SUIVEZ-NOUS SUR

Infographie: Le traitement des données marketing de 1960 à 2012

17 juillet, 2013 17 juillet, 2013   17 juillet, 2013 0 commentaire

Retour sur l'analyse de données et ses applications, du CRM au real-time marketing - Infogroup Target Solutions Lire la suite...

Le blues des attachés de presse

16 juillet, 2013 16 juillet, 2013   16 juillet, 2013 0 commentaire

Culture RP a  sélectionné un article pour vous : Le blues des attachés de presse par Florent BONNEFOI.

Trop d'évènements culturels, plus assez de place dans les médias...

Les services de presse font grise mine. Avec plus de 1200 spectacles au programme du Off, difficile, pour les attachés de presse, de capter l'attention des rédactions.

À Avignon, l'inflation du Off a fait une victime collatérale : l'attaché de presse. À l'instar du festival, les événements culturels se multiplient. Mais l'espace alloué à la culture dans les médias nationaux tendrait, lui, à se réduire. Un déséquilibre entre offre et demande que dénoncent, plus que jamais, les spécialistes des relations presse, ces professionnels de l'entremise chargés de faire la traque des médias pour qu'ils écoutent leur argumentaire sur les spectacles à voir.

Trouver le "truc" pour séduire les journalistes

Pour se distinguer de l'actualité ambiante et pléthorique et ainsi capter l'attention de rédactions sur-sollicitées, l'attaché de presse déploie un art subtil. "Un bon attaché de presse, c'est quelqu'un qui est chaleureux, qui s'adresse aux bonnes personnes, n'appelle pas à l'heure du bouclage et envoie un dossier de presse avec les infos essentielles, et pas un pavé de 60 pages constellé d'enluminures", résume Dominique Poncet, journaliste à France 3, laissant entendre que l'oiseau est plutôt rare.

"On cherche la faille. Il y en a toujours une...", sourit Pierrette Chastel, qui assure les relations presse de l'Opéra de Paris depuis plus de 20 ans. Il faut connaître son interlocuteur, savoir ce qui est susceptible de le toucher. Par exemple, avec France 3, en région, j'ai des sujets parce que je sais que le rédacteur en chef de l'Ouest aime l'opéra. Il y a des circuits d'affinités."

Et d'énumérer quelques "trucs" pour séduire les journalistes. "Par exemple, il faut toujours qu'il y ait un chiffre dans le dossier de presse. La 50e de quelque chose, la grande première d'une autre...", confie la communicante. "Si on n'a pas de comédien connu pour une pièce mais que l'affiche est réalisée par un illustrateur de renom, comme Boulet, ça peut suffire", poursuit François Vila, ancien journaliste devenu attaché de presse indépendant.

Lire la suite...

La valeur ajoutée de l’agence WEPA !

16 juillet, 2013 16 juillet, 2013   16 juillet, 2013 0 commentaire

Culture RP a rencontré Julien ELOY, Directeur Associé de l’agence WEPA

 

 

 

Présentez nous votre agence ?

WEPA est une agence de conseil en management de l’information que j’ai créé le 17 janvier dernier, avec mon associée Kaoutar KEITA. Le positionnement de l’agence repose sur le constat que nous vivons dans un monde de surconsommation où nous sommes en permanence sollicités en information. Cela pose pour les organisations trois problématiques majeures : la première, la nécessité pour elles d’exister et de faire entendre leur voix dans cette masse d’informations, la deuxième, de s’approprier les nouveaux canaux de communication, tels que les réseaux sociaux, et la troisième, de véhiculer des messages cohérents. Maîtriser son image et sa réputation. L’ambition de WEPA est de devenir l’agence leader sur les secteurs du transport et de la logistique. Sa promesse : offrir à ces organisations une vision multi-canal et multi-supports de leur communication.

 

L’offre de services de l’agence repose sur un pilier fondateur, le métier des relations presse, mais propose également du conseil en stratégie de communication, de l’événementiel et des réseaux sociaux.  En six mois d’activité, WEPA compte déjà six clients actifs tous reconnus comme tant des leaders dans la sphère logistique.

