Marie-Catherine Beuth et la Presse au Futur

26 janvier, 2015 26 janvier, 2015   26 janvier, 2015 0 commentaire

C’est à l’occasion de l’évènement « La Presse au Futur » qui s’est déroulé du 26 au 27 novembre dernier que Marie-Catherine Beuth, correspondante Silicon Valley du Figaro et chroniqueuse sur RFI, est intervenue pour parler des dernières tendances digitales et print aux USA. Un sujet que cette « Fellow Knight » -du nom de la bourse d'excellence John S. Knight de l'université de Stanford en Californie- connaît puisqu’elle a elle-même imaginé et développé une application news innovante appelée NOD (News on Demand), sortie aux USA fin 2014. Culture RP l’a donc rencontrée pour évoquer avec elle un certain nombre d’éléments à l’œuvre aujourd’hui au sein du secteur de la presse aux États-Unis mais aussi pour en savoir un peu plus sur son parcours ainsi que sur l’application NOD.   Marie C Beuth   L’Amérique est-il actuellement le pays moteur de l’innovation dans la presse ? Les autres pays doivent-ils s’en inspirer ? Je n’ai pas assez étudié ce qui se passe ailleurs pour pouvoir dire que les USA est le pays de l’innovation dans la presse. Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont une culture de l’innovation et de l’expérimentation qui permet de faire émerger un certain nombre de projets plus facilement. Ils ont également une maturité sur le marché publicitaire qui leur permet peut-être de tenter des choses un peu plus tôt que nous. C’est donc très lié à la spécificité du marché US avec un certain nombre de facteurs structurels et conjoncturels qui leurs sont propres. D’ailleurs, ce n’est pas parce que cela marche chez eux que cela va forcément marcher chez nous. Il faut donc regarder ce qui se passe, s’en inspirer mais ne pas essayer de tout copier. Vous avez donc présenté 10 tendances de la presse US lors de votre intervention. Si vous deviez définir un fil directeur réunissant toutes ces tendances. Lequel serait-il ? S’il fallait trouver un fil conducteur à l’ensemble des innovations et projets que j’ai présenté, ce serait le mobile. Pour moi, aujourd’hui, le mobile est au cœur de la révolution et de l’innovation dans la presse. Il permet d’accéder à des infos en temps réel, donc ça change les dynamiques dans les rédactions et cela fait disparaître les critères de temps. Cela a une incidence également sur les formats puis sur l’expérience utilisateur et ensuite sur le type d’engagement que l’on va avoir. Ce qui influe sur le type de publicité que l’on va pouvoir présenter et donc forcément sur les recettes. Selon moi, le mobile est l’élément principal déclencheur de toutes ses innovations et expérimentations journalistiques. Lire la suite...

Conseils et astuces pour réussir son blog!

5 janvier, 2015 5 janvier, 2015   5 janvier, 2015 0 commentaire

Culture RP a rencontré Marie Froideval, blogueuse et créatrice déco sur Mariekke.fr, nous confie ses recommandations en matière de communication digitale.   Mariekke   Marie ou Mariekke, qui êtes-vous? Lire la suite...

JPA, un site qui veut vous faire aimer l’actualité

18 décembre, 2014 18 décembre, 2014   18 décembre, 2014 0 commentaire

Finaliste des derniers Golden Blogs Awards dans la catégorie « Actualité Web », le site Jaime Pas l'Actu savoure sa notoriété nouvelle au sein de la blogosphère française. Sébastien Sigaut, le fondateur du site, compte bien se servir de cette reconnaissance comme d’un tremplin vers la « sacro-sainte monétisation » de ce média réalisé par des jeunes professionnels de l’information. Un site dont le nom, contrairement aux apparences, est une véritable profession de foi pour ces journalistes fous d’actualité qui veulent transmettre leur passion au plus grand nombre avant -pourquoi pas- de pouvoir en vivre un jour…  

Sébastien Sigaut nous raconte l’aventure JPA.

