Enquête exclusive Social TV

5 septembre, 2014 5 septembre, 2014   5 septembre, 2014 0 commentaire

Rentrée audiovisuelle: 47% des français jugent la Social TV incontournable.

   

Bande_Aura-Mundi_ l'Argus-de-la-presse_Ipsos-et-Steria

   

A l’heure des nouvelles grilles d’émission de septembre, quelles seront les nouveautés créatives des chaînes de télévision pour prendre en compte la nouvelle donne de la Social TV ?

L’Argus de la presse, Ipsos-Steria, Aura Mundi, présentent les résultats de leur enquête exclusive pour donner la mesure à ce nouveau phénomène – A lire le CP ici.

Chaque jour, de plus en plus de personnes se retrouvent sur les réseaux sociaux pour participer, débattre et vivre ensemble, en direct, les grands moments de télévision. Cette pratique que l’on appelle Social TV tend à se généraliser en France.

Un phénomène déjà bien installé en France où près de 4,6 millions des Français déclarent avoir déjà commenté sur les réseaux sociaux une émission qu’ils regardent en direct à la télévision. Les plus jeunes étant les plus friands de ces commentaires 2.0 puisque 15% des 15-24 ans ont déjà commenté en direct une émission sur les réseaux sociaux.

Une pratique confirmée par le nombre de commentaires publiés tous les jours. Qu’il s’agisse de suivre l’équipe de France lors du Mondial 2014 (le parcours des Bleus a généré 2,7 millions de commentaires sur les réseaux sociaux durant les matchs), ou de commenter des émissions de téléréalité : Secret Story Saison 8, a suscité cet été, du 1er au  31 août 2014, plus de 3,6 millions de commentaires publics sur les réseaux sociaux.(1)

 

La Social TV : une attente forte du téléspectateur, un intérêt marketing pour les médias.

Lire la suite...

Le masochisme des marketers face au contenu de marque…

31 juillet, 2014 31 juillet, 2014   31 juillet, 2014 0 commentaire

Vouloir n’est pas pouvoir ?

   

Une nouvelle étude de Forrester et un sondage préalable de notre confrère Ad Age en apportent une preuve tangible. Oui les marketeurs b-to-b sont nourris du désir sincère d’augmenter leurs budgets de content marketing, mais non ils ne sont pas satisfaits du ROI, faute de maîtriser les canaux online pour diffuser leur message. « Les marketeurs ont encore beaucoup de mal à juger l’efficacité de leurs investissements dans le content-marketing. Ils font beaucoup de choses autour de cette stratégie mais admettent clairement qu’ils doutent de sa pertinence », résume Laura Ramos, vice-présidente de Forrester, interrogée par Ad Age. Les résultats de l’étude réalisée conjointement avec la Business Marketing Association et le Online Marketing Institute fournissent des éléments de réflexion intéressants.

Seulement un peu plus de la moitié (51%) des 113 dirigeants marketing b-to-b sondés jugent « efficaces » leurs efforts en marketing de contenu tandis que 27% les définissent comme « neutres » alors que 6% l’estiment « inefficaces » et 1% carrément « inutiles ». Vous nous direz, mais à quoi bon alors continuer ? Et c’est là que les résultats du sondage réalisé plus tôt dans l’année par Ad Age prennent toute leur saveur : 75% des marketeurs b-to-b sollicités confiaient vouloir augmenter leurs budgets de marketing de contenu en 2014. Interrogés par Forrester quelques mois plus tard, ils sont 14% à se dire satisfaits de l’efficacité de leur ROI. Le problème vient donc de la mise en œuvre, pas de la stratégie.

Les journalistes, nouveaux cracs du content marketing

Lire la suite...

L’avenir du journalisme…

30 juillet, 2014 30 juillet, 2014   30 juillet, 2014 0 commentaire

Entretien avec Jean-Baptiste Giraud, journaliste et fondateur d’Economie Matin par Mary Grammont le 18 juin 2014, article publié sur Daily RP le 18 juin 2014.

.

.

jean-baptiste-giraud

.

. Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et le rédacteur en chef d’Economie Matin. Il a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France pendant 2 ans, puis comme reporter, matinalier et intervieweur à BFM pendant 9 ans, avant de fonder Economie Matin en 2004 puis de le céder à un fonds d’investissement espagnol en 2007.

.

Après avoir créé plusieurs entreprises dans le domaine des médias, de l’événementiel ou des nouvelles technologies (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), il a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico.fr, dont il était rédacteur en chef pendant un an, avant de relancer en 2012 Economie Matin sur Internet et sur mobile.

Il est également l’auteur de nombreux ouvrages, dont « Combien ça coute, combien ça rapporte » (Eyrolles), « Les grands esprits ont toujours tort », « Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres », « Pourquoi les bois ont-ils des cerfs », « Histoires bêtes » (Editions du Moment) et « le Guide des bécébranchés » (L’Archipel).

