SUIVEZ-NOUS SUR

Infographie : l’influence de l’e-réputation sur l’acte d’achat

24 avril, 2015 24 avril, 2015   24 avril, 2015 0 commentaire

Quels sont vos usages d’Internet dans la perspective d'une influence, de l’e-réputation, sur la pratiques d’achat ? l’IFOP a réalisée pour Reputation VIP une étude qui met en lumière les données collectées auprès d’un échantillon de 1003 personnes, représentatif de la population française. Quelques chiffres clés de l’impact de l’e-réputation sur l’acte d’achat sur Internet : - 85 % des consommateurs réalisent des achats et 80 % se renseignent avant d’acheter - 96 % des internautes sont influencés par l’e-réputation de la marque lors d’un achat - 88 % des individus consultent des avis de consommateurs, des forums ou des blogs avant de réaliser un achat en ligne, - 73 % des individus consultent des avis de consommateurs, des forums ou des blogs avant un achat en boutique - 85 % des consommateurs sont dissuader par un avis négatif - 90 % des répondants se renseignent sur Internet lorsqu’ils sont intéressés par une publicité à la télévision ou un prospectus - 85 % des utilisateurs réalisent des achats et 80 % se renseignent avant d’acheter   Découvrez ci-dessous l' infographie : Lire la suite...

Interview de François Ramaget, Associé-Fondateur de Gootenberg

23 avril, 2015 23 avril, 2015   23 avril, 2015 0 commentaire

Culture RP a rencontré François Ramaget, Associé-Fondateur de l'agence Gootenberg.   Home Gootenberg     Quelles sont les valeurs de l'entreprise et les raisons de sa création? Le digital a bousculé la communication des entreprises. Elle ne peut plus se résumer à la pub ou au marketing, elle doit désormais entretenir le dialogue avec ses parties prenantes.   François Ramaget     C’est la révolution du « earned media », l’espace éditorial gagné ou plutôt « mérité » : la notion de « earned media » désigne tout ce qui se dit librement de la marque, sur le web et ailleurs, l’ensemble des sujets journalistiques, des conversations et des avis indépendants. C’est la somme de la couverture des médias et des contributions sur les réseaux sociaux.

Et c’est là que se joue désormais la bataille de l’opinion.

  Dans ce nouveau paysage, j’ai souhaité positionner Gootenberg comme agence conseil en réputation, combinant les relations média traditionnelles et la gestion des médias sociaux. Gootenberg, c’est bien sûr Gutenberg revisité à l’ère Google. Car trop d’agences RP se contentent d’envoyer des communiqués de presse et beaucoup d’agences digitales ignorent tout de la culture journalistique :

Notre raison d’être est de créer un lien pertinent et utile avec ce nouvel écosystème du partage de l’information.

Lire la suite...

Comprendre l’aspect immatériel d’une marque

21 avril, 2015 21 avril, 2015   21 avril, 2015 0 commentaire

C'est acquis, le digital est un terrain d’expression des marques via la publicité, leurs sites et le public. Mais 25% de leur perception globale vient du Earned Media constitué à 75 % des commentaires des individus, selon le POE Digital, baromètre d’Havas Media réalisé avec CSA et qui mesure la performance media globale.  

Une audience qu’il faut soigner.

  Il n’y a pas que le ROI dans la vie d’une marque, même si c’est imparable et nécessaire pour mesurer l’efficacité d’une campagne ou d’un lancement de produit. Il y a aussi tout ce qu'elle diffuse immatériellement ou produit en dehors de son champ d’action traditionnel ou marketé. Et la perception, que ses clients ou d'autres en ont, compte tout autant. Résultat: sans elle, l’évaluation de son capital serait incomplète, imparfaite, biaisée. Et peut-être encore plus en période de crise ou de doutes qui ne stimulent pas les investissements et les initiatives. Sans parler des prises de risque. Lire la suite...

