Les RP doivent s’imposer comme un levier de croissance pour sortir de la crise

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Tribune de Julien Eloy, Cofondateur de l’agence WEPA : Les relations publics n’ont jamais été aussi en phase avec leur époque...

#ParoledAgence

Couper son budget RP serait une erreur. Il faut au contraire investir maintenant pour valoriser et capitaliser sur sa marque, et se donner les moyens de préparer l’avenir. 

Julien Eloy, Cofondateur de l’agence WEPA

Plus que jamais, les relations publics vont jouer un rôle stratégique pour réinstaurer un climat de confiance et valoriser le savoir-faire des entreprises. C’est maintenant qu’il faut investir pour préparer l’avenir.

« Quand tout va mal, tu dois communiquer. » C’est le message que martèle depuis plusieurs semaines dans les médias Patrice Bégay, directeur de la communication de BPI France. Jamais la Banque Publique d’Investissement n’aura pris une position aussi forte auprès des entreprises pour valoriser le rôle déterminant de la communication. Dans ce contexte de crise sanitaire, aux conséquences économiques graves, il est important de réaffirmer aux DirCom et CoDir en quoi les relations publics sont un levier de croissance pour sortir rapidement de la crise. 

La crise et les marketeurs/communicants
Lire le Livre Blanc

Pas de confiance, pas de business

Les relations publics n’ont jamais été aussi en phase avec leur époque : un monde digital, hyper-connecté, médiatique où la communication est partout. L’image et la réputation d’une marque jouent un rôle de premier plan dans la relation qu’une entreprise construit avec ses parties prenantes, avec en première ligne ses clients : ces derniers achètent ce qu’ils connaissent et ce en quoi ils ont confiance. Autrement dit, pas de confiance, pas d’affaires. Si les RP n’ont jamais eu vocation à se substituer aux forces de vente, elles sont – et encore plus aujourd’hui – un puissant levier de croissance pour soutenir les directions dans l’atteinte de leurs objectifs commerciaux. Les RP permettent d’instaurer ce climat de confiance si propice aux affaires, et disposent de tous les outils pour en mesurer le ROI.

Il faut renforcer ses investissements 

Renforcer ses investissements en matière de communication dans le contexte actuel a donc tout son sens. Non seulement cela permet de mettre en avant le savoir-faire d’une organisation, et sa capacité à innover et être résiliente, mais surtout de rester en lien avec ses publics dans un monde de l’après où la distanciation sociale reste de mise (report, annulation des salons, d’événements…). Couper son budget RP serait une erreur. Il faut au contraire investir maintenant pour valoriser et capitaliser sur sa marque, et se donner les moyens de préparer l’avenir. Les entreprises qui s’en sortiront le mieux demain seront celles qui auront su réagir au plus fort de la crise, et qui auront intégré que le monde d’avant ne sera plus celui d’après.

La crise et les marketeurs/communicants
Lire le Livre Blanc

Aux agences aussi de se réinventer

Cette capacité à se réinventer doit aussi s’appliquer aux RP. La crise sanitaire doit nous inciter à innover, à trouver de nouveaux modèles, en phase avec les plus jeunes générations, et d’aller encore plus loin dans la digitalisation de nos métiers. Dans toutes les situations difficiles peuvent naître des pratiques nouvelles qui dessineront les nouveaux contours de nos métiers. C’est cette même capacité de résilience qui est demandé aujourd’hui à nos clients et qui nous permettra à nous aussi de sortir grandi de cette crise. Que la force soit avec chacun d’entre vous.

Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : Donner la parole à l’autre sous la forme d’une tribune, une interview est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune… / Retrouvez-moi sur LinkedIn

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.