des fondateurs et l’animateur, un de mes collègues a fait un papier sur le contenu même de ses travaux pour les remettre dans la perspective des théories et des travaux d’autres économistes, en interrogeant certains de ses collègues. Lire la suite...

La Boîte à Outils de la Motivation – DUNOD

18 novembre, 2014 18 novembre, 2014   18 novembre, 2014 0 commentaire

La Boîte à Outils de la Motivation, coordonnée par Sophie Micheau-Thomazeau et Laurence Thomas aux Ed DUNOD.

 

Réussir à motiver ses équipes mais aussi à se motiver et à le rester, chaque salarié y est confronté, plus ou moins tout au long de sa vie professionnelle. Que cela soit par le management au quotidien, la valorisation des talent ou des mesures plus RH, le manager trouvera dans ce livre les outils nécessaires à la réussite de sa mission. A titre individuel, chaque salarié puisera dans cette boîte à outils les ressources pour rester motiver dans la durée.

Sophie Micheau-Thomazeau : Consultante en développement RH, management des talents et accompagnement des équipes, fondatrice de RH et Partages, elle intervient sur des missions de conseil et de formation. Co-auteure du blog lavieauboulot.com, elle collabore avec Croissens Consulting, enseigne à l'Université de Bordeaux, France Business School, l'IAE de La Rochelle et Sup de Co La Rochelle.

Laurence Thomas : Coach professionnelle certifiée (Institut de Coaching International) et maître praticienne en PNL, elle est consultante et formatrice pour le cabinet Consonance & Co. Ses expertises : accompagnement au changement et motivation. Précédemment consultante à l’APEC, elle est maître de conférences associée à l’IAE de Poitiers.

Philosophie et organisation de la boîte à outil :

Ses auteurs ont choisis de revisiter de manière sélective certains outils de management, de gestion des ressources humaines et de développement personnel en identifiant la manière dont ils peuvent contribuer à la motivation des individus et des organisations. Autour de ces 3 piliers s’organisent huit dossiers qui viennent chacun apporter des réponses concrètes aux problématiques soulevées.

Lire la suite...

Les médias francophones en assises cette semaine à Dakar

17 novembre, 2014 17 novembre, 2014   17 novembre, 2014 0 commentaire

Du 19 au 23 novembre prochain, en marge du sommet des chefs d’états de la francophonie, se dérouleront à Dakar les 43 èmes assises de la presse francophone. Un événement organisé par l’Union de la Presse Francophone dont nous avons rencontré le secrétaire général international, Jean Kouchner. Nous avons évoqué avec lui le rôle de son organisation, mais aussi parlé de liberté de la presse, de l’influence des médias francophones et de la nécessaire aide au développement dont ont besoin ces mêmes médias, particulièrement en Afrique.

 

Union de la presse francophone

   

Mr Kouchner, vous êtes le secrétaire Général International de l'UPF. Pouvez-vous nous décrire votre rôle au sein de l'UPF et quel est l’objectif principal de votre organisation ?

Je suis secrétaire général international, ce qui veut dire que c’est moi qui coordonne et qui organise le fonctionnement de l’ensemble des activités de l’union de la presse francophone. Évidemment cela se fait sous l’autorité collective du bureau de l’organisation et de son président. L’objectif c’est de regrouper l’ensemble des journalistes et des médias de telle façon que nous réfléchissions ensemble aux problèmes qui se posent aux médias et aux journalistes francophones et que nous tentions d’y trouver des solutions par des échanges d’expériences.

 

Photo Jean Kouchner

Justement, quelles sont les principales thématiques qui guident votre réflexion ?

Évidemment,  il y a toutes les questions liées au développement de ces médias francophones et notamment des nouveaux médias et puis ce sont toutes les questions qui sont liées à la pratique journalistique et à la presse en général. Par exemple, le fait que la presse ne paraît pas toujours dans un environnement de liberté fait que nous attachons beaucoup d’importance aux questions de la liberté de la presse et à celle des journalistes.

