Cinq clés pour devenir influenceur

19 juin, 2014 19 juin, 2014   19 juin, 2014 0 commentaire

Ah, l'influence ! Le Saint Graal de notre époque connectée sur les réseaux sociaux où tout le monde essaye de peser sur son voisin, lui tirer un sourire, lui inspirer un Like, voire, summums de la reconnaissance, un ReTweet ou un Share ;-) Je discutais récemment de ça avec une de mes anciennes étudiantes lorsqu'elle me posa une question à laquelle je ne m'attendais pas : comment devient-on un influenceur ?

Je me suis retrouvé dans un silence un peu gêné car je n'avais pas de réponse toute faire et rapide à proposer. Du coup, j'ai gardé la question en tête, y ai réfléchi une bonne partie de la journée et je suis arrivé à une conclusion que je voudrais partager avec vous.

En fait, c'est assez simple de devenir influenceur et je vous propose de le découvrir à travers 5 points clés.

Soyez singulier

Il y a tellement d'information qui circule en permanence sur le web que la seule façon de sortir du lot est d'être différent des autres, de sorte d'être reconnaissable. Ne cherchez pas à devenir un influenceur en vous contentant de commenter l'actualité politique au gré de vos humeurs et de reprendre les gros titres sur votre blog ou votre page Facebook. Ça n'intéressera personne et la place est déjà prise par des gens qui ont acquis une légitimité qu'il vous sera difficile de challenger. Par contre, si vous avez une passion, si vous habitez dans un endroit exceptionnel, si vous maîtrisez une science particulière ou disposez d'un savoir pointu sur un domaine, lancez vous et partagez !

N'oubliez jamais que la première fonction que l'on utilise sur Internet est la recherche. Pour devenir un influenceur, il faut donc que vous deveniez un "résultat de recherche" et il faut que ce résultat soit le fruit d'un questionnement pointu (personne ne lance une recherche sur le principal sujet du 20heures : c'est déjà en tête de toutes les pages).

La singularité sera votre signature et sachez également que cette même singularité sera à l'origine de la fidélité de vos lecteurs.

Lire la suite...

Equipe de France : Qui sont les twittos les plus efficaces parmi les 23 joueurs sélectionnés pour le Brésil ?

21 mai, 2014 21 mai, 2014   21 mai, 2014 0 commentaire

Le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, a officiellement dévoilé sa liste des 23 qui défendront les couleurs nationales lors de la Coupe du monde de football au Brésil du 12 juin au 13 juillet prochain. A peine était-elle dévoilée que la compagne du recalé Samir Nasri s’est mise à invectiver vulgairement le coach bleu sur Twitter avant de s’excuser platement puis d’être poursuivie en justice pour injures publiques. Cette anecdote qui a fait beaucoup jaser n’est probablement qu’un avant-goût de la compétition mondiale où Twitter sera très sûrement le 24ème homme gazouillant depuis les vestiaires, le banc de touche ou les tribunes. Les médias sociaux sont désormais au cœur des compos d’équipe et des débats. Raison de plus pour se livrer à un petit inventaire des usages numériques des 23 heureux élus !

C’est une certitude quasiment acquise. Les réseaux sociaux seront de la partie sitôt rejoints les camps de base des 32 sélections en lice pour décrocher la 20ème Coupe du monde et pouvoir coudre la prestigieuse étoile sur le maillot national attestant du sacre mondial. Déjà en 2010, le digital avait largement bruissé autour des piteuses pantalonnades des joueurs de l’équipe de France et du vaudeville à rebondissements qui s’était ensuivi après l’élimination express des Bleus. Quatre ans plus tard, les réseaux sociaux contribuent désormais grandement au tempo médiatique des grands événements sportifs. Les Jeux Olympiques d’été à Londres en 2012 puis ceux d’hiver à Sotchi cette année ont largement démontré qu’il devenait de plus en plus complexe de juguler l’expression des sportifs pendant la compétition.