Au début, Economie Matin était un format papier. Qu’est-ce qui a fait que vous avez pris le virage du pure-player ?

Je n’ai pas forcément pris de virage. J’ai créé Economie Matin en 2004 puis l’ai revendu à un fonds d’investissement. Quand j’ai souhaité recréer Economie Matin, j’avais appris de toutes les erreurs passées, ce qui m’a dissuadé de le refaire sous format papier. Aujourd’hui, lancer un journal print alors que tout laisse penser que l’avenir de l’information va se jouer sur le web, c’est faisable, mais seulement si on arrive à être rentable. Mais sur combien de temps ? Pour la petite anecdote, un ancien investisseur d’Economie Matin qui possède un groupe de presse thématique a arrêté les supports papiers pour se lancer sur le web. Et il a eu raison ! Il fait certes 10 fois moins de CA que le temps du papier mais, en valeur absolue, réalise la même marge opérationnelle.

Lire la suite...

MONDIAL 2014 : FRANCE-NIGERIA Pogba vole la vedette à Benzema !

2 juillet, 2014 2 juillet, 2014   2 juillet, 2014 0 commentaire

L’Argus de la presse et Talkwalker by Aura Mundi présentent les résultats de leur baromètre réseaux sociaux sur l’équipe de France et la Coupe du Monde de Football – A lire le CP ici.      

Le match contre le Nigéria qui s’est déroulé le 30 juin, a suscité près de 575 937 commentaires sur les réseaux sociaux en France, entre 17h00 et 21h00. Ces commentaires ont été publiés presque exclusivement sur le réseau social Twitter (575 314  tweets ont été émis sur le match).

Ce quatrième match de l’Equipe de France génère beaucoup plus de commentaires que le match contre l’Equateur mais les contributions restent inférieures à celles du match contre la Suisse (-2%) et contre le Honduras (-16%).

Lire la suite...

Etude sur les comportements de lecture papier versus numérique

1 juillet, 2014 1 juillet, 2014   1 juillet, 2014 0 commentaire

Afin d’aider ses adhérents à relever le défi de la refonte de leurs dispositifs de communication, le SPS a fait réaliser par l’agence Seprem Etudes et Conseil courant mai 2014, une étude en ligne auprès d’un échantillon représentatif de la population française de 1.165 individus.

L’objet principal de cette investigation était le comparatif des comportements de lecture Print Vs lecture sur écran.

La fréquence de lecture print Vs numérique:

  • Premier enseignement positif, la lecture de la presse écrite reste une réalité : 65% des répondants déclarent lire sur papier de façon « au moins hebdomadaire », sans réel décrochage chez les plus jeunes.
  • La fréquence de lecture « au moins hebdomadaire » sur supports digitaux est équivalente au global, mais est toutefois beaucoup plus importante chez les « moins de 35 ans » (70%)
  • La possession de Smartphone et tablette influence également le temps consacré à la lecture sur supports numériques.
Lire la suite...

MONDIAL 2014 : FRANCE-HONDURAS LE MATCH S’EST AUSSI JOUE SUR LES RESEAUX SOCIAUX

17 juin, 2014 17 juin, 2014   17 juin, 2014 0 commentaire

L’Argus de la presse et Talkwalker by Aura Mundi présentent les résultats de leur baromètre réseaux sociaux sur l'équipe de France et la Coupe du Monde de Football - A lire le CP ici.    

Le match contre l’Honduras qui s’est déroulé le 15 juin a suscité près de 700 000 commentaires sur les réseaux sociaux en France, entre 20h et 23h. Ces commentaires ont été publiés presque exclusivement sur le réseau social Twitter.

 

 

De 20h à 23h, près de 173 000 Twittos émettent environ 700 000 tweets sur le match !

Auteur de 2 buts, Karim Benzema est le joueur de l’équipe de France le plus cité durant le match, avec près de 115 000 commentaires sur les réseaux sociaux, soit dans près de 16,5% de l’ensemble des commentaires des internautes.

L’événement le plus commenté est sans conteste le 2e but marqué par Karim Benzema à 22h32, qui suscite près de 15 000 commentaires en l’espace de seulement une minute !

Lire la suite...

Qu’ont lu les Français en 2013 ?

22 avril, 2014 22 avril, 2014   22 avril, 2014 0 commentaire

Culture RP a rencontré Leïla Lévêque, Responsable Expertise Média de l’Argus de la presse.

Retour sur les résultats Audipresse One et One Global 2013

1/ Comment se porte la presse en 2013 ?

