Cette prise de conscience va-t-elle durer ?

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Dans sa Tribune, Marie-Laure Laville, General Manager LEWIS France évoque les bonnes pratiques et les enseignements de la crise du COVID-19 en termes de communication.

#ParoledAgence

Une communication éthique, c’est transmettre une information en respectant des valeurs fondées sur le respect de l’humain tout en faisant preuve de cohérence dans sa manière d’agir. 

Marie-laure Laville, General Manager LEWIS France 

L’année terrible 2020, les bons enseignements…

Dans ce nouveau contexte hors norme, c’est tout un système qui est remis en cause. Plus de 3 milliards de personnes confinées dans le monde, la planète est en panne, l’économie mondiale est à l’arrêt, cela donne aussi le temps à la réflexion. La vie de tous a changé en quelques poignées de jours. Les priorités sont chamboulées et chacun se retrouve face à ses propres questions existentielles. Crise ou guerre, nous n’étions pas prêts, difficile d’imaginer le pire, il est temps de devenir leader de sa vie.

La vie ne sera plus la même, nous allons devoir nous adapter et vivre avec le virus qui peut continuer à attaquer par surprise. Cette expérience inédite du confinement, nous interroge sur notre façon de penser. Cette épreuve nous rappelle que nous sommes des êtres de contact et que nous avons besoin d’échanger et de reprendre la vie mais d’une façon différente. Nous devons apprendre à vivre avec l’incertitude dans un monde incertain. 

Communication de marque :

les meilleures pratiques en période d’incertitude
Lire l’article

L’épisode que nous vivons aujourd’hui peut donc être le bon moment pour faire prendre conscience à l’ensemble des acteurs qui compose notre économie de repenser et de s’adapter à un nouveau mode de travail et de communiquer avec un ton responsable et solidaire. 

Cette situation va mener à une vraie réflexion sur la libéralisation de l’entreprise, des innovations dans la façon de manager et dans la gouvernance de l’entreprise. La croissance du télétravail devrait être une évidence. 

Plus je lis sur le virus (Coronavirus), sur les stratégies de lutte, sur le confinement et ses conséquences à terme, plus je trouve la controverse et plus je suis dans l’incertitude. Alors, il faut supporter toniquement cette incertitude. L’incertitude contient en elle le danger et aussi l’espoir. 

Edgar Morin, Philosophe, Scientifique, Sociologue…

Les bonnes pratiques et les enseignements de cette crise 

Le travail plus collaboratif, le DSI le meilleur ami de l’entreprise 

La DSI est au cœur de toutes les attentions au sein des entreprises. En un temps record les DSI ont trouvé des solutions informatiques pour répondre aux attentes d’une nouvelle organisation et d’en faciliter la collaboration et la productivité.  Les équipes IT sont devenues les héros de l’entreprise. Une situation qui replace l’entité IT au centre des discussions et qui lui donne l’occasion de prouver sa valeur. L’organisation du travail et le télétravail ont montré leurs effets positifs, les entreprises ont pris cette mesure comme une solution miracle pour assurer la continuité et la survie des entreprises. La DSI ne perd pas de vue que sa principale priorité est d’assurer la sécurité et l’efficience des services informatiques.

L’écologie en ligne de mire, petite pause pour notre planète 

Cette crise sanitaire a du mal comme du bon, mais elle permet globalement à notre planète de respirer à nouveau. Les mesures de confinement, de quarantaines et l’arrêt brutal de l’activité économique dans de nombreux pays a une conséquence immédiate : la baisse spectaculaire de la pollution dans l’atmosphère. 

Communication de marque :

les meilleures pratiques en période d’incertitude
Lire l’article

Le retour du made in France

À l’heure actuelle, le phénomène de relocalisation reste très marginal et ne concerne finalement que très peu d’entreprises. Dans ce nouveau contexte la relocalisation nationale et européenne est un besoin pour gérer l’autonomie d’un pays. L’état va reconsidérer sa stratégie dans cette crise inédite. Si certaines décident de se relocaliser en France, alors encourageons-les à revenir car ce ne sont pas les atouts qui manquent pour les recevoir à bras ouverts… L’emploi français en a besoin !

Vers un nouvel équilibre social

Dans certaines régions où le taux de pauvreté est une évidence selon les départements.  Les tensions sociales sur le plan économique s’avèrent un facteur de rupture massif. C’est le moment de repenser la région et les inégalités profondes qui se sont accentuées dans ce contexte sensible. L’ensemble des acteurs de l’économie ont un rôle à jouer ! 

Une communication plus responsable et des valeurs éthiques au cœur de votre stratégie de marque !

L’éthique est développée sur des valeurs et des actes qui visent à préserver le bien commun et à informer pour créer du lien. Il faut faire face à la réalité en prenant les devants et en adaptant les formats de communication.

Communiquer, c’est aussi influencer et mettre en scène et en débat une idée. Les relations presse s’inscrivent dans la communication globale de l’entreprise et sont garantes de son image publique. 

Une communication éthique, c’est transmettre une information en respectant des valeurs fondées sur le respect de l’humain tout en faisant preuve de cohérence dans sa manière d’agir. 

Vous l’aurez compris, prendre en compte l’éthique, c’est une démarche globale. Elle se vit et se traduit en actes. Faire vivre le cercle vertueux, ça commence par nous. C’est un travail sur plusieurs étapes de mise en place des messages. Les périodes de guerres sont souvent des périodes de changements et de remise en question. 

Les grands principes

1 – Construire un socle de communication authentique et cohérente 
2 – Mettre en place un dispositif de communication raisonnée 
3 – Élaborer des contenus durables et à impact


Marie-Laure Laville occupe le poste de directrice générale France au sein de l’agence internationale LEWIS spécialisée dans la communication et les RP digitales. Marie-Laure bénéficie de plus de 25 années d’expérience acquise en communication de marque B2B, B2C, institutionnelle, produit ainsi qu’en communication de crise. En charge des formations aux prises de parole en public et des media trainings, elle a déployé plus d’une centaine de programmes de communication en France et à l’échelle internationale. Parmi ses références : lemonde.fr, monster.fr, Boursorama, DFCG, Hiscox, 3M, Costa Croisières, Promovacances, camif.fr, Apave, Kone, Chausson Finance, Site Internet du Premier Ministre, Siemens, Yahoo !, T-Systems, Colt Technology Servives, Sage, Prêt A Manger, Bouygues Telecom, Huawei, Wiko, Polti…

Le communicant est une personne à 9 têtes qui doit penser à 360° telle est l’approche de Marie-Laure. Un métier riche : finalement, tout recommence chaque jour, non ? Dans cette réflexion du changement, elle a écrit un livre : Les Relations Presse à l’heure du digital – des influenceurs aux ambassadeurs – Editions Kawa – https://www.editions-kawa.com/home/179-les-relations-presse-a-lheure-du-digital-des-influenceurs-aux-ambassadeurs.html

Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu’il nous prenne par la gorge.

Winston Churchill,
Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : Donner la parole à l’autre sous la forme d’une tribune, une interview est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune… / Retrouvez-moi sur LinkedIn

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.