PIWEE, blog publicité, marketing, digital

12 mai, 2014 12 mai, 2014   12 mai, 2014 0 commentaire

Présentation

Je m’appelle Julien Fabro, j’ai 22 ans et je suis de Lyon. Après des études commerciales et une première expérience, j’ai repris le chemin des études en communication et en alternance en 2012. J’étais alors community manager dans l’enseignement pour plusieurs écoles (ISCPA, IGS, CEFAM…). En décembre 2013, j’ai rejoint l’agence Monet+associés pour développer le pôle SocialMédia.

 

 

Piwee vient d’être élu 1er blog marketing français par E-buzzing

 

Vous êtes le fondateur de Piwee, présentez nous le blog en quelques mots ?

Piwee a vu le jour en novembre 2013. Il se veut être un blog d’inspiration et de créativité pub, marketing et digitale. Chaque jour, les meilleures idées de communication sont partagées. Aujourd’hui, 4 rédacteurs ont rejoint l’aventure.

Comment est né Piwee ?

Lire la suite...

Internet et médias sociaux : les grands chiffres et tendances 2014

24 février, 2014 24 février, 2014   24 février, 2014 0 commentaire

Internet et médias sociaux : les grands chiffres et tendances 2014 - 2,5 milliards d'individus sont connectés à Internet : +10% en un an. - Dont &,9 milliard sur les réseaux sociaux : : +25% en un an. - 68% des français sont sur les médias sociaux : 1h50 / jour en moyenne. - Facebook : 1,2 milliard d'utilisateurs dans le monde : + 20% en un an. 30 millions d'utilisateurs en France, dont 15 millions se connectent tous les jours. - Twitter : 900 millions de comptes dans le monde, dont 250 millions d'utilisateurs actifs. - Linkedin : 250 millions d'utilisateurs : + 25% en un an. - Instagram : 150 millions d'utilisateurs : + 50% en un an... Réalisée par l'agence de communication digitale Novius. Lire la suite...

Native Stories

17 janvier, 2014 17 janvier, 2014   17 janvier, 2014 0 commentaire

Culture RP a rencontré  Sylvain Page, co-directeur d’HopscotchNext.

 

 

 

Pouvez-vous nous expliquer en 5 points le concept des « Native Stories »?

-    Une offre intégrée de native advertising, du conseil à la mesure de performance des campagnes natives, en passant par la production de contenus multi-formats et la gestion de dispositifs pluri-media, -    Des campagnes à fort « service informatif rendu » pour les lecteurs (non intrusif, qualitatif et partageable), -    Des contenus personnalisés pour chaque média, en phase avec leurs besoins et leur ligne éditoriale vs des contenus standardisés pour tous les supports, -    Des campagnes temps réel, réactives et capables de rebondir sur l’actualité, -    Des contenus de marque clairement identifiés et un mode de collaboration avec les médias respectueux de l’éthique journalistique.

Comment la technologie et les nouvelles interfaces (tablettes, smartphones, TV connectée...) peuvent-elles répondre aux besoins des marques?

La technologie et les nouvelles interfaces répondent avant tout aux besoins des utilisateurs, toujours plus nombreux et aux usages de plus en plus riches. Pour rester connectées à leurs publics, il est essentiel pour les marques de proposer des contenus, des services et des modes relationnels qui intègrent ces usages et les supports qui les accompagnent. Les nouveaux devices offrent à ce titre des formats et des fonctionnalités novateurs pour raconter différemment les histoires.

Le « Native Advertising » valorise et développe une réelle affinité entre la marque et les médias. Quels "positionnements" doivent prendre les journalistes pour que les annonceurs acceptent et respectent les valeurs éditoriales de chaque support?