Lire la suite...

Le Blog du Communicant fait peau neuve!

15 juillet, 2013 15 juillet, 2013   15 juillet, 2013 0 commentaire

Culture RP vous informe que Le Blog du Communicant fait peau neuve! :)

Après 3 ans de bons et loyaux services, il était temps d’insuffler un nouvel élan au Blog du Communicant. Grâce au concours toujours créatif de l’Atelier Buz, j’ai donc le grand plaisir de vous détailler les nouveautés et les changements apportés à ce blog qui a rassemblé 13 385 visiteurs entre mai et juin 2013. Focus sur les innovations !

Première modification : le 2.0 du branding originel du blog part aux archives ! Initialement baptisé « Le Blog du Communicant 2.0 » lors de son lancement en mai 2010, il m’est apparu que le concept de 2.0 n’a aujourd’hui plus autant d’importance en termes de notoriété. La communication s’est profondément digitalisée en règle générale et le 2.0 banalisé à l’aune de cette expansion.

Bien qu’il reste évidemment encore de gros chantiers à accomplir en matière de pertinence des stratégies et des contenus déclinés et une évangélisation à poursuivre auprès des décideurs, il est en revanche acquis que la communication est entrée en mode conversationnel sous la poussée irrésistible des médias sociaux. Dans ce contexte, le « 2.0 » n’est plus aussi signifiant qu’il y a trois ans où les logiques de dialogue commençaient à peine à poindre. Résultat : la marque du blog devient tout simplement « Le Blog du Communicant » !

Nouveau design, nouvelles rubriques

 

Côté design, l’accent a été mis sur une épuration plus prononcée du graphisme et de l’ergonomie afin d’accéder et de naviguer encore plus aisément à travers les contenus proposés. A cet égard, la maquette des billets a été modifiée pour offrir un confort accru de lecture ainsi que la police de caractère. De plus, grâce à l’adoption de la technologie « responsive design », le site peut être lu avec autant d’aisance sur un écran d’ordinateur, de tablette ou de smartphone. La taille des pages s’adapte automatiquement selon le terminal. Ce serait effectivement un comble que d’oublier nos lecteurs qui sont de plus en plus nombreux à lire en situation de mobilité si j’en juge les statistiques fournies par Google Analytics.

Au niveau des rubriques proposées, j’ai également choisi d’élargir la variété des contenus. Les longs billets d’analyse et de décryptage vont bien évidemment continuer de nourrir le blog à travers divers cas d’étude extraits de l’actualité économique, politique, sociale, sportive, etc et d’innovations remarquables. Toutefois, histoire de varier les plaisirs et d’être plus réactif sur certains sujets, j’ai introduit deux nouvelles rubriques :

Lire la suite...

Le Club des Community Managers

15 juillet, 2013 15 juillet, 2013   15 juillet, 2013 0 commentaire

Culture RP a rencontré Agathe Cauchard, Présidente de Cybel Unit, Club des Community Managers.

Pourquoi avoir créé Cybel UNIT, Club réservé aux Community Managers de France ?

En 2012, j’ai fondé Cybel i-mage, Première Agence Française de Community Managers à Temps Partagé. Mes Community Managers et moi-même recherchions un Club réservé à ce métier d’avenir dans le Sud Ouest, mais il s’est avéré qu’il n’en existait aucun. Nous avons donc créé l’association Cybel UNIT pour deux raisons. Etant des professionnels de la relation virtuelle, nous attachons une grande importance à la conversion de celle-ci en relation concrète et physique. Nous avions donc très envie de rencontrer d’autres CM et Experts du Social Media pour échanger, partager, fédérer. Par ailleurs, Bordeaux est la Première Ville Numérique de France grâce aux initiatives de Juppé. Nous souhaitions alors devenir un Club Référent dans le Sud, car les CM ne sont pas tous sur Paris, et les meilleurs sont de plus en plus en Province ! Grâce à Cybel UNIT, les CM du Sud n’auront plus la contrainte d’aller dans la Capitale pour rencontrer des compères...