Plus de 300 journalistes vont se réunir à Dakar cette semaine et débattre de la question « quels médias francophones demain » … Pouvez-vous justement nous en dire un peu plus sur les enjeux du développement des médias francophones de demain?

  Lire la suite...

Newsletter Culture RP n°33

5 novembre, 2014 5 novembre, 2014   5 novembre, 2014 0 commentaire

Ci-dessous le n°33 de notre Newsletter Culture RP par Claudie Voland-Rivet, Directrice marketing et innovation à l'Union des annonceurs. Pour la consulter en ligne veuillez cliquer ici Bonne lecture    Lire la suite...

Etude SNCD

3 novembre, 2014 3 novembre, 2014   3 novembre, 2014 0 commentaire

Le SNCD annonce la publication de Connect Attitude : 1ère édition de l’étude sur les comportements des consommateurs sur le web social et mobile en 2014, fusion des études SMA - Social Media Attitude et MMA - Mobile Marketing Attitude.   Home SNCD     Conduite par l’Atelier Mobilité et Media Sociaux du Syndicat National de la Communication Directe (SNCD) sous l’impulsion de son responsable Hervé PEPIN, Président de Conscient Networks, l'étude Connect Attitude est issue d'une volonté commune du SNCD, de Conscient Networks, d’A.I.D., d’Experian Marketing Services, de NSP, de Cabestan, du Groupe La Poste et de Selligent qui la réalisent chaque année en mode collaboratif.   Avec 29,4 millions de mobinautes et 42,9 millions de socionautes, les deux révolutions du social et du mobile sont entrées en convergence et font évoluer à grande vitesse les comportements clients. Progression continue des réseaux sociaux, explosion de la navigation sur mobile, multiplications des devices : Quels sont les usages et attentes web de vos consommateurs en 2014 ?

A travers cette étude inédite, le SNCD cherche à optimiser l’efficacité sur les nouveaux canaux du web social et mobile et à montrer les impacts et opportunités pour les marques et pour les associations dans ces nouvelles relations à leurs publics avec à l’appui des exemples d’entreprises ayant intégré avec succès les nouveaux comportements web de leurs clients.

16 entreprises représentant 25 marques issues de différents médias, du retail, de l’e-commerce et du fundraising ont accepté de participer à cette étude en permettant au SNCD d’interroger leurs clients ou leurs donateurs actifs. Avec plus de 1 million de mobinautes et socionautes interrogés et 9 380 répondants, l’étude Connect Attitude se positionne comme la plus grande étude réalisée en France sur la thématique de la mobilité et des réseaux sociaux. L’année 2013 a montré le fort développement des usages du smartphone et notamment une prédominance d’Android ainsi que le véritable avènement des tablettes. Elle a mis en avant un tournant dans la maturité des socionautes français, toujours plus socialisés, mobiles et actifs dans leur utilisation quotidienne de réseaux sociaux. Quant à 2014, les résultats obtenus de l’étude Connect Attitude démontrent l’importance, pour les marques et les organisations, d’intégrer ces médias social et mobile dans leur stratégie marketing cross-canal tant pour engager leurs parties prenantes (clients, donateurs, partenaires, salariés) que pour contacter ou recruter leurs prospects. Elle ouvre pour les marques des pistes d'utilisation de ces nouveaux canaux, notamment en situation de mobilité. Lire la suite...

1ère édition du #LABCOMWOMEN !

24 octobre, 2014 24 octobre, 2014   24 octobre, 2014 0 commentaire

Hier soir, s’est tenue à TF1 la remise des trophées de la 1ère édition du #Labcomwomen créée par la chaîne et LABCOM. Cette cérémonie, présentée par Magali Lunel, journaliste et présentatrice sur LCI, a récompensé les femmes les plus actives du digital.

  labcomwomen visuel  

Qu'elles soient dirigeantes, directrices communication ou encore journaliste, l'ambition de ces trophées est de distinguer des profils de femmes très présentes et actives sur le Web mais parfois moins visibles sur d'autres médias. Cette initiative est l'occasion de leur permettre de rayonner davantage et d'être mieux identifiées comme leaders d'opinion dans leur domaine.

  Lire la suite...