Dans une interview donnée cette semaine à France Football, le sélectionneur Didier Deschamps est pleinement conscient de l’enjeu (1) : « Quand les joueurs vont se réveiller à 8 ou 9 heures, ce sera déjà le début de l’après-midi en France et il y aura déjà plein de choses qui auront pu se passer, se dire et s’écrire (…) avec des matches, des débats, des petites phrases, des polémiques ». Plus loin, l’ancien mondialiste vainqueur de 1998 ajoute (2) : « Désormais, tout le monde veut créer le buzz en permanence, faire un effet d’annonce ou sortir une info à partir de quelque chose qui n’en est pas une, voire souvent à partir de rien. Les réseaux sociaux ne font qu’accentuer le phénomène ». Sans présager de prochains bad buzz ou de fails émanant des joueurs sélectionnés, le Blog du Communicant a voulu profiter de l’imminence du coup d’envoi pour passer au crible l’engagement digital des 23 qui doivent de surcroît nous faire oublier la calamiteuse campagne de 2010 en Afrique du Sud. Alors qui sont les titulaires incontestés sur la pelouse des médias sociaux ?

Gardiens : L’angoisse au moment du tweet ?

Gardien de but a toujours été un poste à part dans une équipe de football. Il suffit d’un ballon relâché, d’un plongeon mal assuré ou d’une sortie intempestive pour que la tournure d’un match s’en ressente et que les foudres du public s’abattent sur le malheureux impétrant. Protéger les filets est un sacerdoce qui n’admet guère la moindre erreur. En observant la présence numérique des trois gardiens de l’équipe de France, on a nettement l’impression que la vigilance des portiers est du même acabit.

Pour le troisième gardien, Mickaël Landreau, les choses sont réduites au strict minimim. Il dispose certes d’un compte Twitter (@mickalandreau – 4457 followers) mais il se borne à informer que des photos du portier sont disponibles sur la page Facebook et le site Web. De surcroît, le fil semble administré par une personne tierce tant le ton sonne creux. Plus jeune et titulaire incontestable, Hugo Lloris cultive la même distance que son aîné à l’égard des médias sociaux. A l’énorme différence près que l’actuel portier de Tottenham Hotspur existe avant tout à travers des comptes de fans s’affublant de l’étiquette officielle au nom du joueur. En soi, ces comptes ne drainent pas un grand nombre d’abonnés mais ils prodiguent une image un peu neuneu d’Hugo Lloris avec des tweets bourrés de fautes de syntaxe et d’orthographe à la limite de l’analphabétisme. Une image totalement aux antipodes du vrai Hugo Lloris connu pour être une personnalité cultivée et équilibrée. Pour lui, alors que sa carrière est loin d’être terminée, il serait conseillé d’envisager a minima un profil Twitter officiel où il pourrait s’exprimer pleinement et à l’écart des crétineries que d’aucuns lui prêtent.

C’est d’ailleurs peut-être ce genre de considérations qui a conduit la doublure d’Hugo Lloris à se doter d’une présence numérique plus conséquente. Steve Mandanda vient en effet d’ouvrir depuis le 4 mai, un fil Twitter (@SteveMandanda) qui compte déjà presque 5200 fans et un site Internet à son effigie. Il n’en demeure pas moins que le gardien de l’OM semble avoir délégué la gestion de son compte. Les messages diffusés font en effet essentiellement référence à des contenus du fil @OM_Officiel et de la WebTV OM.net. La tonalité est neutre, très calibrée et ne présente au final qu’un intérêt limité sauf depuis dimanche 18 mai où le malchanceux Steve Mandanda a dû se fendre d’un tweet pour annoncer … son forfait à la Coupe du Monde suite à un choc aux cervicales. Rudes premiers pas sur Twitter s’il en est !

Défenseurs : De l’engagement et des évitements !

Lire la suite...

Les community manager dans La boîte à question

18 avril, 2014 18 avril, 2014   18 avril, 2014 0 commentaire

Canal+ donne la parole à ses community manager à travers la fameuse boîte à question du Grand Journal. L'occasion de mieux cerner cette nouvelle race de communicants...

