Les tendances de l’évaluation et de la mesure RP aujourd’hui par Arnaud Steinkuhler*

21 septembre, 2015 21 septembre, 2015   21 septembre, 2015 0 commentaire

Le mois de la mesure est une initiative de l'AMEC, et vous êtes justement intervenu en juin à Stockholm lors de leurs conférences. Quelles sont les tendances de la mesure et de l’évaluation de la communication au niveau international ? Culture RP et l'Argus de la presse pour la semaine de la mesure Pour ceux qui ne connaissent pas les sommets annuels de l'AMEC, c’est une occasion exceptionnelle où toute la « planète RP » se retrouve pour échanger sur les pratiques et les réflexions autour de l’évaluation des résultats obtenus par la communication. La tendance la plus évidente est que la mesure et l’évaluation des RP s’imposent sur le marché anglo-saxon. Des managers d’agences telles qu’Ogilvy et des directeurs de la communication de McDonalds’s, l'UNICEF, General Electric, Unilever, Nissan Motor ou encore eBay* ont fait le déplacement jusqu’à Stockholm pour partager leurs ambitions, leurs pratiques et s’inspirer des retours d’expériences des membres de l'AMEC. Et lorsqu’ils parlent d’évaluation et de mesure, croyez-moi, ils n’évoquent pas un sujet accessoire ou quelques graphes de reporting sur leurs actions. Ils parlent de définition d’objectifs, de stratégie, de priorité et d’efficacité des actions RP... On est loin d’un sujet anecdotique. A leur rencontre, on constate qu’ils partagent la certitude qu’en tant que communauté professionnelle, ils veulent disposer de moyens efficaces pour valoriser et mesurer les RP. Pour renforcer leur stratégie et activités RP, ils démontrent collectivement que les équipes sont capables de générer des résultats concrets et travaillent avec des méthodes et outils sérieux, au même titre que leurs confrères du marketing. Lire la suite...

Pourquoi seuls 52 % des dircoms jugent leur stratégie numérique efficace

16 juillet, 2015 16 juillet, 2015   16 juillet, 2015 0 commentaire

Le Boston Consulting Group (BCG) a réalisé, avec Sciences Po, un baromètre sur les enjeux digitaux des directeurs de la communication. Cette étude d'opinion révèle que les dircoms sont critiques sur la stratégie suivie, notamment en raison d'un manque de temps pour penser le moyen terme.  Christophe Bys, Journaliste management pour l'usine nouvelle a interrogé Olivier Abtan, directeur associé du BCG, décrypte les principaux résultats de ce baromètre. Les directeurs de la communication sont 52 % à trouver leur stratégie digitale efficace et 42 % à la trouver innovante. Dans leur métier, l'innovation passe par la création de nouveaux canaux de communication, la recherche de davantage d'engagement et de dialogue. Ils testent des choses, ils essaient. Personne n'a encore trouvé la solution miracle, le Graal. Nous sommes dans une période d'incertitude, qui durera jusqu'à ce qu'un nouvel équilibre soit trouvé. Mooc Tranformation Digitale The Boston Group   Le numérique est-il perçu comme un défi, une chance ou une menace par les directeurs de la communication ? Tous soulignent que c'est d'abord une chance et une opportunité. La communication crée de l'engagement, du dialogue. C'est son essence. Pour eux, la multiplication des canaux reste donc une chance d'améliorer ce dialogue. C'est un moyen de légitimer encore plus le rôle de la communication. Face à cette multiplication des prises de paroles, le rôle du dircom est de bien former l'équipe dirigeante pour qu'elle réagisse convenablement. La question de la réaction à une prise de parole venant de l'extérieur, d'un concurrent, d'un fournisseur... est plus épineuse. La question est de savoir quand réagir, quel buzz contrecarrer. La réponse n'est pas toujours simple.   Retrouvez l'intégralité de l'enquête ici: Lire la suite...

Etude de TextMaster: Qui sont les Champions de l’International ?

21 mai, 2015 21 mai, 2015   21 mai, 2015 0 commentaire

Selon une étude de TextMaster avec le soutien de France Digitale, l’IE Club, Réseau Entreprendre, 100 000 Entrepreneurs et le NUMA et réalisée dans 15 pays et qui s'intitule:  "Qui sont les Champions de l’International ?". Les sociétés Internet exportent 3 fois plus et  vendent 5 fois plus à l’étranger que les entreprises classiques notamment parce que ces sociétés ont un site est multilingue. L’étude montre aussi que les pays anglo-saxons ont une approche assez différente des langues dans les entreprises.Par exemple, en Amérique du Nord, les cadres dirigeants sont à peine plus d’un sur deux (55 %) à parler au moins deux langues. En Angleterre et en Irlande, ils sont plus de trois quarts dans la même situation. Sans surprise, les responsables d’entreprises en Europe sont bilingues dans la plupart des cas. Lire la suite...

