La France est l’un des pays les plus défiants à l’égard de l’information selon le Trust Barometer Edelman

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Tribune de Diane Gaillard, co-fondatrice de Consultancy32 : Les Français attendent des entreprises qu'elles donnent la priorité à l'humain avant le business.

#ParoledAgence

Crise du Covid-19 : 76 % des Français expriment leurs inquiétudes face aux « fake news » relayées sur les réseaux sociaux.

Le rapport « Trust and the Coronavirus » du Trust Barometer Edelman 2020 révèle la défiance croissante à l’égard des réseaux sociaux et le nouveau rôle des entreprises qui, dans un contexte de crise, deviennent des « marques soignantes ».

Réseaux sociaux, gouvernement et monde scientifique

Si 52 % des Français font confiance aux médias nationaux, seuls 21 % croient dans les réseaux sociaux (vs 44 % en moyenne pour les autres pays interrogés). Les grands vainqueurs de la confiance dans le contexte de crise sont les experts scientifiques, les médecins et les organisations nationales de santé.

L’étude révèle également un fort scepticisme à l’égard du discours public en France. Seuls 17 % pensent que le gouvernement peut répondre seul à la crise. Les Français se fient davantage à leur médecin (81 %) et aux scientifiques (80 %).

Communication utile ou opportuniste : où est la frontière ? #COVID-19
Voir le webinar (Gratuit-30min)

Nouveau rôle à jouer pour les entreprises

Les Français attendent des entreprises qu’elles donnent la priorité à l’humain avant le business. Ils souhaitent que leur employeur informe, agisse, protège, démontre son utilité sociale et coopère avec le gouvernement.

L’employeur est aujourd’hui perçu comme source d’accompagnement privilégié au détriment du gouvernement et des médias. Il est fortement attendu sur sa communication, sur la mise en place de mesures et d’initiatives permettant de réduire la propagation du virus (LVMH et la fabrication du gel hydroalcoolique pour les hôpitaux).  Aux côtés des aides-soignants émerge le concept de « marques soignantes ». Les consommateurs se tournent davantage vers les marques qui font preuve d’empathie. La façon dont les marques se comportent aujourd’hui déterminera les achats des Français demain.

Aujourd’hui, les consommateurs jugent une marque à l’aune de son impact en faveur de l’intérêt général.

Amélie Aubry, managing director chez Elan Edelman.

Communication utile ou opportuniste : où est la frontière ? #COVID-19
Voir le webinar (Gratuit-30min)

« Marques soignantes »

Les marques qui adoptent le « solve, don’t sell » (« résoudre, pas vendre ») tireront leur épingle du jeu. Elles sont attendues sur quatre points : la proposition de solutions, la preuve qu’elles se soucient du bien-être des citoyens, leur contribution pour résoudre des problèmes actuels et leur collaboration avec le gouvernement. Les citoyens portent une attention particulière à la manière dont les entreprises incarnent leur raison d’être et ils font preuve d’empathie envers celles qui se démarquent.

Les citoyens attendent des dirigeants qu’ils apportent des réponses claires et opérationnelles sur les éléments fondamentaux de la vie en société.

Marion Darrieutort, Présidente d’Elan Edelman.

Méthodologie du Trust Barometer Edelman 2020

Cette enquête, réalisée entre le 6 et le 10 mars 2020, est une édition spéciale du Baromètre de confiance Edelman 2020. Elle a pour objectif de mesurer la confiance des répondants dans le contexte de l’épidémie de Covid19. Elle a été administrée en ligne auprès d’un échantillon global de 10.000 répondants à travers 10 pays dans le monde (Italie, Brésil, Corée du Sud, Afrique du Sud, Japon, Canada, Royaume-Uni, Etats-Unis, France, Allemagne).

Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : Donner la parole à l’autre sous la forme d’une tribune, une interview est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune… / Retrouvez-moi sur LinkedIn

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.