Snapchat pour les marques tout comprendre en cinq minutes

9 mai, 2016 9 mai, 2016   9 mai, 2016 0 commentaire

Focus sur Snapchat, LE réseau social qui en pleine explosion. Vous en avez tous entendu parler, il n'y a pas un jour sans un papier dessus, Comment les candidats à la présidentielle vont draguer les jeunes sur Snapchat ou bien Le Top des comptes Snapchat français qui ont tout compris. Pourtant, Snapchat est souvent incompris, voici un un Slideshare réalisé par iprospect qui vous permettrons d'intégrer Snapchat dans votre stratégie Social Media.   Snapchat   Quelques chapitres / Qu'est-ce que Snapchat ? : Définition,  les faits & chiffres, les références, les usages, l'animation de la communauté, la notoriété, les recommandations, la stratégie de contenus pour une marque...      Lire la suite...

Les chiffres des réseaux sociaux en temps réel

6 janvier, 2016 6 janvier, 2016   6 janvier, 2016 0 commentaire

Voici une infographie interactive du site Coupofy qui vous permettra de découvrir l’évolution des statistiques en temps réel en chiffres des réseaux sociaux pour 1 jour, 1 mois ou 1 an. Parmi les plateformes sociales analysées, y figure Facebook, Twitter, Youtube, Tumblr, Google Plus, Instagram, Pinterest, Reddit, et Linkedin. Lire la suite...

Le Social Selling, une question de référence, d’influence par YANN GOURVENNEC

10 décembre, 2015 10 décembre, 2015   10 décembre, 2015 0 commentaire

Si j’écris l’expression « vendre en réseau », un nom va vous venir immédiatement à l’esprit : Tupperware. La comparaison ne serait pas dénuée de sens. Dans l’esprit Tupperware, qui recrute encore en 2015, est le réseau qui fait vendre, les clients qui parlent aux clients : des vendeurs démonstrateurs qui se portent caution et agissent en tant que consultants. Si ce modèle reste original pour le grand public, si longtemps après son invention, il est quasiment banal en B2B.   3 raisons pour lesquelles le social selling se développe en B2B de façon quasiment naturelle 1ère raison : l’adéquation entre vente de solution et collaboration Comme l’explique Michael Bosworth dans son ouvrage de référence intitulé Solution Selling : Creating Buyers in Difficult Selling Markets, le vendeur B2B doit répondre à un « problème client » ou « painpoint ». Celui-ci (aussi nommé « douleur client » en français) doit être décelé par le vendeur de façon à apporter la solution correspondante. Selon cette approche, l’obsession de tout commercial B2B doit être de régler « le problème qui empêche le client de dormir »[1]. Plus de 30 ans après, ce livre est toujours une référence, tant il était en avance sur son temps. Lire la suite...

Rencontre avec Claire Berthelemy et Pierre Leibovici, cofondateurs du slow média L’Imprévu

24 juin, 2015 24 juin, 2015   24 juin, 2015 0 commentaire

Le paysage médiatique français a vu, ces derniers mois, de nouveaux sites d’informations apparaître sur la toile. Après  Le Quatre Heures, l’Ijsberg et le Zéphyr Mag c'est  L’Imprévu qui sera prochain à voir le jour.  A l’instar des autres rédactions citées, l’équipe de « l’Imprévu » milite pour un journalisme de qualité en réaction à l’infobésite qui prédomine sur le web et veut « prendre le temps » pour fabriquer du contenu. Nous avons rencontré Claire Berthelemy et Pierre Leibovici qui, d’une seule voix, nous ont parlé de leur projet.   Home Imprevu   Qu’est-ce qui vous a poussé à monter ce projet? Nous sommes 5 anciens journalistes d’un site qui s’appelait Owni.fr. Après la fermeture du site, on a continué à se voir et à partager la même vision critique des médias sur le web. Comme d’autres on regrettait que la majorité des articles que l’on pouvait lire sur le web manquait souvent de profondeur. En plus, le problème sur le web, c’est qu’une information est souvent chassée par une autre et que, finalement, on n’entretient pas la mémoire des lecteurs. Suite à ces constats, on a décidé de créer L’Imprévu afin de tenter de raviver les mémoires. Lire la suite...