Le livre blanc des réseaux sociaux par l’Argus de la presse

19 mai, 2015 19 mai, 2015   19 mai, 2015 0 commentaire

Tweet Livre blanc des réseaux sociaux Etat des lieux  

Télécharger gratuitement ce livre blanc

  L'avènement des réseaux sociaux et du digital ont bouleversé nos échanges. Une révolution majeure est en marche mais encore faut-il pouvoir en comprendre les règles du jeu ? Nous avons le plaisir de vous faire découvrir « Le livre blanc des réseaux sociaux », une analyse des usages et pratiques des réseaux sociaux en France, enrichie du regard critique des experts du marché. Cette étude analyse enfin l'ensemble des médias sociaux en termes d'usage, avec une mise en perspective de l'importance de chacun. Présentée sous l'angle RP, cette enquête accompagne les professionnels de la communication afin qu'ils saisissent les risques et opportunités des réseaux sociaux aujourd'hui. Observateur privilégié, l’Argus de la presse s’est associé à Ipsos/Steria pour la réalisation de cette étude qui vise à vous éclairer au mieux sur les enjeux de votre communication digitale.   Cliquez sur l'image / sur le lien pour télécharger l'étude :      

Sept innovations waouh qui arrivent en magasin…

9 mars, 2015 9 mars, 2015   9 mars, 2015 0 commentaire

L’avenir est aux magasins ! C’est le message qui a résonné le mois dernier lors de grands salons spécialisés qui se sont tenus aux Etats-Unis. Mais pour que cette prédiction se réalise, les points de vente doivent se renouveler et offrir de nouvelles expériences justifiant que le client se déplace. Sélection de quelques innovations qui revisitent des fondamentaux du commerce.   Le-Hub-La-Poste-Solutions-business  

Chez Audi, des casques de réalité virtuelle pour essayer les voitures

Audi Virtual Reality experience   Le mois dernier, lors du salon automobile de Détroit, Audi a annoncé qu’il allait déployer d’ici la fin de l’année un casque de réalité virtuelle dans certaines de ses concessions. L’objectif ? Permettre au client de visualiser, de la façon la plus immersive et la plus détaillée possible, la voiture qu’il s’apprête à commander. Les options et les possibilités de personnalisation sont en effet devenues si nombreuses qu’il est désormais impossible de présenter « en réel » le véhicule exact que souhaite un client.Cette expérience de réalité virtuelle est destinée « aux marchés à forte croissance », précise la marque (Asie, Amérique du Nord). Elle vient en complément du réseau « Audi City » : des concessions qui s’apparentent à des showrooms numériques, dotées notamment d’écrans muraux géants interactifs (dossier: 9 services innovants et malins qui renouvellent l’expérience client). Lire la suite...

Matière élogieuse, par Seprem #200…

12 décembre, 2014 12 décembre, 2014   12 décembre, 2014 0 commentaire

La France progresse et se place désormais (juin 2014, Enquête CREDOC « Conditions et aspirations de vie ») au 5° rang européen s’agissant de nos équipements numériques à domicile : 78% des foyers sont connectés à Internet (loin derrière les Pays-Bas, 93%, mais devant l’Allemagne, 76%).  Au troisième trimestre 2014, 35% des foyers étaient équipés d’une tablette tactile alors qu’ils étaient moins de 4% en 2011 (Home Devices, Médiamétrie).   Seprem   Lors du lancement au printemps dernier du journal Le 1, Eric Fottorino, co-fondateur et Directeur de la Publication déclarait : "Je n'accepte pas l'idée paresseuse du déclin du papier". Cet hebdo abordant un sujet unique par numéro sous la forme d’origami (8 pages sur une seule feuille, 84 cm de contenus, 45 grammes), sans publicité, diffusant en moyenne 20.000 ex., vient de recevoir le Trophée de la meilleure innovation éditoriale 2014 ainsi que le Trophée du nouvel éditeur lors de la cérémonie des Trophées de l’Innovation Presse (novembre 2014, Presse au Futur). Lire la suite...

Etudes: les réseaux sociaux en France par Aura Mundi

28 novembre, 2014 28 novembre, 2014   28 novembre, 2014 0 commentaire

AURA MUNDI, le pôle d'activité de l'Argus de la presse spécialisé en veille et analyse des médias sociaux, mène depuis 3 ans un cycle d'étude consacré aux usages et pratiques des médias sociaux en France.
Infographie Etude des Médias Sociaux par Aura Mundi
Ces études apportent des repères aux marques et aux entreprises qui souhaitent comprendre comment se construit leur réputation en ligne. A l'occasion de la publication de la 6e enquête consacrée aux réseaux sociaux en France, interview de Nicolas Jaunet, responsable marketing et communication l'Argus de la presse, Arnaud Steinkuhler, directeur MAP Institut et Aura Mundi,et Leïla Lévêque, Responsable expertise média MAP Institut et Aura Mundi.
Infographie: infographie les reseaux sociaux aura mundi pour culture RP      

Marc Michiels : - Chargé de la ligne éditoriale, Interviews : Culture RP - Community Manager : @Culturerp  @Argusdelapresse - Artiste, Écrivain et Critique Littéraire : @lemotlachose @LaCauselit