L’affinité entre les marques et les médias a toujours existé, c’est même le principe de base du système publicitaire. Le Native Advertising ouvre des voies de collaboration nouvelles, mais ce n’est pas aux journalistes de se « positionner ». C’est aux annonceurs et aux agences de travailler dans le respect des médias et de l’éthique journalistique. C’est aussi pour cela que les professionnels des RP sont, selon nous,  les mieux placés pour développer des campagnes natives conciliant intelligemment l’intérêt des annonceurs, celui des audiences et celui des médias, et des journalistes en particulier.

Lire la suite...

La pub TV de demain fera-t-elle moins de 6 secondes ?

9 octobre, 2013 9 octobre, 2013   9 octobre, 2013 0 commentaire

Culture RP à choisit de mettre en avant un article du site « le hub » de La Poste

 

 

De nouveaux formats publicitaires émergent avec, comme première source d’inspiration, les réseaux sociaux. Cap sur les initiatives associant Dunkin’ Donuts et Vine, Gap et Twitter, Lexus et Instagram, Coca-Cola et le Live Tweet, American Airlines et Klout, Facebook et… le vernis à ongle !

Dunkin’ Donuts diffuse pour la première fois à la télé une publicité conçue selon le format « Vine »

 

 

 

 

Lancé en 2012, Vine est une application associée à Twitter qui permet de partager des courtes vidéos sur le réseau social. Durée maximale : six secondes, pour des petits films qui tournent en boucle.

L’application a rapidement attiré l’attention de cinéastes amateurs comme professionnels, d’artistes, mais aussi de la Maison-Blanche : en avril dernier, le site web de la présidence américaine mettait en ligne des vidéos Vine de Barack Obama lors d’une fête de la science. Ce qui a apporté visibilité et crédibilité à l’application.

Plusieurs marques se sont également appropriées Vine pour proposer de petits films sur Twitter, souvent en « stop motion » (des films animés image par image). Nous avions évoqué ici les initiatives de Lowe’s et de NatWest.

Une toute nouvelle étape a été franchie le 9 septembre dernier aux Etats-Unis. Ce jour-là a été diffusée pour la première fois à la télévision américaine une publicité conçue sur le format Vine. Cela s’est passé sur ESPN, une chaîne thématique consacré au sport. Partenaire de soirées dédiées au football américain, Dunkin’ Donuts a choisi d’être présent par un court film en stop motion où des gobelets de l’enseigne marquent un essai (ci-dessus dans la version Twitter qui tourne en boucle). La publicité a été diffusée à quatre reprises. 5 secondes à chaque fois (et non 6 comme sur Vine) pour rentrer dans un segment d’espace de la chaîne.

Lire la suite...

Étude One 2012/2013

30 septembre, 2013 30 septembre, 2013   30 septembre, 2013 0 commentaire

La lecture de la presse continue à progresser entre juillet 2012-juin 2013 si l'on se étudie l’étude One publiée par Audipresse le jeudi 26 septembre.

Les Français se composent un panier de lecture varié : on y trouve en moyenne 1,4 quotidien et 5 magazines. Plus de deux tiers des Français âgés de 15 ans et plus lisent la presse chaque jour: 43% lisent au moins un quotidien et 51% au moins un magazine.

L’ère du "multi-reading" n’en est qu’à ses débuts. Au global, le volume des lectures numériques a progressé de 14% par rapport au dernier cumul One, tandis que les lectures mobiles et tablettes constituent, désormais, le tiers du total des lectures numériques.

    Quotidiens régionaux (1)

Paradoxe: alors que les ventes de la presse régionale sont en baisse, l'audience des principaux titres progresse. Sur les dix quotidiens régionaux les plus lus, huit gagnent en effet des lecteurs. Sur la période juillet 2012-juin 2013, Ouest France reste largement en tête, avec plus de deux fois plus de lecteurs que La Voix du Nord, numéro deux du classement, qui se distingue par un léger repli, de même que Sud Ouest, sur la troisième marche du podium. Le Progrès, Le Télégramme et La Montagne sont les titres du Top 10 des quotidiens régionaux qui affichent les plus fortes progressions.