Les gestionnaires de communauté vivent dans l’ombre de la toile, pourtant ce sont eux qui animent et dynamisent toujours plus les contenus 2.0. Ils sont la partie invisible de l’iceberg. Aujourd’hui, Canal+ leur rend hommage et les met en lumière : ainsi Julia (Grand Journal), Lisa (Before du Grand Journal), Antoine (Salut les Terriens), William (Nouvelle édition, le Tube) et Mickaël (l’Effet Papillon) se sont prêtés au jeu de La Boîte à Questions :

 

Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ?

Après avoir répondu à ces quelques fondamentaux, ils racontent ce qu’est pour eux une journée type, partagent leurs expériences, racontent leurs joies, leurs plus belles bourdes…

  Lire la suite...

La boîte à outils des Réseaux sociaux par Cyril Bladier

13 février, 2014 13 février, 2014   13 février, 2014 0 commentaire

Culture RP a rencontré Cyril Bladier, Digital Strategist et auteur de l'ouvrage « La boîte à outils des Réseaux sociaux, édition 2014 » aux Editions DUNOD et est l'auteur de nombreux articles pour le Huffington Post, Presse citron et le Journal du Net.

       

« La boîte à outils des Réseaux sociaux » est un ouvrage destiné avant tout à aider professionnels et entreprises dans leur approche de la communication sur les réseaux sociaux. Publié en février 2012, il ressort aujourd'hui. Sur le fond, qu'est-ce qui a changé dans ce livre?

Tout. Ce livre est bien plus qu'une mise à jour. C'est une refonte complète, que ce soit dans l'approche ou dans la structure. Les réseaux sociaux sont en mouvement perpétuel. Certains disparaissent, d'autres naissent (Instagram, Pinterest…), leurs fonctionnalités évoluent, les usages changent. Une simple mise à jour n'est donc pas possible. Il faut repenser complètement l'approche en prenant en compte toutes ces nouveautés. Pour être plus précis, au-delà des outils, j'ai consacré une part plus importante aux usages et aux tendances de fond comme le Picture Marketing par exemple.

     

Il y a 2 ans, j'ai constaté d'une part la place croissante prise par l'image dans les principaux réseaux sociaux (Facebook, Google+, LinkedIn…) et d'autre part l'émergence de réseaux sociaux reposant sur le partage d'images (Tumblr, Pinterest, Instagram…). J'ai appelé cette tendance le Picture Marketing, expression plusieurs fois reprise par la suite. L'idée derrière cette notion est bien de faire comprendre que, quelle que soit la plateforme, l'image est essentielle. Que ce soit pour créer son profil ou sa page ou que ce soit pour animer sa communauté et chercher de l'engagement, l'image est absolument essentielle.

 

 

Profil personnel ou page d'entreprise, on ne peut plus aborder aujourd'hui les réseaux sociaux dans un contexte professionnel sans avoir de réflexion préalable sur l'image et sa place. Depuis cette tendance s'est confirmée avec le succès de Pinterest ou Instagram et l'émergence de nouvelles plateformes comme Snapchat.

Le dossier le plus important est consacré au recrutement, que ce soit côté candidats ou recruteurs. Un autre dossier important est consacré au marketing. Autre nouveauté, un chapitre est consacré au retail.

L'une des caractéristiques de la collection est la présence de cas d'illustrations. Là encore, tous les cas ont changé. Des sociétés comme Lesieur, Google, LinkedIn, Microsoft, BNP ou Publicis ont partagé un certain nombre de conseils et de leurs retours d'expériences.

Lire la suite...

Quels seront les réseaux sociaux incontournables en 2014?

29 novembre, 2013 29 novembre, 2013   29 novembre, 2013 0 commentaire

La réponse en vidéo, mais nous pouvons vous en dire déjà quelques-uns :

- Vine : + de 40 millions d’utilisateurs (vidéo de 6 secondes) - Pheed : Pour les jeunes et les artistes (partage d'images, de vidéos ou de musique) - Line : Exclusivement sur smartphone (+ 300 millions d’utilisateurs) - Snapchat :  Partager des photos - Pinterest: Épingler des photos ou des vidéos (80% des pins sont en réalité des re-pins) Quand à Facebook et Twitter : ils comptent respectivement 1,15 milliards et 500 millions d’utilisateurs dans le monde. Mais Facebook devra évoluer et clarifier sa politique de confidentialité.  Il faudra certainement compter sur les acteurs asiatiques pour bouleverser cette tendance mondiale. Et oui, rien dure, tout se transforme!!! Lire la suite...

