SUIVEZ-NOUS SUR

E-influenceurs : une affaire de confiance

23 juin, 2015 23 juin, 2015   23 juin, 2015 0 commentaire

Tribune de Romain Mouton, conseiller en communication, fondateur de l’agence RM conseil. Il a été collaborateur parlementaire à l’Assemblée nationale, conseiller en cabinet ministériel et consultant pour plusieurs groupes internationaux de conseil et de lobbying. Par ailleurs, Romain Mouton est directeur d’un master de communication institutionnelle au sein d’une grande école de communication.   Home-RM-Conseil   A l’ère du web 2.0, plus aucune entreprise ne néglige l’impact d’un réseau social qui compte aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs. Si prendre conscience de la nécessité de communiquer sur ces nouveaux outils constitue une première avancée, les annonceurs doivent à présent s’emparer de la question de la perception du message par le public cible dans un contexte de crise de confiance. En effet, le Trust Barometer d’Edelman de 2015 démontre que la cote de confiance des entreprises ne cesse de régresser. De 59% en moyenne en 2014, le taux de confiance recule à 57% cette année et ce, indépendamment de la situation économique, puisqu’en Chine et à Singapour où la croissance est forte, cet indice de confiance commence aussi à s’effriter. Les médias sont également victimes de cette crise de confiance : leur taux poursuit sa baisse en passant de 59% en 2014 à 57% en moyenne cette année. Lire la suite...

Les mille facettes de l’influence…

5 juin, 2015 5 juin, 2015   5 juin, 2015 0 commentaire

Bruno Racouchot, Directeur de Comes Communication et de Communication & Influence a interviewé Ludovic François et Romain Zerbib (docteurs en sciences de gestion et respectivement professeur affilié à HEC Paris et professeur au groupe IGS). Dans l’entretien ils expliquent notamment que :

Si l’influence n’est pas toujours intentionnelle, les processus d’influence sont eux, en revanche, souvent instrumentalisés.

D’où leur approche des stratégies d’influence comme une allocation de ressources informationnelles et une mobilisation de vecteurs visant à orienter les attitudes et les comportements d’individus ou de publics en agissant sur leurs perceptions.   Influentia Influentia (1) constitue un gros travail de réflexion sur le concept d'influence, qui rassemble de nombreuses et prestigieuses contributions. Quel était le but poursuivi? Nous avons souhaité présenter une approche globale de l'influence, en disséquant les mécanismes qui en douceur et souvent subrepticement, vont interagir et aboutir à modifier une réflexion et surtout un comportement. Et ce aussi bien sur le plan économique (comment convaincre une cible d'acheter un produit) que politique (de quelle façon faire évoluer un électorat dans son vote) ou militaire (de quelle manière "vendre" une guerre à un public ou dégrader l'image de l'adversaire). Pour décliner la palette complète de toutes les formes que peut prendre l'influence dans les activités humaines, nous sommes ainsi allés à la rencontre de très nombreux praticiens et théoriciens, français et étrangers, notamment de grandes figures d'outre-Atlantique qui ont donné corps au concept de soft power. Lire la suite...

Evolution des terrains d’enjeux…

27 mai, 2015 27 mai, 2015   27 mai, 2015 0 commentaire

Dans le cadre de l'évolution constante de nos métiers et pour faire face aux attentes grandissantes de nos lecteurs en matière d'information, Culture RP ouvre un nouvel espace dédié au market intelligence. Pour ce faire nous avons rencontré Théo Péroz, diplômé d'HEC Montréal et d'Intelligence Économique. Il a créé et développe le Pôle Market Intelligence de l'Argus de la presse. Théo Peroz pour Culture RP   Plus de 20 ans après sa création, les contours de l’Intelligence Economique font encore débat au sein de la communauté professionnelle. En témoigne une initiative appelant chacun à donner sa définition au format twitter : « L’intelligence économique en 140 caractères, c’est quoi pour vous ? ». La définition donnée par Henri Martre, père fondateur de l’Intelligence Economique, reste la plus partagée :

"Ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution de l’information utile aux acteurs économiques, obtenue légalement, dans les meilleures conditions de délais et de coûts."

Mais la difficulté d’une définition consensuelle provient d’abord d’un mélange des genres, l’Intelligence Economique étant à la fois une politique et une pratique. A cet effet, le praticien et chercheur Francis Beau distingue la politique publique de ses prolongements privés (Intelligence Economique et Renseignemnent d’entreprise). Lire la suite...