 

Quotidiens nationaux et presse gratuite d'information (1)

Situation mitigée pour les quotidiens nationaux payants et gratuits. Malgré une audience quasi stable, 20 Minutes reste de loin le titre le plus lu de cette catégorie, devant Metronews, qui, un an après sa relance, voit son audience progresser. A la troisième place, Direct Matin cède du terrain. Premier quotidien payant, Aujourd'hui en France-Le Parisien recule, conséquence d'une diffusion en forte baisse, tout comme L'Équipe et Libération. Malgré une diffusion également en recul, Le Monde et Le Figaro, eux, gagnent des lecteurs, tout comme Les Échos qui signe la plus forte hausse de ce Top 10. Enfin, La Croix, seul quotidien national payant à progresser en diffusion sur les six premiers mois de l'année, gagne aussi en audience.

Lire la suite...

Réussir son passage dans les médias

18 février, 2013 18 février, 2013   18 février, 2013 0 commentaire

L’essor des nouveaux médias et la multiplication des chaînes de télévision, a créé autant d’occasions de s’exprimer face caméra ou sur des plateaux de télé, pour des intervenants qui n’en ont pas forcément l’habitude. Ainsi, chefs d’entreprise, commerçants, élus, leaders syndicaux, représentants d’associations et plus généralement, toute personne ayant un message à véhiculer ou encore, appelée à témoigner de sa propre expérience, se doivent d’être clairs, concis et convaincants.

Quel que soit le contexte, s’exprimer en télévision peut être impressionnant, tant cette exposition suppose de maitriser à la fois son discours et son image. Il se peut même qu’un témoignage soit requis sur fond de crise, situation stressante dont l’enjeu est crucial. Il est donc préférable de se préparer à cet exercice, de manière à être opérationnel le moment venu.

C’est ce que propose le media training, traditionnellement mis en œuvre par des agences de relations presse ou des sociétés spécialisées. Dans un premier temps, elles vont aider les néophytes à préciser le contenu de leur message, ainsi que l’axe de leur prise de parole afin de nourrir l’actualité d’un regard nouveau. Il s’agira de définir le contenu de l’intervention afin qu’un message clair puisse être identifié à l’issue de l’intervention.

Les agences font en outre appel à des journalistes pour enseigner les secrets de l’interview. Ils détaillent les qualités qui conditionnent la réussite d’un entretien, et les contraintes liées à l’exercice. Il s’agit d’enseigner les bonnes réparties, le bon rythme, les bonnes intonations. Le candidat doit savoir maîtriser son image, son attitude, son regard, sa gestuelle, mais encore faire passer son message sans se laisser déstabiliser. Quitte à le mettre dans les conditions les plus rudes, ne lui épargner aucune question perfide !

Lire la suite...

13 vœux pour 2013

11 janvier, 2013 11 janvier, 2013   11 janvier, 2013 0 commentaire

Matière à réflexion : Bernard Petitjean et Corinne da Costa – Seprem Etudes & Conseil

     

Que faudrait-il pour que le meilleur de 2012 soit le pire de 2013 ? Rêvons un peu …

1)   Accepter qu’il n’y ait pas de « modèle pour tous ». La mode du tout payant succède à celle du tout gratuit alors que tout démontre que chaque média doit trouver son propre modèle. 2)   Des « marques média » toujours plus diversifiées. L’expertise sectorielle, la capacité à produire des contenus experts et l’existence de données qualifiées sont des atouts qui restent insuffisamment exploités. 3)   De la communication d’entreprise recentrée sur l’entreprise. Il est bien sûr nécessaire pour les entreprises de parler de leur politique de développement durable et de leurs engagements sociétaux, mais, en période de crise, collaborateurs et clients attendent qu’elles leur parlent d’abord métiers, marchés, stratégies et produits. 4)   Des ouvertures de points de vente au numéro. La baisse des ventes au N° constatée par les éditeurs est 2 fois plus importante que la baisse du CA presse des points de vente. 50% de la perte n’est donc pas due à la désaffection des lecteurs mais à l’impossibilité de trouver facilement journaux et magazines. 5)   Des RP qui ne remplacent pas la pub. La crédibilité éditoriale des magazines ne doit pas conduire les annonceurs à tout jouer sur les relations presse. Pub et RP sont complémentaires et les éditeurs ont besoin des recettes publicitaires pour produire des contenus de qualité. Lire la suite...