Usages et pratiques de Twitter en France: Focus sur les Twittos actifs

8 novembre, 2013 8 novembre, 2013   8 novembre, 2013 0 commentaire

Le Pôle AURA MUNDI - veille et analyse des médias en ligne - de l’Argus de la presse présente les résultats du deuxième volet de son enquête sur les usages et les pratiques de Twitter en France, consacré aux personnes ayant un compte Twitter et l’utilisant actuellement.

L’USAGE DE TWITTER EN FRANCE

Le 1er volet de l’enquête (publié en avril dernier) montrait qu’aujourd’hui, 5% des Français détiennent un compte Twitter et l’utilisent actuellement. Si Twitter est devenu un outil incontournable, peu de Français utilisent donc réellement cet outil au quotidien. Ce 2e volet de l’enquête s’intéresse plus particulièrement à ces 5% de Twittos actifs : Ipsos a ainsi réalisé pour le pôle Aura Mundi de l’Argus de la presse une enquête auprès de 500 personnes ayant un compte Twitter et l’utilisant actuellement, afin de comprendre de manière détaillée qui ils sont et comment ils utilisent Twitter.

"Twitter fait partie du Paysage de la communication en France, et la mesure précise des usages de ce nouvel outil, des attentes et motivations de ses utilisateurs reste encore rare. Cette étude nous apprend comment le réseau social établit de nouvelles relations entre l'information et les publics. Nous sommes ravis de faire progresser la connaissance du secteur avec ces résultats chiffrés. Ils donnent à réfléchir et confirment que la surveillance et l'analyse de ces avis doit trouver sa place aux côtés de l'ensemble des médias. Une démarche devenue nécessaire pour garder le contrôle de sa réputation et inspirer de nouvelles communications", précise Arnaud Steinkuhler, Directeur du pôle AURA MUNDI.

Lire la suite...

La pub TV de demain fera-t-elle moins de 6 secondes ?

9 octobre, 2013 9 octobre, 2013   9 octobre, 2013 0 commentaire

Culture RP à choisit de mettre en avant un article du site « le hub » de La Poste

 

 

De nouveaux formats publicitaires émergent avec, comme première source d’inspiration, les réseaux sociaux. Cap sur les initiatives associant Dunkin’ Donuts et Vine, Gap et Twitter, Lexus et Instagram, Coca-Cola et le Live Tweet, American Airlines et Klout, Facebook et… le vernis à ongle !

Dunkin’ Donuts diffuse pour la première fois à la télé une publicité conçue selon le format « Vine »

 

 

 

 

Lancé en 2012, Vine est une application associée à Twitter qui permet de partager des courtes vidéos sur le réseau social. Durée maximale : six secondes, pour des petits films qui tournent en boucle.

L’application a rapidement attiré l’attention de cinéastes amateurs comme professionnels, d’artistes, mais aussi de la Maison-Blanche : en avril dernier, le site web de la présidence américaine mettait en ligne des vidéos Vine de Barack Obama lors d’une fête de la science. Ce qui a apporté visibilité et crédibilité à l’application.

Plusieurs marques se sont également appropriées Vine pour proposer de petits films sur Twitter, souvent en « stop motion » (des films animés image par image). Nous avions évoqué ici les initiatives de Lowe’s et de NatWest.

Une toute nouvelle étape a été franchie le 9 septembre dernier aux Etats-Unis. Ce jour-là a été diffusée pour la première fois à la télévision américaine une publicité conçue sur le format Vine. Cela s’est passé sur ESPN, une chaîne thématique consacré au sport. Partenaire de soirées dédiées au football américain, Dunkin’ Donuts a choisi d’être présent par un court film en stop motion où des gobelets de l’enseigne marquent un essai (ci-dessus dans la version Twitter qui tourne en boucle). La publicité a été diffusée à quatre reprises. 5 secondes à chaque fois (et non 6 comme sur Vine) pour rentrer dans un segment d’espace de la chaîne.