TextMaster partage sa vision des dernières tendances du marketing digital

16 avril, 2015 16 avril, 2015   16 avril, 2015 0 commentaire

A l’occasion du salon e-Marketing Paris 2015, Culture RP a rencontré Thibault Lougnon, CEO de TextMaster, partage les tendances actuelles du marketing digital.   Thibault Lougnon, CEO TextMaster pour Culture RP   Le SEO est un élément fondamental de la stratégie marketing digital. Quels sont les tendances pour 2015 ? Le SEO est la pierre angulaire du marketing digital. C’est un investissement incontournable. Les moteurs de recherche utilisent des algorithmes de plus en plus sophistiqués et les entreprises ne peuvent plus se concentrer uniquement sur l’aspect technique du SEO. Lire la suite...

Very Bad Buzz, méthode pour préserver sa réputation sur internet par Marie Muzard, Part II

3 avril, 2015 3 avril, 2015   3 avril, 2015 0 commentaire

Marie Muzard, Fondatrice de MMC, Directrice Générale et experte en communication sensible depuis près de 20 ans, partage avec nous la deuxième partie de son interview : pour prévenir les bad buzz.  

 L'ouvrage Very Bad Buzz, méthode pour préserver sa réputation sur internet vient d'être publié aux Ed. Eyrolles.

Home Agence MMC Pour Culture RP

  Quels sont selon vous les signes annonciateurs d'une polémique digitale, et implique t-elle nécessairement une crise d'image, de réputation pour une société ? Dès lors que plusieurs blogs, sites, relaient une information critique pour l’entreprise ou si les réseaux sociaux sont plus nombreux que d’habitude à échanger sur un même sujet critique, on peut considérer qu’on est en face d’un bad buzz digital. Tout bad buzz ne dégénère pas en crise, mais certains représentent l’antichambre de la crise. L’important est d’apprécier le potentiel crisogène d’un buzz. Ce qui implique d’analyser les émotions en jeu (la peur est a priori plus critique que l’indignation). Puis il faut savoir si ces réactions émotionnelles sont largement partagées par les clients, les actionnaires ou tout autre stakeholder stratégique pour l’entreprise. C’est la question de l’intensité du buzz qui est posée. En croisant sa criticité et son intensité, on peut déterminer si un bad buzz est peu crisogène (impact non perceptible à court/moyen terme), crisogène (potentiellement impactant pour l’e-réputation) ou fortement crisogène (potentiellement perturbant pour l’entreprise). Ce diagnostic est un outil d’aide à la décision ; il permet d’orienter le choix vers un traitement « dimensionné » par rapport au buzz. Au débat sur la différence entre réputation, e-réputation, image,… je préfère cette démarche plus pragmatique et fondée sur l’analyse quantitative et qualitative des réactions sur le web, pour déterminer le potentiel de nuisance d’un buzz. Lire la suite...

Very Bad Buzz, méthode pour préserver sa réputation sur internet par Marie Muzard, Part I

2 avril, 2015 2 avril, 2015   2 avril, 2015 0 commentaire

Culture RP a rencontré Marie Muzard, experte en communication sensible depuis près de 20 ans. Elle a voulu partager la méthode qu'elle a développée et testée dans le cadre de son agence MMC, pour prévenir les bad buzz. Mais aussi éviter qu’ils ne dégénèrent en crise et dans certains cas pour les transformer en good buzz: "Le digital bouscule nos repères et si le mensonge, la langue de bois, la pression, l’action juridique, sont des recettes encore (trop) utilisées en gestion de crise traditionnelle, elles sont souvent contre productives sur la toile. Il est nécessaire d’adopter de nouveaux réflexes, de modifier certains process et de se familiariser avec les règles du jeu des médias sociaux".  

L'ouvrage Very Bad Buzz, méthode pour préserver sa réputation sur internet vient d'être publié aux Ed. Eyrolles.

  portrait de Marie Muzard pour Culture RP     Marie Muzard, quelles sont vos activités, les valeurs de l'agence ? Nous accompagnons nos clients confrontés à des situations sensibles dans les médias traditionnels ou digitaux, et nous intervenons également à titre préventif. Nous avons développé une méthodologie et des outils pour traiter et prévenir les bad buzz. MMC est très attachée à l’éthique et ne s’engage que sur des missions qui sont conformes à ses valeurs. De même, elle refuse toute pratique qui transgresserait l’éthique (achats de faux blogs, faux commentaires…). Le conseil ne se résume pas à reformuler les bonnes idées de ses clients ou à valider les options les plus consensuelles. Les consultantes (entre 10 et 20 ans d’expérience) s’engagent et représentent une force de proposition en termes de stratégie, d’argumentation et de process... Notre approche se veut avant tout pragmatique, elle propose une démarche méthodologique validée sur le terrain par la gestion de plusieurs centaines de situations sensibles au plan international en particulier sur le web. Lire la suite...