Metro… Melty… Marmiton des recettes à succès

13 décembre, 2012 13 décembre, 2012   13 décembre, 2012 0 commentaire

Frédéric Henry Président de FHCOM et administrateur de Syntec RP

L’univers de la cuisine, et de la gastronomie est, on le sait, en pleine ébullition. Blogs, supports et émissions se disputent l’univers culinaire avec plus de bonheur… et de goût. Dans cette grande cuisine globale qu’est devenu cet univers, le parcours de Marmiton est à l’évidence une recette à suivre. Marmiton Magazine (Groupe Axel Springer), le magazine du site Marmiton.org, d’abord lancé fin novembre 2010 en version collector pour les 10 ans du site, et vendu depuis à 100.000 exemplaires, est devenu aujourd’hui un trimestriel papier à succès dans un créneau on ne peut plus encombré.

Dans un autre secteur, où l'on disait il y a 10 ans avec l'arrivée de la presse gratuite que les moins de 25 ans allaient abandonner le réflexe papier ou magazine, MeltyNetwork a lancé un partenariat avec le quotidien Metro (Groupe TF1). Issu du site Melty Campus, le magazine "MeltyCampus liked by Metro" a vu le jour le 26 novembre 2012. MeltyCampus  liked by Metro est co-réalisé par les rédactions de Melty et de Metro. Son positionnement ? Proposer un autre type d'info aux étudiants, pourtant vus comme les techno geeks soi-disant allergiques à Gutenberg. Le magazine au format pocket de 36 pages a été mis en place à 100.000 exemplaires sur 72 campus étudiants de Paris – Île de France.

Lire la suite...

“Non, le site web mobile n’est pas un clone du site classique”

9 octobre, 2012 9 octobre, 2012   9 octobre, 2012 0 commentaire

Le trafic mobile ayant triplé en quelques mois, Isabelle Canivet et Jean-Marc Hardy se sont penchés sur les usages des mobinautes. Ils ont co-écrit un ouvrage « Du Web vers le mobile » et nous livrent ainsi les best-practices pour réussir sa stratégie de communication mobile.

1.    Construire votre stratégie au départ de votre site classique

Il est probable que les mobinautes ne s'intéressent qu'à un cinquième des informations disponibles sur votre site web classique, souvent pléthorique. Le point de départ de votre stratégie mobile reste de dresser votre inventaire de contenu et d'identifier les informations susceptibles de rendre service aux utilisateurs en situation mobile. Par cet effort de recentrage sur l'essentiel et l'information la plus opérationnelle, il y a fort à parier que la version mobile de certaines entreprises plaise davantage aux utilisateurs que le site classique.

2.    Évaluer votre potentiel sur base des statistiques de trafic

Vos statistiques de trafic vous informent clairement de l'évolution des visites mobiles. Vous choisirez une plage longue pour identifier la tendance de fond. Certaines fonctionnalités de Google Analytics™ qui vous permettent de connaître non seulement les volumes quantitatifs de visites mobiles, mais aussi de nombreuses informations qualitatives, comme les mots clés ou les thématiques les plus recherchées par les utilisateurs mobiles. Ci-dessous, un aperçu des mots clés qui génèrent le plus de trafic mobile sur le site officiel d'une ville. Une plongée dans le tableau indique un large intérêt pour la thématique des autobus. Ce qui pourrait inciter la ville à investir dans une application mobile.

Lire la suite...

Page 3 sur 512345