Les Métiers Du Digital : Un guide pour comprendre…

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Tribune de Julien Oudart, entrepreneur et auteur d'un guide intitulé Les 20 métiers du digital...

#JaimeLaCom

Il est crucial de savoir se remettre en question en permanence, ce qui requiert au préalable de bien se connaître – c’est à dire régulièrement analyser ce qu’on fait bien et ce sur quoi on est moins à l’aise.

Julien Oudart, Founder Launched by CO and Growth Maker

Il y a maintenant un peu plus de deux ans, je me suis demandé quelles étaient les ressources disponibles pour mieux connaître les métiers du digital. Un nombre croissant d’étudiants veulent rejoindre des startups ou même en créer. Aucun guide n’existe pour leur expliquer en détails ce que c’est qu’être un Data Analyst, un Product Owner ou un Customer Success Manager.

La “globalisation” de ces métiers me semblait être un autre aspect intéressant et sur lequel il y a peu d’analyses disponibles. Pour avoir navigué dans la tech au sens large ces 20 dernières années, dans des grands groupes comme dans des startups, en Europe, Asie et aux Etats-Unis, j’ai vu l’arrivée d’une génération de “jeunes professionnels” du digital, pour traduire de l’anglais, qui vivent dans les plus grandes villes du monde et dont le quotidien se ressemble beaucoup.

Afin d’analyser ces tendances et mieux expliquer ce que sont ces nouveaux métiers, nous avons publié, le 8 Juin dernier, avec Clément Vérité du New York Times, un livre intitulé Les 20 métiers du Digital – amzn.to/2Af9t2x.

Cet ouvrage décrit en détails chacun des 20 métiers que nous avons listés (liste a la fin de cet article) et les illustre via le témoignage de 60 professionnels du digital dans 15 pays; voici les grandes conclusions exposées dans notre livre.

Étude – La place des Dircom dans l’entreprise
Lire le Livre Blanc

Un secteur qui embauche

Le premier mot que nous retenons lorsque nous parlons du recrutement dans le monde du digital est : pénurie ! Sur la plupart des métiers évoqués, les entreprises ont en effet aujourd’hui des difficultés à trouver des profils solides. Cela veut donc dire qu’il y a des nombreuses opportunités pour celles et ceux que le sujet intéresse. Nous sommes sur des typologies de métiers souvent nouvelles et pour lesquelles, avec un minimum de formation et d’expertise, vous êtes sûr de trouver rapidement, avec un niveau de salaire de départ qui varie selon la fonction. Par ailleurs, le secteur offre des opportunités pour tous, avec une diversité de postes qui garantit une chance pour les profils les plus analytiques comme pour les candidats les plus créatifs.

Des changements permanents

Certains des métiers que nous avons listé dans cet ouvrage n’existaient pas il y a 5 ans et certains n’existeront plus, en tout cas en tant que tel, dans 5 ans. La plupart de ces métiers continue d’évoluer en permanence, ce qui garantit des opportunités les plus curieux et motivés. Les développeurs pourront toujours s’ouvrir aux prochains langages de développement ou aux nouvelles méthodes agiles à venir. Les Sales Managers vont devoir intégrer le digital de façon croissante pour augmenter le nombre de leads sur lesquels ils vont pouvoir travailler. Si cela arrive, il sera toujours temps de vous orienter vers un autre de ces métiers, mais mieux vaut essayer de comprendre avant vers quoi vous pouvez évoluer à 5 ans. Selon nous, il existe en effet des ponts assez naturels entre certaines fonctions pour qui voudrait se réorienter après quelques années. Ainsi, il n’est pas rare de voir un Content producer prendre des responsabilités de Community manager ou un développeur s’orienter vers un rôle de Product Owner. 

Étude – La place des Dircom dans l’entreprise
Lire le Livre Blanc

Des profils “mondialisés”

L’autre point intéressant que l’on peut noter est que certains de ces métiers sont des métiers « globaux » qui se développent autour de communautés « globales », ce qui rend la mobilité internationale plus facile.  Le métier de développeur peut ainsi être exercé n’importe ou sur la planète sur la base de langages universels – Javascript, Php ou autres. Même chose pour un spécialiste UX. Ceci rend la maîtrise de l’anglais encore plus importante. En revanche, cela peut être potentiellement moins vrai pour un Community Manager dont l’activité est souvent liée à la maîtrise de la langue locale ou d’un Sales Manager dont le métier tourne autour du réseau qu’il s’est créé dans la région dans laquelle il exerce.

L’amour du métier

Cela nous aurait presque surpris mais les répondants sont apparus généralement enthousiastes dans la description de son métier. On sent la plupart du temps presque une passion pour la fonction exercée qui peut être liée à différents critères que certains évoquent : la flexibilité liée à la possibilité de travailler à distance, l’adrénaline générée par la fonction elle-même (ex : Sales Manager), les interlocuteurs quotidiens qui placent la fonction au centre du jeu (ex : UX Designer), la proximité avec la technologie qui vous fait ressentir que vous êtes au coeur des évolutions de notre société ou encore le fait que le métier soit récent et que tout y reste encore à inventer.

L’impact de lAI

La plupart des personnes interviewées pensent que l’I.A. va impacter leur métier à très court terme : les Sales Managers dont les leads vont de plus en plus venir du Sales Automation, les Acquisition Managers qui pensent progressivement passer plus de temps sur la stratégie et moins sur la gestion de campagnes, qui sont déjà en grande partie faites par les outils.
Certains y voient cependant des limites, tels les Recruteurs qui, malgré les outils existants qui vont certes continuer à s’améliorer, pensent que l’humain restera au centre de leur métier.

Plus de freelance et d’indépendance

Aussi appelé travailleur indépendant ou contractor dans certains marchés, cette tendance va prendre de plus en plus d’ampleur. Les outils pour travailler à distance sont déjà là, la mentalité dans les plus grands groupes (qui sont les clients de ces travailleurs indépendants) et leurs réglementations sont en train de s’adapter. Sans parler de l’accélération de l’adoption de ce mode de travail depuis l’épisode Covid 19. Certains métiers que nous avons exposé sont déjà souvent exercés par des personnes qui travaillent en indépendant : les Graphic designers ou les Développeurs.

Étude – La place des Dircom dans l’entreprise
Lire le Livre Blanc

Liste des métiers traités dans le livre

CRM Manager, Chef de projet, Community Manager, Growth Marketer, Chief Data Officer, Customer Success Manager, Product Owner, Pre-Sales Manager, Développeur, Planneur stratégique, Graphic designer, Content Producer, Acquisition Manager, Recruteur, Investisseur, UX Manager, Data Scientist, SEO Manager, Sales Manager, Influencer…

Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : Donner la parole à l’autre sous la forme d’une tribune, une interview est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune… / Retrouvez-moi sur LinkedIn

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.