Benjamin Hoguet et le guide du nouveau storyteller

30 mars, 2015 30 mars, 2015   30 mars, 2015 0 commentaire

Chaque semaine, dans le « Guide du Nouveau Storyteller », Benjamin Hoguet nous livre un article dédié à la découverte de la création et de la production de contenus interactifs et transmédias. Une démarche qui débouchera bientôt sur la publication d’un livre par cet auteur très actif dans la promotion et le développement des nouvelles pratiques de storytelling. Il a d’ailleurs, par le passé, cofondé Racontr, une plateforme de création de contenus interactifs notamment à destination des médias, et il co-anime la branche française de l’association Storycode qui organise régulièrement des conférences et des workshops dédiés aux nouvelles formes de narration.   Benjamin Hoguet pour Culture RP   Pouvez-vous nous dire ce qu’est un storyteller ? Par définition, c’est quelqu’un qui raconte une histoire. Un storyteller interactif, c’est un auteur qui est capable de réinventer la manière dont il fait les choses, les imagine et les construit. Tout cela en fonction du thème, du public auquel il veut s’adresser et des opportunités technologiques qu’il a à sa disposition. Il peut s’adapter et proposer à chaque fois ce qui est le plus pertinent. Un storyteller, au final, c’est quelqu’un qui est capable de se projeter et de faire preuve d’empathie pour son public tout en trouvant la bonne forme, et la bonne manière de raconter une histoire. On parle souvent des nouvelles écritures pour définir les nouvelles pratiques de storytelling. Lire la suite...

Focus sur le dictionnaire de l’E-reputation, veille et communication d’influence sur le web.

20 mars, 2015 20 mars, 2015   20 mars, 2015 0 commentaire

Culture RP a rencontré Jacques BREILLAT, expert spécialisé dans le domaine du management stratégique de l’information et l’intelligence économique. Enseignant à l’Université de Bordeaux et docteur en science politique, il propose une approche exigeante des réalités de terrain, réconciliant un cadre d’analyse global avec la mise en œuvre d’outils opérationnels. Ces activités conduisent Jacques BREILLAT à intervenir en France (Paris, Bordeaux, Angers, Toulouse…) et à l’étranger (Belgique, Maroc…). Il est aussi Directeur pédagogique du Master 2 Intelligence économique et management des organisations  et du DU « Intelligence économique et dynamique territoriale » à l’IAE de Bordeaux. L'auteur, vient vient d'éditer le dictionnaire de l'E-reputation, veille et communication d'influence sur le web aux Ed. EMS. Jacques Breillat pour Culture RP   Aujourd’hui, chaque organisation, chaque marque et chaque dirigeant public ou privé doit pouvoir maîtriser l’évolution de son E-réputation. Il ne s’agit plus seulement de mesurer la notoriété ou la popularité d’une entreprise, d’une association ou d’une collectivité publique. Il faut comprendre les mécanismes et saisir la tonalité des perceptions qui s’expriment sur les différentes sphères du web 2.0. Chacun doit promouvoir et protéger son E-réputation. Le premier Dictionnaire de l’E-réputation est conçu comme un outil pratique au service des professionnels. Il comporte plus de 350 définitions détaillées enrichies par de nombreux shémas et tableaux de synthèse sur les outils, les techniques et les stratégies de l’E-réputation. Cet ouvrage apportera une aide précieuse et de nombreuses références à tous les directeurs généraux, chefs d’entreprise, cadres et dirigeants du secteur public, responsables de communication, présidents d’association et consultants qui désirent mettre en œuvre une stratégie de positionnement, de communication d’influence et de surveillance de leur E-réputation.   Lire la suite...