  Jaime pas l_actu   Le nom de votre site est original. Alors, c’est vrai… vous n’aimez pas l’actu ? On adore l’actualité ! C’est vrai que le titre peut sembler paradoxal. On l’a appelé « J’aime pas l’actu » mais la réalité, c’est que nous n’aimons pas l’actualité que l’on nous propose en général sur le web. On essaye donc de faire quelque chose d’un peu différent et qui peut représenter une alternative à ce qui se fait sur la majorité des sites d’actualité. Pour être un peu plus précis, ce que l’on n’aime pas, c’est l’actualité de masse que l’on nous propose en permanence où tout se ressemble et où une seule actualité peut être reprise en boucle juste parce que cela fait le buzz. Je trouve cela dommage parce qu’ils sortent une info et qu’il n’y a pas réellement de valeur ajoutée apportée par le journal. On essaye de faire des choses qui nous impliquent, qui nous concernent et non pas de prendre l’actu telle qu’elle vient. Je vous rassure ! On aime l’actualité mais la vraie. Votre site web propose une déclinaison de l’actualité en fonction de 3 rythmes de lecture. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette organisation ? L’idée est que le site accompagne une personne dans sa journée de tous les jours, du lever au coucher. « J’aime Pas l’actu » se décline en trois parties. On a crée JPA Day pour développer l’actu que l’on ne comprend pas et qui a besoin d’une courte contextualisation. Souvent, on entend toute la journée et partout des faits d’actualité commentés sans être réellement expliqués. Pour vous donner un exemple, on a fait un JPA Day sur la mort de Christophe de Margerie car on a considéré que beaucoup de personnes ne savaient pas qui il était réellement ni quel impact sa mort a représenté pour Total. Sur plein de sujets de ce type là, on explique et l’idée est de faire un article informatif court avec un ton qui nous plaît pour  que chacun puisse comprendre l’actualité rapidement sans trop se prendre la tête. Ensuite, on a le JPA Mag qui est conçu pour la suite de la journée. En fait, on arrive à la fin de la journée ou alors le midi en pause et on n’a pas forcément envie de lire de l’actualité pure et là, on propose des sujets un peu différents, décalés qui nous permettent d’approfondir. Lire la suite...

Le data journalisme pour les nuls…

5 décembre, 2014 5 décembre, 2014   5 décembre, 2014 0 commentaire

Nicolas Kayser-Bril est une des références internationales du data journalisme. Une pratique qui a fait de nombreux adeptes de par le monde, et qui a introduit, au sein de nombreuses rédactions, une nouvelle manière de faire du journalisme d’investigation. C’est d’ailleurs pour tous ceux qui voulaient s’initier à la pratique que Rue 89, du 6 au 31 octobre dernier, a organisé et hébergé le premier Mooc (Massive Open Online Course)- Cours en Ligne Ouvert et Massif (CLOM) en français- entièrement dédié à la pratique.   Le Mooc de Rue 89 " Comment devenir un bon Data journaliste " a eu lieu du 6 au 31 octobre dernier, vous avez été chargé de le concevoir et de le réaliser. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les différents objectifs de ce cours et ses modalités ?   Mooc Rue89   Le cours vise à donner aux participants les clés pour comprendre les enjeux du data journalisme, donner de nombreux exemples, des techniques, et permettre à ceux qui souhaitent d’aller plus loin avec des tutoriels. J'ai séparé le fond du cours, qui restera valide dans plusieurs années, de la technique la plus précise, car les outils que l'on utilise aujourd'hui auront évolué dans quelques mois, voire, auront été remplacés. Vous êtes le cofondateur de l'agence Journalism++. Parlez-nous un peu de la genèse de ce projet, de l'implantation de votre agence ainsi que de ses principales activités aujourd'hui ? Journalism++ est une agence de récit par les données (data-driven storytelling), que j'ai cofondée en 2011. Nos clients sont des médias, que ce soient des journaux, des chaînes de télévision, des institutions, des ONG ou des entreprises. Nous les aidons à trouver les histoires les plus intéressantes dans leurs données et à les mettre en scène. Avec Journalism++, nous développons Detective.io, un outil qui permet de travailler de manière simple dans des structures de données extrêmement complexes. Pour faire la promotion de l'outil, rien de tel que de montrer ce qu'il permet de faire en menant des enquêtes à forte visibilité auprès de notre cible comme The Migrant Files ou encore Belarus Networks, une enquête sur les liens de pouvoir en Biélorussie. Lire la suite...

