Objectif business development, dans la peau des business developers par Novancia

29 juin, 2015 29 juin, 2015   29 juin, 2015 0 commentaire

La recherche permanente d’opportunités est plus qu’une nécessité pour les entreprises, elle constitue aujourd’hui une stratégie obligatoire à condition de privilégier l’innovation et la satisfaction client. C’est l’objet du business development. Concrètement, de quoi s’agit-il ? Selon Novancia Business School Paris, qui publie un ouvrage sur le sujet (Objectif business development, dans la peau des business developers, Éditions EMS), « le business development, c’est la détection d’opportunités, leur transformation en affaires et la mise en œuvre des stratégies de croissance de l’entreprise, aboutissant à la création de valeur pour l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise (collaborateurs, clients, partenaires, fournisseurs)». Lire la suite...

Les réseaux sociaux au service du débat public

16 juin, 2015 16 juin, 2015   16 juin, 2015 0 commentaire

Culture RP a rencontré Jacques Roudier, président de la Commission particulière du débat public (CPDP).   Dans le cadre du projet de parc éolien en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier, pourquoi organisez vous un débat public ?   Home Débat Bublic Lire la suite...

Amandine Lefevre Responsable Média 3 Suisses

14 avril, 2015 14 avril, 2015   14 avril, 2015 0 commentaire

Culture RP a rencontré Amandine Lefevre Responsable Média 3 Suisses.     Amandine LEFEVREPouvez-vous nous expliquer en quelques mots ce qui va changer et pourquoi ?   Lancé en septembre 2014, le nouveau site 3Suisses.fr est la vitrine du nouveau 3Suisses. 100% digital, 3Suisses offre désormais un écosystème complet pour accompagner les clients dans leur shopping expérience : du site marchand aux réseaux sociaux, en passant par l'application tablette et bientôt l'application smartphone. A l’occasion du classement eShopper Index 2015, dévoilé mercredi 18 mars par iVentures, 3Suisses est classé 1er des sites français (et 7ème du classement mondial) pour ses performances en terme de parcours clients avant, pendant et après-vente. C'est la meilleure progression sur 1 an (+115 places). Hone 3 Suisses   Ce bon classement confirme l’efficacité de la [r]évolution digitale multi-écrans engagée depuis 6 mois (site responsive + application tablette depuis novembre. Sortie en avril prochain de l'application smartphone) avec une véritable pertinence dans l’offre et innovation dans notre discours. Véritable grand magasin digital de la mode et de la décoration, 3Suisses.fr devient la plateforme idéale de la combinaison et de l’association : mixer son look avec la touche française des créations maison, celles des partenaires mode internationaux comme Otto, Next ou Venca et des grandes marques françaises et internationales. L’offre est diversifiée, la fréquence de renouvellement des produits régulière, les commandes facilitées, les sélections réactualisées en temps réel pour coller aux tendances.

Ce que les femmes ont toujours aimé chez 3Suisses, elles le retrouvent sur 3suisses.fr renouvelé, réinventé, rajeuni, métamorphosé…

Lire la suite...

Very Bad Buzz, méthode pour préserver sa réputation sur internet par Marie Muzard, Part II

3 avril, 2015 3 avril, 2015   3 avril, 2015 0 commentaire

Marie Muzard, Fondatrice de MMC, Directrice Générale et experte en communication sensible depuis près de 20 ans, partage avec nous la deuxième partie de son interview : pour prévenir les bad buzz.  

 L'ouvrage Very Bad Buzz, méthode pour préserver sa réputation sur internet vient d'être publié aux Ed. Eyrolles.

