SUIVEZ-NOUS SUR

L’autruche qui joue au Millionnaire

27 août, 2012 27 août, 2012   27 août, 2012 0 commentaire

Matière à réflexion : Bernard Petitjean et Corinne da Costa – Seprem Etudes & Conseil

C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’une tour, et qui, à hauteur du 30ème étage, dit à un autre homme effrayé qui le voit passer devant sa fenêtre : « Pour le moment, ça va ! »

La presse est comme cet adepte de la méthode Coué :

La crise des messageries va fortement augmenter le coût de la vente au numéro mais, pour le moment, ça va …

Les coûts postaux vont bientôt peser beaucoup plus fortement sur la rentabilité des abonnements mais, pour le moment, ça va …

La publicité louche du côté des Pure Players et les offres numériques de la presse sont loin d’être toutes pertinentes et attractives mais, pour le moment, ça va …

Le renouvellement de l’offre tient plus de l’imitation que de l’innovation (combien de nouveaux magazines sans valeur ajoutée dans les familles people, maison, histoire, etc ?) mais, pour le moment, ça va …

« Ça va » est un langage d’autruche qui joue au Millionnaire

Lire la suite...

Nominations de Journalistes Presse-Web-Audio TV juillet 2012

30 juillet, 2012 30 juillet, 2012   30 juillet, 2012 0 commentaire

Lire la suite...

MERCATOR et COMMUNICATOR : les nouvelles éditions arrivent!

26 juillet, 2012 26 juillet, 2012   26 juillet, 2012 0 commentaire

MERCATOR 2013 débarque !

Avis à quiconque intéressé par le marketing, la 10ème édition du MERCATOR sort le 3 septembre aux éditions DUNOD. Ce livre complet, pédagogique et actuel présente tous les champs du marketing : BtoB, grande consommation, marchés français et internationaux. Il est idéal pour les étudiants qui souhaitent bien comprendre et maîtriser les concepts fondamentaux du marketing, ainsi que pour les professionnels intéressés par les évolutions de la fonction. Il comprend de nombreux outils pratiques, des études de cas, des analyses de stratégies d’entreprise… Pour cette année, plusieurs innovations : Lire la suite...

« C’est dans la presse ! »

24 juillet, 2012 24 juillet, 2012   24 juillet, 2012 1 commentaire

Culture RP a rencontré Yo-Jung CHEN. Ancien diplomate à la retraite, il a passé toute sa carrière comme chargé de presse dans différents postes diplomatiques français à Tokyo, Los Angeles , San Francisco, Singapour et à Pékin.  Chevalier de l’Ordre National du Mérite, 2011.

Les vues et opinions exprimées dans ce texte sont strictement personnelles et n’engagent que son auteur.

- (1) le cas des Etats-Unis -

Dans ma carrière diplomatique, j’étais attaché de presse dans plusieurs pays du monde dont j’ai pu observer le fonctionnement particulier des médias.  Une des leçons que j’ai pu en tirer est qu’il n’existe pas un pays où la presse est parfaite ou 100% libre.  A la fois auteur et objet des clichés et des préjugés, la presse dans ces différents pays n’est pas nécessairement ce qu’on tend à le croire.   Les Américains sont-ils les plus libres du monde pour s’exprimer?  Les Chinois n’ont-ils aucune liberté d’expression?  Les Japonais sont-ils correctement informés?  Pas si sûr…

Dans chacun des pays, j’ai surtout été confronté aux idées reçues, à la désinformation et aux erreurs propagées par les médias sur le reste du monde et, en particulier, sur la France.  Cela revient d’ailleurs à justifier le métier d’attaché de presse.  En dépit de la grande qualité et du courage de beaucoup d’entre eux, les journalistes ne sont après tout que des humains avec toutes les faiblesses humaines possibles, y comprises celles de se tromper et, parfois, de mentir.  Leurs erreurs et leurs préjugés rappellent constamment le danger de croire à tout ce qui est écrit et dit dans les médias.    Quand « c’est dans la presse ! », tout semble justifié.