   

   

Comment devient-on "Clubber" sur votre site web ?

Pour nous faire parvenir une demande d’adhésion, il faut simplement remplir un Formulaire sur la Page http://www.cybelunit.com/devenir-clubber. L’adhésion annuelle est de 20€, payable par voie postale ou lors des Meetings au près de la Trésorière. Devenir Clubber implique une réelle envie de se retrouver entre CM lors des Evènements. Et le terme « Clubber » n’a pas été choisi par hasard : on se voit pour débattre, assister à des conférences ou animer des barcamps ; mais aussi pour s’amuser et passer une soirée conviviale. A côté de cela, il y a également un Groupe fermé sur Facebook où nous discutons, et le site web bien entendu, où chacun peut publier ses articles en tant que Co-auteur.

Quelle différence faites-vous entre un Community Manager et le monde des Relations Publiques ?

Très bonne question ! Encore aujourd’hui, beaucoup décrivent le CM comme étant au croisement du Chargé de Communication et de l’Attaché aux Relations Presse et Publiques. Je pense que la définition du métier de CM dépend de la taille de votre Entreprise. Les TPE/PME n’ont pas les ressources pour recruter tous les Métiers de la Communication, du Marketing, de la Presse. Cela repose généralement sur une à trois personnes, et le Responsable de Comm’ est amené à faire de la Presse et du Community Management... Pour les Grandes Entreprises, la distinction existe davantage. Le CM va s’attacher à créer du lien exclusivement sur le web et à maîtriser des éventuels bad buzz. Le Chargé des RP va quant à lui créer du lien via d’autres canaux dont les événementiels, les opérations de Street Marketing, etc... Dans les deux cas, l’objectif reste le même : promouvoir l’image de marque et lui assigner un capital authentique de sympathie.

Lire la suite...

9 nouvelles façons de toucher les lecteurs

12 juillet, 2013 12 juillet, 2013   12 juillet, 2013 0 commentaire

Matière à réflexion : Bernard Petitjean et Corinne da Costa – Seprem Etudes & Conseil

Pendant les vacances, on retrouve le temps et le plaisir de lire des journaux, des magazines et des livres, imprimés et de plus en plus en format numérique. Voici 9 nouvelles façons d’accéder à la lecture qui sont autant d’exemples à méditer pour la rentrée.

Relay séduit la « génération Y ». Que faire en attendant son train ou son avion, sinon fureter dans un Relay ? L’enseigne teste actuellement un nouveau concept doté d’un « bar numérique » où les technophiles vont trouver des liseuses, des magazines en version digitale, du Wi-Fi 3G et des points de rechargement pour les outils nomades.

Air France passe à l’iPad. Finies les bousculades autour des présentoirs à journaux et magazines avant d’embarquer. Du moins pour les voyageurs abonnés et équipés d’iPad qui peuvent désormais télécharger gratuitement une sélection de magazines dès 24 heures avant leur vol et jusqu’à l’heure du départ, pour les consulter avant, pendant et après leur vol.

Les guides de voyages numériques financés par la pub, c’est parti ! Bien sûr, vous pouviez déjà lire Zola gratuitement en version numérique, mais l’évasion littéraire ne remplace pas toujours l’évasion tout court. Cocorico ! Grâce à l’entreprise française Epub&pub, vous pouvez désormais découvrir Milan avec Léonard de Vinci en téléchargeant gratuitement la version financée par la publicité d’un e-guide de voyage, par ailleurs disponible en version payante et sans pub sur Amazon et AppleStore.

La presse tente le « Drive » avec Cora. Eviter les bouchons de caddies après ceux de l’autoroute est un rêve fou qui devient réalité pour les vacanciers qui séjournent à proximité de grandes surfaces proposant de prendre livraison de commandes faites par Internet. Cet été, Presstalis et MLP se sont associés à 3 magasins Cora pour ouvrir à la presse le catalogue en ligne de l’enseigne.