Lire la suite...

Comprendre les e-influenceurs pour mieux communiquer

13 juin, 2013 13 juin, 2013   13 juin, 2013 1 commentaire

Leila Lévêque - Responsable Expertise Média d’Aura Mundi

Qu’ils soient blogueurs spécialisés ou généralistes, power users sur les réseaux sociaux, journalistes ou simples passionnés, les e-influenceurs existent, et entretiennent des relations privilégiées avec leurs communautés. Leur liberté de ton, leur spontanéité, leur expertise, leur passion communicative et parfois même leur personnalité, en font des individus fortement appréciés du grand public. En attestent le nombre de commentaires qui suivent chaque publication d’un post sur leur blog, le nombre d’abonnés qui les suivent sur Twitter, le nombre de fans de leurs pages facebook, le nombre de prescriptions dont ils bénéficient de la part d’autres blogueurs…

L’autorité et l’influence qu’ils exercent auprès de leurs publics sont telles qu’ils peuvent faire ou défaire les réputations des entreprises, devenir des ambassadeurs des marques et de leurs produits, influer sur les modes, voir même les façons de penser. Partie prenante de l’information véhiculée sur Internet, ces e-influenceurs sont avant tout des consommateurs qui expriment librement leur point de vue sur les marques et leurs produits.

Lire la suite...

Usages et pratiques de Twitter en France

14 mai, 2013 14 mai, 2013   14 mai, 2013 0 commentaire

Le Pôle AURA MUNDI - veille et analyse du web - de l’Argus de la presse présente les résultats de son enquête exclusive sur les usages et les pratiques de Twitter en France réalisée par Ipsos/CGI.

Etat des lieux 5% des Français détiennent un compte Twitter et l’utilisent actuellement. Sur l’ensemble de la population française âgée de 15 ans et plus, près de 9 Français sur 10 ont déjà entendu parler de Twitter (89%). Parmi eux, 11% possèdent ou ont déjà possédé un compte Twitter. Dans le détail, 5% déclarent qu’ils détiennent un compte Twitter et qu’ils l’utilisent actuellement tandis que 6% indiquent en avoir déjà eu un mais ne plus l’utiliser. La très grande majorité des Français n’a donc jamais eu de compte Twitter (89%). Pratiques Lorsqu’ils utilisent leur compte Twitter, les Twittos actifs ont davantage une utilisation passive (lecture) qu’active (écriture) de Twitter. Près de 6 Twittos actifs sur 10 déclarent lire des comptes Twitter (autres que le leur) au moins une fois tous les deux jours (59%), 31% le faisant même plusieurs fois par jour. En revanche, ils ne sont qu’un tiers (33%) à émettre des tweets au moins une fois tous les deux jours, seuls 13% émettant des tweets plusieurs fois par jour. Twitter apparaît donc davantage comme un moyen d’information que de communication. Potentiel Le potentiel de nouveaux utilisateurs de Twitter reste assez limité. La plupart des personnes n’utilisant plus leur compte Twitter actuellement ou n’ayant pas de compte. Twitter n’ont pas l’intention d’en créer un ou de l’utiliser à nouveau (93%). Seuls 7% déclarent en avoir l’intention. Notons que les plus jeunes (moins de 35 ans, 10%) ou la gente masculine (9%) seraient un peu plus enclins à le faire. Le potentiel de développement de Twitter est donc relativement limité. Profil des Twittos Au fil de l’enquête le profil des twittos actifs se dessine nettement. Cette population se caractérise tout d’abord par sa jeunesse. En effet, près des deux tiers des Twittos actifs ont moins de 35 ans (61%). C’est également une population plus masculine que la moyenne (55% d’hommes) et qui réside davantage en milieu urbain (plus de 100 000 habitants, 67%) et en Ile de France (33%). Lire la suite...

Page 2 sur 41234