La communication peut-elle faire taire les préjugés ?

15 octobre, 2015 15 octobre, 2015   15 octobre, 2015 0 commentaire

Etude après étude, la science conforte l’ancrage du racisme dans l’esprit de la majorité blanche aux Etats-Unis. Un nouveau rapport pointe du doigt, cette fois, la fausse perception de l’autre à l’évocation de son prénom.  Stéréotype, quand tu nous tiens…b.adler_influencia

"Il vaut mieux être homme de paradoxes que de préjugés", disait Rousseau.

Malheureusement dans un Occident sclérosé par l’ethnocentrie et la peur, le piège de l’idée préconçue se referme sur une majorité de l’opinion publique. La dangerosité nauséeuse des débats sur l’immigration en Europe, la petitesse intellectuelle d’une France incapable de hauteur face au bouc-émissaire facile, l’infamie philosophique d’un ignorant milliardaire « moumouté » candidat à la présidence des États-Unis, toute cette répulsion, disons le familièrement, fait autant flipper qu’elle fiche le bourdon. Chez l’Oncle Sam le préjugé pourrit les relations houleuses entre la minorité afro-américaine et la majorité blanche. Il ourdirait même une guerre civile, à coups de bavures policières.  La preuve avec une nouvelle étude réalisée par le département anthropologique de l’université UCLA  sur la résonance instinctive et raciste chez les blancs à l’évocation d’un prénom afro-américain. Lire la suite...

On vit une période révolutionnaire, comparable dans une certaine mesure à l’invention de l’imprimerie

7 juillet, 2015 7 juillet, 2015   7 juillet, 2015 0 commentaire

Culture RP a rencontré Cécile Deffontaines, journaliste rédactrice à l’Obs.   Cécile Deffontaines pour Culture RP   Pouvez-vous nous raconter votre parcours en quelques mots ? Après une prépa Sciences Po, j’ai intégré Sciences Po Lille puis j’ai fait l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ), qui est la plus vieille école de France (90 ans !) en la matière. Elle nous forme à tous les métiers du journalisme : audiovisuel, agence, écriture, montage, etc. J’ai choisi de me spécialiser en presse écrite. A ma sortie en 2001, j’ai envoyé une candidature à TéléObs, le supplément télé-ciné du Nouvel Observateur. Le rédacteur en chef a accepté de me prendre en stage. J’ai ensuite obtenu un CDD, suivi d’un CDI. J’étais très attachée au Nouvel Obs car je lisais ce journal depuis l’âge de 15 ans, et c’est ce qui m’a donné envie de faire ce métier. Donc intégrer TéléObs, c’est un rêve qui se réalisait ! J’y ai passé dix ans, à faire des critiques de programmes TV (reportages, documentaires, fictions), des portraits de comédiens, de réalisateurs, de gens du PAF (ex : Christophe Hondelatte, Charlotte Gainsbourg, Michel Denisot), des reportages sur des tournages… J’ai donc eu l’occasion de toucher à tous les genres rédactionnels : critique, portrait, interview, reportage, article de fond. Puis j’ai basculé au service « Société » de L’Obs. Je suis aujourd’hui chargée, notamment, des questions de tendance, des sujets qui animent la société, qui sont dans l’air du temps. Ces trois dernières années, j'ai couvert des sujets très variés, de l’affaire Merah à l’intersexuation, en passant par le scandale des pilules de troisième et quatrième générations, le burn-out, le mouvement Vegan, les survivalistes ou même les attentats de Charlie Hebdo. C’est très vaste ! Lire la suite...

Nouveau panorama de la presse : quel impact sur les RP ?

6 juillet, 2015 6 juillet, 2015   6 juillet, 2015 0 commentaire

Le 2 juin dernier, Jean-Marie Charon remettait son rapport sur le nouveau paysage de la presse à Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication. Il y présente le « nouvel écosystème des médias » caractérisé notamment par de nouveaux acteurs (start-up, « jeunes pousses éditoriales », infomédiaires…) et l’évolution du métier de journaliste (nouvelles compétences, nouveaux formats, allongement du cycle de traitement de l’information, organisation repensée…). Un vrai « bouillonnement » conclut le sociologue. Les professionnels des relations presse sont bien placés pour l’observer. Et qui dit effervescence du côté des médias, dit branle-bas de combat du côté de leurs interlocuteurs en agence et chez l’annonceur…   Poto-V-Bauer-Credit-JP-ELie   Des journalistes toujours plus sollicités Le rapport évoque les nombreux plans sociaux dans « presque toutes les rédactions des quotidiens nationaux (…) depuis 2010 » et les tensions qu’ils suscitent. Conséquences pour nous : des rubriques disparaissent et les interlocuteurs changent à un rythme plus soutenu qu’auparavant. Faute de journalistes spécialisés sur son sujet, l'attaché de presse devra parfois appeler celui qui couvre plus largement l'économie ou un secteur proche. Moins spécialisé, celui-ci sera moins disposé à l'écouter, d'autant qu'il reçoit plus de communiqués et d'appels (car si les rédactions ont tendance à rétrécir, ce n’est pas le cas du nombre d’entreprises qui souhaitent communiquer…). Le communicant se doit donc d’être toujours plus percutant auprès de journalistes moins réceptifs. Lire la suite...

