Le métier d’attachée de presse au cœur de la gouvernance de l’entreprise !

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Tribune Marie-Laure Laville, Fondatrice de l’agence MLD Consulting : Les RP ont appris en survivant à ces cycles de crises à devenir un partenaire incontournable de l’entreprise.

#Paroled’Agence

Et si le terme attaché.e presse renaissait de ses cendres et retrouvait son titre de noblesse. Vintage ou dans l’ère du temps comme vous voudrez, et si nous revenions à l’authentique et remettions dans la lumière l’un des plus vieux métiers du monde. 

Marie-Laure Laville, Fondatrice de l’agence MLD Consulting.

Pour rappel, l’attachée de presse doit veiller à s’attacher à la bonne circulation de l’information ainsi qu’à sa transparence. Il ou elle va guider à la création de valeur et à la décision des différentes parties prenantes dans le choix du discours et de la ligne conductrice à suivre. Une stratégie va être élaborer pour créer une caisse de résonnance auprès des différents publics (médias, blogueurs, influenceurs). 

Encore une fois et dans un contexte fragile, les relations presse tirent leur épingle du jeu par leur agilité à manier les mots à forte résonnance et à mettre en scène les dirigeants avec subtilités. Les RP sont bien au cœur de la gouvernance d’entreprise et sont bien « vivantes ». 

Étymologie de gouvernance : de l’anglais, governance, gouvernement, venant du latin gubernare, diriger un navire.

La gouvernance repose sur des principes fondamentaux :

  • La responsabilité 
  • La transparence 
  • Le respect des lois 

Dans l’arène de gouvernance de l’entreprise, l’attachée de presse est là pour orienter et guider la vision stratégique qui est l’objectif à atteindre, le but poursuivi par l’entité. La gouvernance contient également des valeurs et une culture d’entreprise particulière qui se doit d’être appliquée à toutes décisions et toutes actions de la vie de l’entreprise.

État de la relation Journalistes/Attachés de presse en 2021
Lire le Livre Blanc

La place du contenu est prioritaire, c’est même devenu la base ! 

Les questions de l’attaché.e de presse pour guider cette gouvernance sont  : 

  • Quel discours on a envie de faire / doit-on avoir ? 
  • Quels objectifs veut-on atteindre ?
  • Pour quelle cible ? 
  • Quelle thématique clé aborder ? 
  • Quel style rédactionnel utiliser (mots-clés répétés, éléments de langage) ? 

L’attaché.e de presse, trop souvent décrié, joue dans cette période critique un rôle de plus en plus stratégique dans la gouvernance de l’entreprise et sa médiatisation. 

Un bon storytelling va permette à la marque de s’engager avec plus de crédibilité et d’aisance avec son public. Les émotions au travers de situations déjà vécues seront des atouts pour raconter son histoire et ses engagements. 

L’attaché.e de presse va construire en amont, via l’élaboration de la plate-forme de marque, la formalisation des bases essentielles de l’entreprise. 

Ses fondamentaux peuvent se définir en 8 étapes :

  • Vision : Comment la marque perçoit son marché ? 
  • Mission : Quelle est sa contribution sur le marché ? 
  • Valeurs : Quels sont les moteurs de la marque ? 
  • Ambition : Comment la marque se voit à trois ans ? 
  • Promesse : Quel type de bénéfice la marque s’engage à fournir à ses clients ?
  • Cible : Qui sont les consommateurs actuels ou visés ? 
  • Positionnement : Comment l’entreprise souhaite être perçue par les consommateurs ? 
  • Personnalité : Quel est le style de la marque, sa différence ? 

Expert dans l’art de manier les mots, l’attaché.e de presse aide à faire grandir la réputation à travers des textes reflétant les valeurs portées par la marque. Communiquer, c’est se différencier par un ton et un message propre auprès d’une cible définie, en fonction d’objectifs déterminés.

État de la relation Journalistes/Attachés de presse en 2021
Lire le Livre Blanc

Le phénix de la communication

Le métier a vu relooké son nom en plus de 30 ans pour faire place dans les agences à Consultant Presse, moins péjoratif pour certains. 

Et si le terme attaché.e presse renaissait de ses cendres et retrouvait son titre de noblesse. Vintage ou dans l’ère du temps comme vous voudrez, et si nous revenions à l’authentique et remettions dans la lumière l’un des plus vieux métiers du monde. 

Car ne sommes-nous pas dans l’ère de l’authenticité et d’une génération nostalgique ! 

Il ou elle a su rebondir aux crises. L’attaché.e de presse a pris le tournant et s’est réinventé.e avec les médias sociaux pour être plus viral. 

Les RP ont appris en survivant à ces cycles de crises à devenir un partenaire incontournable de l’entreprise avec une approche stratégique à 360°. 

L’attaché.e de presse d’aujourd’hui est plus que jamais digital, stratégique dans le choix des mots afin de maximiser la portée du discours auprès de l’auditoire cible. La digitalisation est devenue un véritable atout pour les RP mais attention il faut savoir l’utiliser et connaitre le but recherché par sa mise en place. 

Ce métier a su s’imposer comme une carte clé dans l’image de l’entreprise et auprès des dirigeants au service de sa notoriété. Les RP, c’est avant tout des prises de parole et des conversations qui créent le débat et les interactions. 

L’enjeu de notre métier est de repositionner notre discipline et sa valeur dans l’entreprise. Il est pluridisciplinaire, plus scientifique, plus outillé… et plus mesuré.

L’attaché.e de presse amorce son retour ! 

Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : Donner la parole à l’autre sous la forme d’une tribune, une interview est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune… / Retrouvez-moi sur LinkedIn

Vous aimerez aussi

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.