Lire la suite...

Quand un journaliste parle de RP

12 juillet, 2013 12 juillet, 2013   12 juillet, 2013 0 commentaire

"Journalistes : mode d'emploi", LE livre utile pour vos vacances et votre rentrée !

Vous y croiserez sous la plume de son auteur, Paul Becquart auto-éditeur du livre « Journalistes : mode d’emploi - Réussir ses relations avec la Presse », de nombreux exemples concrets, anecdotes et excellents conseils, issus de son expérience et de son regard sur les relations humaines qui font les Relations Presse. Un ouvrage débordant de bon sens, illustré par des citations, des cas pratiques sur les contraintes professionnelles d'un journaliste, sur le fichier presse, les communiqués presse et dossiers presse, ce qu'il faut faire... Et ne pas faire ! Son livre est par ailleurs animé par un ton puissamment humoristique : tout ce qu'il faut pour frapper la mémoire de ses lecteurs, à qui il suffira d'appliquer cette mine de bons conseils dès la rentrée !

Comment est née l’envie de partager votre expérience au travers de cet ouvrage ?

En tant que journaliste, je rencontre des centaines de chefs d‘entreprise, de porteurs de projet, de cadres, de représentants de collectivités, de membres et président(e)s d'associations et bien sûr de particuliers. Chaque jour, j’ai bien dit chaque jour, je reçois près de 300 mails dont une trentaine de « vrais » Communiqués de Presse quand ce ne sont pas directement des dossiers de presse ( !). Je me retrouve donc depuis 13 ans dans une position très favorable pour observer ces acteurs.

Et force est de constater que les Relations Presse, réelles ou virtuelles, souffrent souvent d’improvisation, de naïveté et d’un  …  certain manque de schizophrénie. J’entends par là le manque cruel de conscience qu’il puisse exister un « ailleurs » que son propre écran !

- Quelle est mon apparence ? - Comment suis-je perçu ? - Mon document est-il suffisamment « sexy » pour espérer être lu ? - Comment est-il lu ? - Que se passe t-il derrière l’écran ? - A quoi le journaliste est-il susceptible ? - Que puis-je pour lui ? - Quelle image a-t-il de mon entreprise ?

J’ai donc tenté de transformer ce poste d’observation en livre, pour rendre service à tous ces acteurs et particulièrement à ceux qui ne peuvent jouir de l’apport d’un spécialiste en Relations Presse.

Vous évoquez, non sans humour, quelques anecdotes de la vie d’un journaliste provincial. Avez-vous le sentiment que les journalistes sont souvent incompris de leurs interlocuteurs ?... Et que le fait d’exercer hors de la capitale soit un handicap ou au moins une spécificité qui n’est pas toujours comprise ?

Deux questions en une ! Vous êtes journaliste ?

Incompris de mes interlocuteurs ? C’est flagrant ! « On » nous place le plus souvent dans un rôle de photocopieuse quand ce n’est pas dans un rôle de « stagiaire toujours à l’heure ». Vous savez celui à qui on apprend « son » métier … Il y a un réel décalage de perception entre la personne humaine, la fonction de journaliste et les contraintes professionnelles liées au journalisme. Nous devenons souvent un « Oui mais vous les journalistes ! »

Quant à l’exercice provincial du métier de journaliste, cela dépend du média. S’il s’agit d’un média national, oui je le ressens comme un handicap dans la mesure où nous ne sommes qu’une voix et une plume pour nos rédactions. Associons à cela le statut très particulier de pigiste et nous devenons des journalistes à usage « presque » unique… Difficile de se faire une véritable notoriété auprès des acteurs locaux (sauf des particuliers). Dans le cas d’un média régional, c’est totalement différent puisque nous sommes perçus soit comme acteur ou comme levier puisque nous sommes susceptibles de partager les mêmes sphères d’influence que nos interlocuteurs (amis, clubs, associations, connaissances, réseaux, etc.). Mais il est clair que pour le provincial le parigot reste très attractif !

Lire la suite...