Digitalisation des Médias : facteurs, enjeux & conséquences pour les attachées de presse ?

17 octobre, 2014 17 octobre, 2014   17 octobre, 2014 0 commentaire

1.    Digitalisation des médias : faits, chiffres et pratiques.

  Avenir des RP  par Hannah Oiknine & Sarah Azan, fondatrices de Babbler image 1

1,9 devices utilisé en moyenne pour lire la presse digitale ! 82% des lecteurs équipés d’ordinateurs portables. 49% d’un smartphone avec accès internet. 7% sur Ipad.

   

En moyenne, un individu passe 37 minutes/jour à la lecture de la presse digitale, 22 minutes/ jour à la lecture la presse papier.

  Lire la suite...

PIWEE, blog publicité, marketing, digital

12 mai, 2014 12 mai, 2014   12 mai, 2014 0 commentaire

Présentation

Je m’appelle Julien Fabro, j’ai 22 ans et je suis de Lyon. Après des études commerciales et une première expérience, j’ai repris le chemin des études en communication et en alternance en 2012. J’étais alors community manager dans l’enseignement pour plusieurs écoles (ISCPA, IGS, CEFAM…). En décembre 2013, j’ai rejoint l’agence Monet+associés pour développer le pôle SocialMédia.

 

 

Piwee vient d’être élu 1er blog marketing français par E-buzzing

 

Vous êtes le fondateur de Piwee, présentez nous le blog en quelques mots ?

Piwee a vu le jour en novembre 2013. Il se veut être un blog d’inspiration et de créativité pub, marketing et digitale. Chaque jour, les meilleures idées de communication sont partagées. Aujourd’hui, 4 rédacteurs ont rejoint l’aventure.

Comment est né Piwee ?

Lire la suite...

Internet et médias sociaux : les grands chiffres et tendances 2014

24 février, 2014 24 février, 2014   24 février, 2014 0 commentaire

Internet et médias sociaux : les grands chiffres et tendances 2014 - 2,5 milliards d'individus sont connectés à Internet : +10% en un an. - Dont &,9 milliard sur les réseaux sociaux : : +25% en un an. - 68% des français sont sur les médias sociaux : 1h50 / jour en moyenne. - Facebook : 1,2 milliard d'utilisateurs dans le monde : + 20% en un an. 30 millions d'utilisateurs en France, dont 15 millions se connectent tous les jours. - Twitter : 900 millions de comptes dans le monde, dont 250 millions d'utilisateurs actifs. - Linkedin : 250 millions d'utilisateurs : + 25% en un an. - Instagram : 150 millions d'utilisateurs : + 50% en un an... Réalisée par l'agence de communication digitale Novius. Lire la suite...

Native Stories

17 janvier, 2014 17 janvier, 2014   17 janvier, 2014 0 commentaire

Culture RP a rencontré  Sylvain Page, co-directeur d’HopscotchNext.

 

 

 

Pouvez-vous nous expliquer en 5 points le concept des « Native Stories »?