Rencontre avec Claire Berthelemy et Pierre Leibovici, cofondateurs du slow média L’Imprévu

24 juin, 2015 24 juin, 2015   24 juin, 2015 0 commentaire

Le paysage médiatique français a vu, ces derniers mois, de nouveaux sites d’informations apparaître sur la toile. Après  Le Quatre Heures, l’Ijsberg et le Zéphyr Mag c'est  L’Imprévu qui sera prochain à voir le jour.  A l’instar des autres rédactions citées, l’équipe de « l’Imprévu » milite pour un journalisme de qualité en réaction à l’infobésite qui prédomine sur le web et veut « prendre le temps » pour fabriquer du contenu. Nous avons rencontré Claire Berthelemy et Pierre Leibovici qui, d’une seule voix, nous ont parlé de leur projet.   Home Imprevu   Qu’est-ce qui vous a poussé à monter ce projet? Nous sommes 5 anciens journalistes d’un site qui s’appelait Owni.fr. Après la fermeture du site, on a continué à se voir et à partager la même vision critique des médias sur le web. Comme d’autres on regrettait que la majorité des articles que l’on pouvait lire sur le web manquait souvent de profondeur. En plus, le problème sur le web, c’est qu’une information est souvent chassée par une autre et que, finalement, on n’entretient pas la mémoire des lecteurs. Suite à ces constats, on a décidé de créer L’Imprévu afin de tenter de raviver les mémoires. Lire la suite...

Zoom sur le métier de pigiste online

5 juin, 2015 5 juin, 2015   5 juin, 2015 0 commentaire

Culture RP a rencontré Lucile Pinero qui nous ouvre la porte de son univers de journaliste web. Lire la suite...

Presse française : la révolution est-elle en marche ?

6 mai, 2015 6 mai, 2015   6 mai, 2015 0 commentaire

Dépassée, sclérosée voire têtue, la presse n'a plus la côte... Pourtant cet univers a tous les atouts pour voir le bout du tunnel et réussir sa transformation numérique et technologique.      

Ce qui compte, ce n'est pas le support mais faire passer l'information...

  Ce n’est un secret pour personne : la presse française, dans toute sa globalité, subit un bouleversement sans précédent. Si pour certains organes de presse et journalistes, le digital représente l’ennemi, certains cherchent à s’adapter et à trouver de nouvelles solutions, souvent innovantes, voire visionnaires. Le 10 avril, Frenchweb titrait " la diffusion papier chute, la progression du numérique ne satisfait personne " . Pourtant, dans la suite de l’article, on apprenait que "la fréquentation des supports numériques de presse (internet et applications confondues) est en hausse de 22% entre 2014 et 2013″.

L’avènement des robots-journalistes ?

Le dernier débat (pour ne pas dire scandale du point de vue de certains professionnels) vient du journal Le Monde, qui lors des dernières élections cantonales, a utilisé des robots-journalistes – Génération Automatique de Texte (GAT), pour couvrir les résultats de 30.000 communes et 2.000 cantons. Pour beaucoup, c’est le début de la fin du journalisme d’investigation et la disparition progressive d’un des plus vieux métiers du monde. Pourtant, la pratique est courante aux États-Unis où l’Associated Press (l’AFP américaine) l’utilise régulièrement pour ses dépêches.

La curation, fer de lance de l’information

En parallèle, de nouveaux outils ont fait leur apparition. On citera notamment Medium, un média numérique natif lancé en 2012 par Evan Williams, qui avait créé Blogger en 1999 avant de co-fonder Twitter. Cet hybride entre social média et site d’informations est un fer de lance de la curation de contenus, avec la promesse que tout internaute peut devenir journaliste, bien qu’il s’agisse en fait de simples relais d’informations. Lire la suite...