PR ROOMS: les 10 raisons d’adopter le communiqué multimédia

18 mai, 2015 18 mai, 2015   18 mai, 2015 0 commentaire

Le communiqué, autrefois réservé aux relations avec la presse, est en train de devenir le chouchou des services marketing, des relations avec les influenceurs et même comme outil d'interaction avec le grand public. Le mode traditionnel de RP (mailing de pdf à des centaines ou des milliers de destinataires, relances, veille, revue de presse) a perdu l'essentiel de son utilité dans un monde où les circuits d'influence et de notoriété se sont dispersés. Voici 10 clés pour comprendre les avantages cachés de ce nouvel outil, 10 raisons essentielles d'adopter le communiqué HTML multimédia si vous ne l'avez pas encore fait: 1. Un contenu riche et régulier Un des principaux talents d'un bon département RP et de ses agences partenaires est la capacité de bien rédiger. Même si les communiqués pdf traditionnels sont peu susceptibles d'intéresser d'autres personnes que le cœur de cible média de l'entreprise, une approche plus segmentée permet de créer des annonces pour le grand public, d'autres pour les médias, d'autres encore pour une troisième catégorie de parties prenantes. 2. Une optimisation du référencement naturel Chaque élément multimédia du communiqué  contribue fortement à la visibilité en ligne de l'actualité et du site de l'entreprise. Le communiqué peut alors être trouvé grâce à une recherche textuelle, une recherche d'image, une recherche de vidéo, une recherche sur les médias sociaux. 3. Une source de liens entrants De par la nature même des relations presse et médias, des blocs ou l'intégralité du communiqué sont susceptibles de se retrouver mis en ligne sur les sites de médias, blogueurs et autres types d'influenceurs. 4. Un point d'entrée efficace sur le site Un des bénéfices collatéraux d'une campagne utilisant des communiqués multimédias est que ceux-ci deviennent des points d'entrée sur le site, en plus de réaliser un travail de notoriété comme les RP classiques. Cela laisse toute latitude aux rédacteurs du communiqué d'y inclure des liens profonds vers des pages produits ou des dossiers intéressants, des landing pages, ou d'autres pages à forte valeur dont l'équipe marketing veut faire croître le trafic. Obtenir un résultat similaire en se basant sur des publicités aurait un coût très supérieur. Lire la suite...

Comprendre l’aspect immatériel d’une marque

21 avril, 2015 21 avril, 2015   21 avril, 2015 0 commentaire

C'est acquis, le digital est un terrain d’expression des marques via la publicité, leurs sites et le public. Mais 25% de leur perception globale vient du Earned Media constitué à 75 % des commentaires des individus, selon le POE Digital, baromètre d’Havas Media réalisé avec CSA et qui mesure la performance media globale.  

Une audience qu’il faut soigner.

  Il n’y a pas que le ROI dans la vie d’une marque, même si c’est imparable et nécessaire pour mesurer l’efficacité d’une campagne ou d’un lancement de produit. Il y a aussi tout ce qu'elle diffuse immatériellement ou produit en dehors de son champ d’action traditionnel ou marketé. Et la perception, que ses clients ou d'autres en ont, compte tout autant. Résultat: sans elle, l’évaluation de son capital serait incomplète, imparfaite, biaisée. Et peut-être encore plus en période de crise ou de doutes qui ne stimulent pas les investissements et les initiatives. Sans parler des prises de risque. Lire la suite...

Et si la presse papier procurait encore du plaisir ?