-    Une offre intégrée de native advertising, du conseil à la mesure de performance des campagnes natives, en passant par la production de contenus multi-formats et la gestion de dispositifs pluri-media, -    Des campagnes à fort « service informatif rendu » pour les lecteurs (non intrusif, qualitatif et partageable), -    Des contenus personnalisés pour chaque média, en phase avec leurs besoins et leur ligne éditoriale vs des contenus standardisés pour tous les supports, -    Des campagnes temps réel, réactives et capables de rebondir sur l’actualité, -    Des contenus de marque clairement identifiés et un mode de collaboration avec les médias respectueux de l’éthique journalistique.

Comment la technologie et les nouvelles interfaces (tablettes, smartphones, TV connectée...) peuvent-elles répondre aux besoins des marques?

La technologie et les nouvelles interfaces répondent avant tout aux besoins des utilisateurs, toujours plus nombreux et aux usages de plus en plus riches. Pour rester connectées à leurs publics, il est essentiel pour les marques de proposer des contenus, des services et des modes relationnels qui intègrent ces usages et les supports qui les accompagnent. Les nouveaux devices offrent à ce titre des formats et des fonctionnalités novateurs pour raconter différemment les histoires.

Le « Native Advertising » valorise et développe une réelle affinité entre la marque et les médias. Quels "positionnements" doivent prendre les journalistes pour que les annonceurs acceptent et respectent les valeurs éditoriales de chaque support?

L’affinité entre les marques et les médias a toujours existé, c’est même le principe de base du système publicitaire. Le Native Advertising ouvre des voies de collaboration nouvelles, mais ce n’est pas aux journalistes de se « positionner ». C’est aux annonceurs et aux agences de travailler dans le respect des médias et de l’éthique journalistique. C’est aussi pour cela que les professionnels des RP sont, selon nous,  les mieux placés pour développer des campagnes natives conciliant intelligemment l’intérêt des annonceurs, celui des audiences et celui des médias, et des journalistes en particulier.

Lire la suite...

La pub TV de demain fera-t-elle moins de 6 secondes ?

9 octobre, 2013 9 octobre, 2013   9 octobre, 2013 0 commentaire

Culture RP à choisit de mettre en avant un article du site « le hub » de La Poste

 

 

De nouveaux formats publicitaires émergent avec, comme première source d’inspiration, les réseaux sociaux. Cap sur les initiatives associant Dunkin’ Donuts et Vine, Gap et Twitter, Lexus et Instagram, Coca-Cola et le Live Tweet, American Airlines et Klout, Facebook et… le vernis à ongle !

Dunkin’ Donuts diffuse pour la première fois à la télé une publicité conçue selon le format « Vine »

 

 

 

 

Lancé en 2012, Vine est une application associée à Twitter qui permet de partager des courtes vidéos sur le réseau social. Durée maximale : six secondes, pour des petits films qui tournent en boucle.

L’application a rapidement attiré l’attention de cinéastes amateurs comme professionnels, d’artistes, mais aussi de la Maison-Blanche : en avril dernier, le site web de la présidence américaine mettait en ligne des vidéos Vine de Barack Obama lors d’une fête de la science. Ce qui a apporté visibilité et crédibilité à l’application.

Plusieurs marques se sont également appropriées Vine pour proposer de petits films sur Twitter, souvent en « stop motion » (des films animés image par image). Nous avions évoqué ici les initiatives de Lowe’s et de NatWest.

Une toute nouvelle étape a été franchie le 9 septembre dernier aux Etats-Unis. Ce jour-là a été diffusée pour la première fois à la télévision américaine une publicité conçue sur le format Vine. Cela s’est passé sur ESPN, une chaîne thématique consacré au sport. Partenaire de soirées dédiées au football américain, Dunkin’ Donuts a choisi d’être présent par un court film en stop motion où des gobelets de l’enseigne marquent un essai (ci-dessus dans la version Twitter qui tourne en boucle). La publicité a été diffusée à quatre reprises. 5 secondes à chaque fois (et non 6 comme sur Vine) pour rentrer dans un segment d’espace de la chaîne.

Lire la suite...

Page 3 sur 612345Dernière page »