L’attention, le défi n°1 des communicants d’aujourd’hui sur le Web

21 mai, 2015 21 mai, 2015   21 mai, 2015 0 commentaire

Plus que la course effrénée aux fans et aux clics, l’attention de l’internaute s’impose désormais comme la problématique centrale de toute stratégie de communication. Dans un monde saturé d’informations et de stimuli visuels, capter durablement l’attention d’un individu devient un challenge de moins en moins évident. Si les stratégies de contenus n’intègrent pas ce défi appelé à perdurer et continuent de bombarder au lieu de fidéliser, il y aura des déceptions. Réflexions autour d’un enjeu capital pour les marques et les entreprises. image internet Times   Les études sont au moins quasi unanimes sur le sujet. L’ « homo connectus » que nous sommes devenu consacre un temps exponentiel à naviguer sur ses écrans. Ordinateur, smartphone, télévision, tablette et même maintenant montre avec l’Apple Watch, nous ne cessons de picorer et ingurgiter des données, des images, des publicités et quantité d’autres contenus censés combler notre satiété de savoir et de loisirs. Une étude publiée en 2012 par Google le confirme. Aujourd’hui, 90% de nos interactions médias interviennent depuis un écran. Au total, nous passons l’équivalent de 4,4 heures au quotidien à sautiller d’écran en écran soit en mode séquentiel (d’un écran à l’autre), soit en mode simultané (deux écrans ou plus en même temps).

Une indéniable appétence de contenus

Lire la suite...

Le livre blanc des réseaux sociaux par l’Argus de la presse

19 mai, 2015 19 mai, 2015   19 mai, 2015 0 commentaire

Tweet Livre blanc des réseaux sociaux Etat des lieux  

Télécharger gratuitement ce livre blanc

  L'avènement des réseaux sociaux et du digital ont bouleversé nos échanges. Une révolution majeure est en marche mais encore faut-il pouvoir en comprendre les règles du jeu ? Nous avons le plaisir de vous faire découvrir « Le livre blanc des réseaux sociaux », une analyse des usages et pratiques des réseaux sociaux en France, enrichie du regard critique des experts du marché. Cette étude analyse enfin l'ensemble des médias sociaux en termes d'usage, avec une mise en perspective de l'importance de chacun. Présentée sous l'angle RP, cette enquête accompagne les professionnels de la communication afin qu'ils saisissent les risques et opportunités des réseaux sociaux aujourd'hui. Observateur privilégié, l’Argus de la presse s’est associé à Ipsos/Steria pour la réalisation de cette étude qui vise à vous éclairer au mieux sur les enjeux de votre communication digitale.   Cliquez sur l'image / sur le lien pour télécharger l'étude :      

Embargo et exclusivité, deux stratégies de communication efficaces ou à haut risques ?

29 avril, 2015 29 avril, 2015   29 avril, 2015 0 commentaire

Lorsque le paysage médiatique évolue et que de nouveaux outils et techniques apparaissent, il est fréquent que les pratiques en fassent de même… Il en est de nos stratégies comme de la vie des roses, elles n’ont souvent qu’une durée limitée et c’est ce qui semble être le cas pour deux d’entre elles : l’exclusivité et l’embargo.

L’embargo ou la diffusion différée, une stratégie obsolète ?

L’embargo suppose une grande confiance entre le conseiller et le journaliste qui va respecter cette date de diffusion différée. A l’époque de l’instantanéité de l’information et de la multiplicité des sources de diffusion, de l’omniprésence des réseaux sociaux et singulièrement twitter, l’embargo est en phase d’obsolescence programmée. « L’information est une denrée à date de péremption très courte »avait coutume de dire l’une de mes consœurs qui avait prédit la fin de l’embargo. S’il n’a pas tout à fait disparu, force est de constater que les jeunes journalistes ne respectent pas toujours cet embargo. Que ce soit dû à la nécessaire course à l’information la plus croustillante ou tout simplement à l’ignorance, il devient hasardeux de ne pas prendre toutes les garanties nécessaires lorsqu’on veut différer, à la date de notre choix, une information sensible. On lui accolera désormais l’étiquette « à manier avec la plus grande précaution ». Elle ne se justifiera finalement que dans des situations extrêmement limitées : introduction en bourse, nominations stratégiques, informations sensibles en veillant à bien informer tous les acteurs de la chaîne d’information y compris en interne !

L’exclusivité, un véritable casse-tête !

Lire la suite...

Infographie : l’influence de l’e-réputation sur l’acte d’achat

24 avril, 2015 24 avril, 2015   24 avril, 2015 0 commentaire

Quels sont vos usages d’Internet dans la perspective d'une influence, de l’e-réputation, sur la pratiques d’achat ? l’IFOP a réalisée pour Reputation VIP une étude qui met en lumière les données collectées auprès d’un échantillon de 1003 personnes, représentatif de la population française. Quelques chiffres clés de l’impact de l’e-réputation sur l’acte d’achat sur Internet : - 85 % des consommateurs réalisent des achats et 80 % se renseignent avant d’acheter - 96 % des internautes sont influencés par l’e-réputation de la marque lors d’un achat - 88 % des individus consultent des avis de consommateurs, des forums ou des blogs avant de réaliser un achat en ligne, - 73 % des individus consultent des avis de consommateurs, des forums ou des blogs avant un achat en boutique - 85 % des consommateurs sont dissuader par un avis négatif - 90 % des répondants se renseignent sur Internet lorsqu’ils sont intéressés par une publicité à la télévision ou un prospectus - 85 % des utilisateurs réalisent des achats et 80 % se renseignent avant d’acheter   Découvrez ci-dessous l' infographie : Lire la suite...