Dans chaque pays, il y a toujours quelques mots clés particuliers qui déclenchent la passion au point de faire perdre la tête même aux journalistes les plus chevronnés et les conduire dans l’erreur. Dans le cas des Etats-Unis, pays respecté pour le haut standard déontologique et la liberté de sa presse, deux de ces mots clés sont « patriotisme » et « France ».

Lire la suite...

Les RP et la COM’ ont leur place auprès des dirigeants

19 juillet, 2012 19 juillet, 2012   19 juillet, 2012 0 commentaire

Le 26 mars dernier, l’Ecole Annenberg, de communication et de journalisme de l’Université de Caroline du Sud a publié les résultats d’une étude menée pour la septième fois aux Etats-Unis sur « les pratiques les plus répandues, dans le monde de la communication et des relations publics » (étude GAP VII pour Generally Accepted Practices).

620 grands noms de la communication ont été interrogés afin d’identifier dans l’ensemble de ces réponses, les bonnes pratiques communément admises dans les grandes structures (entreprises, organismes gouvernementaux et organisations à but non lucratif).

Lire la suite...

Newsletter n°15

17 juillet, 2012 17 juillet, 2012   17 juillet, 2012 0 commentaire

LETTRE D’INFORMATION DE L’ARGUS DE LA PRESSE - CULTURE RP n°15 EDITO : Barbara Letscher & directeur MAP Institut et Aura Mundi de l'Argus de la presse.      

Le portrait gestuel de « François Hollande président »

16 juillet, 2012 16 juillet, 2012   16 juillet, 2012 0 commentaire

Démangeaisons irrépressibles, réactions subreptices sur notre visage et notre corps, mouvements de nos mains dans l’espace, tous ces mouvements pour la plupart incontrôlables, en disent bien plus long que des paroles.

Stephen Bunard, coach en communication et spécialiste du langage corporel (synergologue) dresse le portrait gestuel de François Hollande pour Culture RP.

Sarkozy marquait une rupture dans le style présidentiel, son corps surexpressif au diapason du mouvement perpétuel qu'il prétendait insuffler au quotidien. François Hollande, davantage dans le contrôle et la tempérance, renoue avec des perceptions plus classiques de la fonction présidentielle.

Le point fort : la stabilité émotionnelle

Hollande est un « vigilant ». Être dans le contrôle du discours  a un bon côté : apparaître posé. En campagne, Hollande sût revêtir le masque de la solennité, le sourcil froncé, parfois consciemment, ce qui pût sonner faux. Lorsqu’il est lui-même, son corps libéré livre des expressions finement détectables. Ainsi, on aura pu voir quand il évoque les dangers de la spéculation financière sa paupière gauche  tomber plus vite que sa paupière droite, preuve que ce sujet lui tient à cœur. Les mains se positionnent devant lui, figurant une barrière, comme s’il tenait un paquet, à angle droit, doigts écartés, et renseignent sur sa conception du rapport à l’autre, elles marquent l’égalité, avec l’interlocuteur ou sa conception égalitaire des sujets abordés.

Lors du duel d'entre deux tours, Hollande se sentait dominant. Il est apparu plus spontané que d'ordinaire. Ses deux mains plus participatives, le corps droit, en avant, le regard plongé dans celui de l’adversaire. La multiplication des langues sortant rapidement vers l'avant nous renseigne sur l'esprit de Hollande qui tacle ainsi souvent et de façon non consciente Nicolas Sarkozy. Par tempérament, manque d'envie ou peur d’en faire trop, il ne va pas jusqu'au bout de ses attaques, les lèvres rentrent à plusieurs reprises dans la bouche en fin de phrase, c’est la maîtrise qu’il veut garder de son discours. Le candidat normal est sous pression. Celle de celui qui a tout à gagner sans doute plus grande que celle de celui qui n’a plus forcément grand chose à perdre. Lire la suite...