SUIVEZ-NOUS SUR

Les décideurs parlent aux décideurs

15 mai, 2012 15 mai, 2012   15 mai, 2012 0 commentaire

Thomas Blard nous présente DECIDEURS TV, une webtv économique parisienne qu'il a fondé il y a déjà 7 ans et qui draine entre 40 000 et 50 000 visiteurs uniques par mois.

L'activité de la station et son modèle économique reposent sur une structure double, des émissions sponsorisées et un maison de production de vidéos institutionnelles.

Il nous donne sa vision des médias de niche, de l'importance d'une bonne communication web pour sauvegarder la réputation d'une entreprise, de la communication institutionnelle d'aujourd'hui et de l'avenir de la station.

        Lire la suite...

Les nouvelles clés de l’innovation

30 avril, 2012 30 avril, 2012   30 avril, 2012 0 commentaire

Matière à réflexion : Bernard Petitjean et Corinne da Costa – Seprem Etude & Conseil

Dans un monde où tout se sait, se fait et se transmet de plus en plus vite, innover est devenu l’obsession des industriels, des médias, des communicants et des politiques. Pourtant, « le progrès » fait de moins en moins rêver des « citoyens consommateurs » pour qui le vrai changement consisterait à changer moins, mais mieux. Comment répondre à leurs attentes ?

L’interview donnée à « Influencia » par le sociologue et chercheur  Stéphane Hugon donne quelques précieux éclairages.

Il différencie clairement « l’innovation » de « l’invention » qui, malgré les distinctions qu’elle apporte à ses auteurs dans les cercles scientifiques comme au concours Lépine, ne trouve pas souvent son public. Derrière cette distinction, on retrouve une critique de la technique initiée il y a quelques décennies par Jacques Ellul. Ce n’est pas parce qu’une nouvelle technologie permet de faire quelque chose qu’il faut nécessairement l’appliquer. Et ce n’est plus parce que l’on promet un « progrès » que les consommateurs s’approprieront automatiquement l’innovation proposée.

Lire la suite...

Forces et limites du “ journalisme participatif ”

16 mars, 2012 16 mars, 2012   16 mars, 2012 1 commentaire

Matière à réflexion : Bernard Petitjean et Corinne da Costa – Seprem Etude & Conseil      

Internet n’est pas que le média qui contient tous les autres (écrit, audio, vidéo). C’est aussi et surtout celui qui permet d’aller beaucoup plus loin dans l’interactivité que les courriers des lecteurs, les appels des auditeurs et les votes des téléspectateurs. D’où le concept de « journalisme participatif » (ou citoyen) dont les traductions méritent d’être regardées de près.

Dans un récent article qu’il a donné  aux « Cahiers du Journalisme » (N° 22/23 – Automne 2011), le Professeur Franck Rébillard, responsable du Laboratoire « Communication Information Médias » de l’Université Paris 3, apporte de précieux éléments pour l’analyse de cette nouvelle façon d’aborder l’information qu’il définit comme « l’intervention de non professionnels dans la production et la diffusion d’informations d’actualité sur Internet ».

Lire la suite...

Lancement du Huffington Post France: Bilan d’un premier mois d’exercice.

15 mars, 2012 15 mars, 2012   15 mars, 2012 0 commentaire

A l'image de son prédécesseur américain, le Huffington Post France veut s'imposer comme une nouvelle plateforme d'échanges et d'opinions dans le paysage médiatique français. La rédaction s'appuie sur la participation de rédacteurs extérieurs, plus ou moins connus, mais dont le point de vue ou la position offre un intérêt pour les lecteurs et le débat public.
Paul Ackermann, rédacteur en chef du Huffington Post France, nous a reçu dans les locaux de leur partenaire, le journal LE MONDE.

Nous sommes revenus sur le lancement et les évolutions du site depuis fin janvier, l'organisation de la rédaction, les contributeurs et le traitement de la campagne présidentielle 2012.

        Lire la suite...

Les leçons des mangas

9 mars, 2012 9 mars, 2012   9 mars, 2012 0 commentaire

Matière à réflexion : Bernard Petitjean et Corinne da Costa – Seprem Etude & Conseil

     

Par une sorte de réflexe pavlovien, toute réflexion sur le rôle du numérique en matière de diffusion de l’information et de la culture conduit à regarder du côté des Etats Unis. C’est oublier que le Japon a depuis longtemps fait sa révolution numérique et, qu’au pays du Soleil Levant, les expérimentations ont déjà laissé la place à des industries florissantes.

Dès 2005, 67% des Japonais étaient des utilisateurs d’Internet et le taux de pénétration du téléphone mobile dans les ménages atteignait 85,3%. On estime aujourd’hui que 3 Japonais sur 4 utilisent Internet (ce qui est considérable compte tenu du vieillissement de la population), et que 97% des possesseurs de mobiles ont accès à la 3G.

Lire la suite...

La planète numérique continue de chauffer!

2 mars, 2012 2 mars, 2012   2 mars, 2012 0 commentaire

Les grands chiffres d'Internet en 2011 Lire la suite...

Nominations de Journalistes Presse-Web-Audio TV mars 2012

27 février, 2012 27 février, 2012   27 février, 2012 0 commentaire

Lire la suite...

L’usage des réseaux sociaux dans les entreprises

21 février, 2012 21 février, 2012   21 février, 2012 2 commentaire

Afin de mieux comprendre l’impact des médias sociaux sur l’activité professionnelle, la Cegos (leader international de la formation professionnelle) et son Observatoire ont mené une enquête auprès de 1 200 salariés et 300 responsables de réseaux sociaux dans les entreprises.

Un usage des réseaux sociaux réservé au domicile car jugé chronophage sur le lieu de travail Le premier volet de l’enquête révèle que les salariés sont très présents sur les réseaux sociaux, surtout les plus jeunes, et que Facebook domine largement dans les usages (61% des salariés déclarent détenir et utiliser un compte Facebook, 9% un compte Viadeo et 6% un compte Linked In) Toutefois, l’usage des réseaux sociaux reste réservé à la sphère privée car près de 41% des connexions s’effectuent au domicile des salariés, tandis que 55% d’entre eux déclarent ne jamais se connecter depuis leur lieu de travail. Les préjugés concernant l’usage personnel des réseaux sociaux sur le lieu de travail n’auraient finalement pas lieu d’être puisque 18% des salariés considèrent que l’usage des réseaux sociaux a une incidence négative sur la gestion du temps de travail. A l’inverse, près d’un tiers des salariés estime que les réseaux sociaux ont une incidence positive sur l’accès à l’information.

Lire la suite...