En 2013, la lecture de la presse stagne. En effet, on note un très léger de recul (-0,1%) de l’audience globale par rapport à 2012. Parallèlement, les chiffres de diffusion OJD 2013 montrent un recul important du nombre d’exemplaires vendus en France. Toutes les familles de presse sont en recul, la Presse Quotidienne Nationale étant la famille la plus impactée avec -6% d’exemplaires vendus par rapport à 2012. Les gratuits affichent quant à eux une baisse de 3% d’exemplaires vendus. On ne peut pas pour l’heure expliquer ce recul par une désaffection du lectorat, les points de distribution et donc les nombres d’éditions locales ne cessant de changer (ex : les éditions locales de 20 Minutes ou Direct Matin).

La presse reste malgré tout le média N°1 en France puisque 97% des Français âgés de 15 ans et plus ont lu un titre de presse au cours de l’année passée (source : Audipresse One). A titre de comparaison, 89% des Français âgés de 4 ans et plus regardent la télévision (source : Médiamétrie) et 81% de la population utilisent Internet (source : INSEE).

2/ Quelle est la nouveauté cette année dans la mesure de l’audience 2013 ?

Audipresse propose aujourd’hui une mesure print + numérique des marques de presse : l’audience n’est plus seulement évaluée en fonction du nombre de lecteurs presse, elle prend également en compte le nombre d’internautes consultant les sites médias ainsi que les mobinautes.

         

Source : Communiqué de presse Audipresse
  Lire la suite...

Enquête: Mais alors qui sont vraiment les journalistes ?

17 avril, 2014 17 avril, 2014   17 avril, 2014 0 commentaire

Le Pôle Younomie de l’Argus de la presse, mise en relation entre les médias et les professionnels de la communication, a réalisé une enquête auprès de 700 journalistes afin de dresser un panorama de leur profession.

Lire la suite...

Les enjeux du data-journalisme pour la Presse: Part II

17 octobre, 2013 17 octobre, 2013   17 octobre, 2013 0 commentaire

Par Estelle Prusker-Deneuville, Doctorante Université Panthéon-Assas, Responsable des enseignements Media SciencesCom Audencia Group - le site de Sciencescom.

       

Une révolution dans les salles de rédaction

Le data-journalisme appelle à une nouvelle organisation des salles de rédaction. Le journaliste doit s’entourer de nouvelles compétences nécessaires à la réalisation des différentes phases d’analyse et de mise en scène de l’information. Car en data-journalisme, les étapes à suivre sont invariablement les mêmes : identification et collecte des données, nettoyage et mise en forme des bases de données, filtre et sélection des informations les plus pertinentes, scénarisation et construction d’une data-visualisation simple et efficace. Le journaliste doit alors le plus souvent s’allier les compétences d’un designer pour concevoir la visualisation et d’un développeur pour la réaliser et lui donner toute sa dimension interactive. Des compétences en tri, interprétation et analyse de données sont également importantes et certaines réalisations peuvent faire appel aux compétences d’un statisticien. Tout au long de ce processus, le journaliste doit mener un travail important d’éditorialisation afin de s’assurer à chaque étape du sens et de la pertinence  de l’information telle qu’elle sera présentée au lecteur. Il est le chef d’orchestre, coordinateur du projet

Source : Data Driven Journalism Roundtable – M. Lorentz

Pour entrer dans les salles de rédaction, le data-journalisme suppose donc une nouvelle organisation en mode projet autour d’une triple compétence journaliste-designer-développeur. Aux Etats-Unis, les premières productions de data-journalisme furent le fait de journalistes hackers (Exemple : Adrian Holovaty – ChicagoCrime.org 2005) particulièrement au fait des nouvelles technologies  et souvent à même de mener le projet seul. Aujourd’hui, les deux quotidiens de référence en matière de data-journalisme que sont The New York Times (USA) et The Guardian (GB) ont constitué des équipes réunissant cette triple compétence.

En France, le data-journalisme peine encore à rentrer dans les salles de rédaction.  Les quotidiens nationaux et news magazines commencent à publier ponctuellement des productions (Le Monde Avril 2012 : Enquête sur les dépassements d’honoraires des médecins  via l’exploitation des données du site de la Caisse d’assurance maladie Amélie.fr http://www.lemonde.fr/sante/article/2012/04/10/enquete-sur-ces-consultations-au-prix-fort_1682940_1651302.html) mais le plus souvent avec l’aide de sociétés indépendantes spécialisées dans la data-visualisation (L’Express : Atlas du financement des partis politiques réalisé en 2011 en partenariat avec la société Dataveyes - http://palmares.lexpress.fr/financement-micro-partis/). Le marché a ainsi vu l’émergence de «pure-players » spécialistes de la data-visualisation aux structures courtes mais rodées aux process du data-journalisme. Parmi les principaux acteurs citons feu OWNI, Dataveyes,  We Do Data, Ask Media et Journalism++.

Lire la suite...