Home Agence MMC Pour Culture RP

  Quels sont selon vous les signes annonciateurs d'une polémique digitale, et implique t-elle nécessairement une crise d'image, de réputation pour une société ? Dès lors que plusieurs blogs, sites, relaient une information critique pour l’entreprise ou si les réseaux sociaux sont plus nombreux que d’habitude à échanger sur un même sujet critique, on peut considérer qu’on est en face d’un bad buzz digital. Tout bad buzz ne dégénère pas en crise, mais certains représentent l’antichambre de la crise. L’important est d’apprécier le potentiel crisogène d’un buzz. Ce qui implique d’analyser les émotions en jeu (la peur est a priori plus critique que l’indignation). Puis il faut savoir si ces réactions émotionnelles sont largement partagées par les clients, les actionnaires ou tout autre stakeholder stratégique pour l’entreprise. C’est la question de l’intensité du buzz qui est posée. En croisant sa criticité et son intensité, on peut déterminer si un bad buzz est peu crisogène (impact non perceptible à court/moyen terme), crisogène (potentiellement impactant pour l’e-réputation) ou fortement crisogène (potentiellement perturbant pour l’entreprise). Ce diagnostic est un outil d’aide à la décision ; il permet d’orienter le choix vers un traitement « dimensionné » par rapport au buzz. Au débat sur la différence entre réputation, e-réputation, image,… je préfère cette démarche plus pragmatique et fondée sur l’analyse quantitative et qualitative des réactions sur le web, pour déterminer le potentiel de nuisance d’un buzz. Lire la suite...

Very Bad Buzz, méthode pour préserver sa réputation sur internet par Marie Muzard, Part I

2 avril, 2015 2 avril, 2015   2 avril, 2015 0 commentaire

Culture RP a rencontré Marie Muzard, experte en communication sensible depuis près de 20 ans. Elle a voulu partager la méthode qu'elle a développée et testée dans le cadre de son agence MMC, pour prévenir les bad buzz. Mais aussi éviter qu’ils ne dégénèrent en crise et dans certains cas pour les transformer en good buzz: "Le digital bouscule nos repères et si le mensonge, la langue de bois, la pression, l’action juridique, sont des recettes encore (trop) utilisées en gestion de crise traditionnelle, elles sont souvent contre productives sur la toile. Il est nécessaire d’adopter de nouveaux réflexes, de modifier certains process et de se familiariser avec les règles du jeu des médias sociaux".  

L'ouvrage Very Bad Buzz, méthode pour préserver sa réputation sur internet vient d'être publié aux Ed. Eyrolles.

  portrait de Marie Muzard pour Culture RP     Marie Muzard, quelles sont vos activités, les valeurs de l'agence ? Nous accompagnons nos clients confrontés à des situations sensibles dans les médias traditionnels ou digitaux, et nous intervenons également à titre préventif. Nous avons développé une méthodologie et des outils pour traiter et prévenir les bad buzz. MMC est très attachée à l’éthique et ne s’engage que sur des missions qui sont conformes à ses valeurs. De même, elle refuse toute pratique qui transgresserait l’éthique (achats de faux blogs, faux commentaires…). Le conseil ne se résume pas à reformuler les bonnes idées de ses clients ou à valider les options les plus consensuelles. Les consultantes (entre 10 et 20 ans d’expérience) s’engagent et représentent une force de proposition en termes de stratégie, d’argumentation et de process... Notre approche se veut avant tout pragmatique, elle propose une démarche méthodologique validée sur le terrain par la gestion de plusieurs centaines de situations sensibles au plan international en particulier sur le web. Lire la suite...

Focus sur le dictionnaire de l’E-reputation, veille et communication d’influence sur le web.