24 mars, 2015 24 mars, 2015   24 mars, 2015 0 commentaire

Culture RP a rencontré Hugues Pinguet (ex-Bates, DDB, V, BETC, Havas 360 et Change) co-fondateur avec Arnaud Le Bacquer (CLM BBDO, Publicis, Leo Burnett et Change) de l'agence Glory Paris. Un Hub fondé par des créatifs et qui veut supprimer les intermédiaires entre annonceurs et création, et «faire du creative business à l'anglaise ». Hugues Pinguet et Arnaud Le Bacquer_ Agence Glory pour Culture RP   Vous avez à votre actif de nombreux prix, mais quel reste selon vous votre meilleur souvenir, le pire aussi, et aussi un conseil, une phrase qui nous permettrait, nous donnerait envie de suivre vos pas dans ce monde qu'est la publicité ? Il faudrait être fou pour suivre nos pas dans ce monde. Mais pour les plus intrépides, il y a deux choses à avoir obligatoirement. Tout d’abord l’enthousiasme et une bonne résistance au manque de sommeil. On nous a dit il y a quelques années « Le jour où le métier ne te passionne plus arrêtes immédiatement ». Chez Gloryparis c’est la passion des idées et la création pure c’est ce qui nous motive oui. Nous n’avons pas réellement de meilleur souvenir, mais s’il y a un élément à retenir après toutes ces années c’est notre capacité à être surpris et se surprendre chaque jour qui reste intact. Lire la suite...

La technologie de demain fera de nous des “produits” connectés

11 février, 2015 11 février, 2015   11 février, 2015 0 commentaire

Culture RP a rencontré Jean-Yves Carabot, CEO de EAZEN Consulting, Telecom Paris Sud, Supelec, ESCP Europe. Jean-Yves Carabot Jean-Yves Carabot, pouvez-vous nous expliquer votre parcours et plus particulièrement votre métier dans les médias (TF1, Médi1TV) ? Après avoir effectué des études théoriques en Université, puis appliquées en Ecole d’Ingénieur, j'ai fini par une école de commerce pour peaufiner mes acquis. J’imagine que ma motivation à l’époque était de comprendre le monde technologique qui nous entourait. La TV était en ce temps l’élément central du foyer quoi de plus intéressant que de comprendre l’envers du décor car j’ai toujours été passionné par l’image et les environnements complexes. Avant d’atterrir à TF1, j’ai essayé différents métiers comme développeur en SSII ou encore Ingénieur avant-vente au sein d’un groupe de télécommunications anglais. Lire la suite...

Prendre le contrôle de son contenu.

30 janvier, 2015 30 janvier, 2015   30 janvier, 2015 0 commentaire

Image, audio ou écrit, les marques doivent accepter de composer avec la liberté de choix de leur audience. La sixième édition du Digital Trends Report de Hotwire met en avant la créativité et l'intégration pour leur offrir des expériences on/off multifacettes.    

L'avantage? Garder les consommateurs en stimulant leur attention.

  En 2015, le consommateur est toujours roi, et s’il l’est, c’est bien parce que son arme reste encore le choix. Cependant, ce choix ne concerne plus seulement une marque, un magasin, un lieu ou un produit mais surtout le contenu des informations qu'il reçoit et ses moyens de diffusion, c'est-à-dire tout ce qui intervient en amont du processus de l’achat. Or, selon la 6ème édition du Digital Trends Report de Hotwire, seules les marques qui sauront appliquer cette idée toute simple de la liberté pour laisser le client aux commandes et décider des expériences qu’il veut vivre, tireront leur épingle du jeu. au delà de l'expertise. C'est tout une mentalité qui doit évoluer... Prendre le contrôle de son contenu

Le digital intégré, le maître mot des campagnes

Pourquoi ? Parce que le numérique s’instille partout, dans tous les aspects du quotidien. Il n’est donc plus à envisager comme une branche séparée des campagnes mais comme partie intégrante. Incitant les équipes à repenser leurs processus tout en bousculant les critères du média planning et de l'achat d'espace dans de nouveaux retranchements et formes de créativité plus pertinentes. « Dans le contexte de la communication d’entreprise, toute proposition qui sépare la partie digitale du reste des prestations n’a plus lieu d’être aujourd’hui », confirme David Mucelli, digital manager chez Hotwire France « nous avons fusionné outils numériques et pratiques traditionnelles afin de travailler sur des campagnes de communications intégrées. Cette 6ème édition du Digital Trends Report est donc la dernière. Dès l’an prochain, nous aborderons la question des tendances du marketing et de la communication sous l’angle de l’intégration ». Lire la suite...

Page 2 sur 612345Dernière page »