       

Etude SNCD

3 novembre, 2014 3 novembre, 2014   3 novembre, 2014 0 commentaire

Le SNCD annonce la publication de Connect Attitude : 1ère édition de l’étude sur les comportements des consommateurs sur le web social et mobile en 2014, fusion des études SMA - Social Media Attitude et MMA - Mobile Marketing Attitude.   Home SNCD     Conduite par l’Atelier Mobilité et Media Sociaux du Syndicat National de la Communication Directe (SNCD) sous l’impulsion de son responsable Hervé PEPIN, Président de Conscient Networks, l'étude Connect Attitude est issue d'une volonté commune du SNCD, de Conscient Networks, d’A.I.D., d’Experian Marketing Services, de NSP, de Cabestan, du Groupe La Poste et de Selligent qui la réalisent chaque année en mode collaboratif.   Avec 29,4 millions de mobinautes et 42,9 millions de socionautes, les deux révolutions du social et du mobile sont entrées en convergence et font évoluer à grande vitesse les comportements clients. Progression continue des réseaux sociaux, explosion de la navigation sur mobile, multiplications des devices : Quels sont les usages et attentes web de vos consommateurs en 2014 ?

A travers cette étude inédite, le SNCD cherche à optimiser l’efficacité sur les nouveaux canaux du web social et mobile et à montrer les impacts et opportunités pour les marques et pour les associations dans ces nouvelles relations à leurs publics avec à l’appui des exemples d’entreprises ayant intégré avec succès les nouveaux comportements web de leurs clients.

16 entreprises représentant 25 marques issues de différents médias, du retail, de l’e-commerce et du fundraising ont accepté de participer à cette étude en permettant au SNCD d’interroger leurs clients ou leurs donateurs actifs. Avec plus de 1 million de mobinautes et socionautes interrogés et 9 380 répondants, l’étude Connect Attitude se positionne comme la plus grande étude réalisée en France sur la thématique de la mobilité et des réseaux sociaux. L’année 2013 a montré le fort développement des usages du smartphone et notamment une prédominance d’Android ainsi que le véritable avènement des tablettes. Elle a mis en avant un tournant dans la maturité des socionautes français, toujours plus socialisés, mobiles et actifs dans leur utilisation quotidienne de réseaux sociaux. Quant à 2014, les résultats obtenus de l’étude Connect Attitude démontrent l’importance, pour les marques et les organisations, d’intégrer ces médias social et mobile dans leur stratégie marketing cross-canal tant pour engager leurs parties prenantes (clients, donateurs, partenaires, salariés) que pour contacter ou recruter leurs prospects. Elle ouvre pour les marques des pistes d'utilisation de ces nouveaux canaux, notamment en situation de mobilité. Lire la suite...

Marques ou médias : à qui revient la palme du référencement?

9 octobre, 2014 9 octobre, 2014   9 octobre, 2014 0 commentaire

Dans l'univers foisonnant des sites des médias, des marques, des e-commerçants… quelles sont les typologies des contenus et les marques les plus visibles pour les internautes ? Quels sont ceux qui profitent le mieux des marronniers de rentrée pour acquérir du trafic ? Les médias emportent la donne selon le baromètre « SEO « Rentrée » », réalisé par Hopscotch.   Hopscotch site  

Entre les sites médias, ceux des  marques et les sites marchands, pas facile de s’informer en vue d’un renseignement ou d’un achat. Lesquels sont le plus volontiers consultés par les internautes/mobinautes ? C’est ce qu’analyse le baromètre « SEO Rentrée » d’Hopscotch à partir des requêtes Google les plus courantes faites entre les 28 août et 4 septembre derniers. « Ce référencement des médias est important à évaluer au quotidien car d’une part tout le monde n’aura pas sa place dans le top 10. D’autre part, ce classement a forcément un impact sur la visibilité et l’attractivité des marques», explique Sylvain Page, partenaire d’Hopscotch et directeur du digital. Et comme l'une des questions était aussi de savoir quels médias profitent le mieux de sujets « marronniers » pour acquérir du trafic, celui rabâché mais incontournable de la rentrée scolaire a été choisi comme support d’étude. Ainsi 55 requêtes parmi des thématiques comme le coût, les fournitures, les assurances, la mode , les équipements informatique ou de téléphonie, le bien -être et les loisirs, les services à la personne… ont été passées au crible.

Les « marronniers » : d’excellentes locomotives

Tout d’abord, et c’est une bonne nouvelle pour les éditeurs : en générant un tiers des liens visibles en 1ère page Google sur les requêtes liées à la « Rentrée », les médias sont les référents en termes de mise à disposition de contenus sur cette thématique. « Les médias ne sont jamais aussi bons que lorsqu’ils sont sur des sujets sociétaux même quand ceux-ci sont traités régulièrement », confirme Sylvain Page « Car face à des sites institutionnels, de marques ou marchands aux contenus plus ou moins plats, ils apportent une information réactualisée et surtout réactive puisque totalement en phase avec la temporalité des préoccupations».

Lire la suite...