20 mars, 2015 20 mars, 2015   20 mars, 2015 0 commentaire

Culture RP a rencontré Jacques BREILLAT, expert spécialisé dans le domaine du management stratégique de l’information et l’intelligence économique. Enseignant à l’Université de Bordeaux et docteur en science politique, il propose une approche exigeante des réalités de terrain, réconciliant un cadre d’analyse global avec la mise en œuvre d’outils opérationnels. Ces activités conduisent Jacques BREILLAT à intervenir en France (Paris, Bordeaux, Angers, Toulouse…) et à l’étranger (Belgique, Maroc…). Il est aussi Directeur pédagogique du Master 2 Intelligence économique et management des organisations  et du DU « Intelligence économique et dynamique territoriale » à l’IAE de Bordeaux. L'auteur, vient vient d'éditer le dictionnaire de l'E-reputation, veille et communication d'influence sur le web aux Ed. EMS. Jacques Breillat pour Culture RP   Aujourd’hui, chaque organisation, chaque marque et chaque dirigeant public ou privé doit pouvoir maîtriser l’évolution de son E-réputation. Il ne s’agit plus seulement de mesurer la notoriété ou la popularité d’une entreprise, d’une association ou d’une collectivité publique. Il faut comprendre les mécanismes et saisir la tonalité des perceptions qui s’expriment sur les différentes sphères du web 2.0. Chacun doit promouvoir et protéger son E-réputation. Le premier Dictionnaire de l’E-réputation est conçu comme un outil pratique au service des professionnels. Il comporte plus de 350 définitions détaillées enrichies par de nombreux shémas et tableaux de synthèse sur les outils, les techniques et les stratégies de l’E-réputation. Cet ouvrage apportera une aide précieuse et de nombreuses références à tous les directeurs généraux, chefs d’entreprise, cadres et dirigeants du secteur public, responsables de communication, présidents d’association et consultants qui désirent mettre en œuvre une stratégie de positionnement, de communication d’influence et de surveillance de leur E-réputation.   Lire la suite...

Sept innovations waouh qui arrivent en magasin…

9 mars, 2015 9 mars, 2015   9 mars, 2015 0 commentaire

L’avenir est aux magasins ! C’est le message qui a résonné le mois dernier lors de grands salons spécialisés qui se sont tenus aux Etats-Unis. Mais pour que cette prédiction se réalise, les points de vente doivent se renouveler et offrir de nouvelles expériences justifiant que le client se déplace. Sélection de quelques innovations qui revisitent des fondamentaux du commerce.   Le-Hub-La-Poste-Solutions-business  

Chez Audi, des casques de réalité virtuelle pour essayer les voitures

Audi Virtual Reality experience   Le mois dernier, lors du salon automobile de Détroit, Audi a annoncé qu’il allait déployer d’ici la fin de l’année un casque de réalité virtuelle dans certaines de ses concessions. L’objectif ? Permettre au client de visualiser, de la façon la plus immersive et la plus détaillée possible, la voiture qu’il s’apprête à commander. Les options et les possibilités de personnalisation sont en effet devenues si nombreuses qu’il est désormais impossible de présenter « en réel » le véhicule exact que souhaite un client.Cette expérience de réalité virtuelle est destinée « aux marchés à forte croissance », précise la marque (Asie, Amérique du Nord). Elle vient en complément du réseau « Audi City » : des concessions qui s’apparentent à des showrooms numériques, dotées notamment d’écrans muraux géants interactifs (dossier: 9 services innovants et malins qui renouvellent l’expérience client). Lire la suite...

Evènement PR Lab, 31 mars 2015

6 mars, 2015 6 mars, 2015   6 mars, 2015 0 commentaire

Le 31 mars prochain, Syntec Conseil en Relations Publics et ses partenaires, dont l'Argus de la presse, convient tous les communicants professionnels annonceurs et agences, ainsi que la presse professionnelle et économique à participer au premier PR Lab, après-midi d’échanges proposant un éclairage nouveau et prospectif sur les enjeux de la réputation. Syntec   Trois tables rondes offriront des éclairages distincts, emmenés par le regard d’experts français et internationaux, issus d’entreprises, de médias ou de structures associatives. Lire la suite...

Démystifions les métiers du Big Data !

27 février, 2015 27 février, 2015   27 février, 2015 0 commentaire

Par Judith Tripard (1), Consultante Senior chez Clémentine, cabinet de recrutement spécialiste du digital et de l’IT.   Home Agence Clémentine   Big Data et Data Science constituent un nouvel eldorado pour les entreprises en quête de croissance. Trouver les talents nécessaires pour faire face au phénomène de la « Donnée » est déjà une préoccupation centrale dans le web, la finance et l’assurance, et le sera très bientôt dans l’industrie. D'ici 2018, les États-Unis connaîtront une pénurie de 190 000 professionnels combinant compétences analytiques et informatiques (2). Au même moment, on aura besoin d’1,5 million d’ingénieurs Big Data dans le monde (3). Lire la suite...