Paul-Alexis Bernard : ” Il faut que l’on raconte de belles histoires et on doit les livrer sur les bons supports au bon moment”

4 mai, 2015 4 mai, 2015   4 mai, 2015 0 commentaire

En janvier dernier, plusieurs journalistes du groupe Centre France-La Montagne embarquaient à bord du camion connecté du journaliste et formateur belge Damien Van Achter. Le but : les former aux nouvelles pratiques digitales grâce à la « newsroom mobile » de Damien Van Achter. C’est Paul-Alexis Bernard, journaliste et développeur éditorial, en charge de l’évolution digitale des contenus et des pratiques au sein du groupe Centre France-La Montagne, qui a été à l’initiative de ce Road Trip. Nous sommes revenus avec lui sur cet évènement. Paul-Alexis, quel était le but de ce Road Trip connecté ? L’idée était de faire venir Damien Van Achter avec son van connecté pour sortir les confrères de leur quotidien au sein de la locale ainsi que des contraintes liées à la fabrication industrielle d’un journal, tel qu’ils le vivent tous les jours. Ils se sont trouvés en pleine mobilité dans une proximité avec les sources et les audiences. L’objectif n’est pas de remplacer les locales par des camions connectés. En revanche, c’est un excellent moyen de mettre des confrères dans une configuration où on facilite leur montée en compétences et l’évolution de leurs pratiques sur les questions digitales.

L’idée était également de leur faire prendre conscience qu’il y a d’autres manières de penser et pratiquer leur métier.

Redac Mobile Road Trip connecté Centre France-La Montagne   Pourquoi avoir fait appel à Damian Van Achter et à sa rédaction mobile ? Damien est un excellent formateur lorsqu’il s’agît de faire évoluer les pratiques en équipe et de monter en compétence sur les outils. Il a fait avec eux de la vidéo, y compris avec des tablettes, puis ils ont travaillé les réseaux sociaux, et ils ont trifouillé un peu de code quand c’était nécessaire. Il leur a vraiment montré des pratiques très digitales, très connectées. Ils ont pu découvrir une relation différente avec la narration, car le fait de se balader et de raconter une histoire au format Road Trip, cela les a fait appréhender une nouvelle manière de fabriquer l’information. Lire la suite...

Rencontre avec Vincent Ejarque, chef d’édition de l’Opinion

30 avril, 2015 30 avril, 2015   30 avril, 2015 0 commentaire

Lors de la dernière édition du Salon Cross-Média publishing en février dernier, Vincent Ejarque, le chef d’édition du quotidien l’Opinion, était l’un des nombreux professionnels invités à venir partager son expérience auprès du public. Culture RP y était et a pu le rencontrer pour parler du quotidien fondé par Nicolas Beytout et qui fêtera sa deuxième année d’existence le 15 mai prochain.   VINCENT EJARQUE pour Culture RP   Vous êtes présent à l’Opinion depuis le début de l’aventure. Parlez-nous de ce journal, de votre rôle et des conditions de sa création ? L’Opinion est le premier quotidien lancé en France depuis plus de 20 ans et l'aventure d'Info Matin. On a monté le quotidien papier et le site Internet en 6 semaines, de début avril au lancement le 15 mai 2013. La particularité de ce média est que sa rédaction travaille toute la journée sur des articles et des informations qui sont diffusées via notre site Internet sur tous les supports numériques (tablettes et mobiles compris via un journal permanent). Mais, en plus, à la différence des pure players, à la fin de la journée, nous avons bouclé un quotidien papier qui est diffusé auprès de nos abonnés et que l'on peut acheter en kiosques. Lire la suite...

Stéphane Bribard, Directeur de la Communication Externe de Presstalis

13 avril, 2015 13 avril, 2015   13 avril, 2015 0 commentaire

Culture RP a rencontré  Stéphane Bribard, Directeur de la Communication Externe de Presstalis.   Stéphane Bribard Prestalis 2015 Pour Culture RP   Presstalis a plus de 60 ans d'histoire, quels sont selon vous ses grands moments les plus forts, ses valeurs ? Presstalis fête ce mois d’avril ses 68 ans d’existence et est toujours resté le pilier de la distribution de la presse en France, sans déroger au fondement et valeurs de la loi Bichet votée le 2 avril 1947 : liberté de diffusion, égalité d’accès et de traitement de tous les titres. Dans les moments difficiles traversés depuis plusieurs années, liés au bouleversement du modèle économique de la presse écrite, notre enjeu, ainsi que celui de nombreux acteurs de la filière, a été de démontrer qu’un système basé sur des principes démocratiques et collectifs pouvait garder un équilibre économique global. En quelques chiffres, Presstalis, distribue quelques 100 quotidiens français et étrangers et 3300 magazines français et étrangers, soit plus de 50000 parutions annuelles ! Nous représentons en métropole encore plus des trois quarts des ventes de presse nationale et internationale, pour une valeur de 1,425 milliards d’euros, soit 620 millions d’exemplaires vendus, par l’intermédiaire de 26000 points de vente servis tous les jours, toute l’année. Sans compter les 43 millions d'exemplaires vendus hors métropole pour une valeur de 147 millions d'euros ! Lire la suite...