Les RP tourisme en temps de crise : comment maintenir le contact avec les journalistes en attendant la réouverture des frontières ? 

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Tribune Morgane Vincent, Responsable de comptes RP, Interface Tourism : Il est plus que jamais nécessaire de maintenir des relations solides avec la presse...

#Paroled’Agence

Quelle que soit la stratégie mise en place, il est important de non seulement continuer à communiquer auprès des journalistes mais aussi et surtout d’adapter sa stratégie RP au contexte.

Morgane Vincent, Responsable de comptes RP, Interface Tourism.

Quand on vit une crise aussi importante que celle de la Covid-19, il peut être facile de perdre ses repères du quotidien et d’en oublier nos bons réflexes RP. Avec les bouleversements que connait le tourisme actuellement – en particulier la fermeture des frontières internationales et les restrictions de voyage qui en découlent – il est plus que jamais nécessaire de maintenir des relations solides avec la presse. Mais aussi de s’adapter aux changements plus ou moins brutaux que connaissent les secteurs du tourisme et de la presse.

Parmi les nombreux acteurs touristiques directement touchés par la crise, les offices de tourisme étrangers doivent faire face à des défis immenses et hors de leur contrôle. Comment faire pour les aider à ne pas se faire oublier des journalistes alors même qu’ils sont isolés du monde depuis des mois ? Voici quelques conseils inspirés du pôle RP d’Interface Tourism afin de maintenir une visibilité pour vos clients auprès des journalistes tourisme.

Gardez le contact par téléphone avec les journalistes

La première chose et la plus importante est de tout simplement prendre le temps de décrocher le téléphone et de continuer à échanger avec les journalistes. Si la fermeture des frontières est un problème pour le client, elle l’est aussi pour le journaliste qui ne peut plus faire de reportages. Qu’il s’agisse de l’impossibilité pour lui de voyager ou d’un changement de stratégie éditoriale de la part du média (suspension temporaire de la rubrique, par exemple), il a besoin de l’agence de presse pour connaitre en temps réel les évolutions du secteur telles que l’ouverture des frontières ou les conditions d’entrée avec ou sans test PCR. Si les rendez-vous physiques ne sont plus possibles, le téléphone quant à lui, est un moyen très efficace pour obtenir l’attention du journaliste. Et aussi de lui donner des nouvelles des clients et prendre des siennes. 

Faire ses RP à l’heure du COVID-19
Écouter le débat du Press Club (Gratuit)

Continuez à informer pour mieux se projeter dans le futur

D’autres actions sont également faciles à mettre en place malgré la crise. Si le journaliste ne peut plus aller sur la destination, celle-ci peut venir à lui grâce à un portage. Il peut ainsi se familiariser avec des produits locaux et (re)découvrir la destination pour mieux se projeter sur un futur reportage lorsque les frontières ouvriront. Pensons aussi aux communiqués de presse et autres moyens de communiquer les actualités du client. Même en temps de crise, les journalistes sont constamment en demande d’information et sont ravis d’en recevoir. Même s’il s’agit de contenu purement inspirationnel.

Proposez de nouveaux formats

Les événements physiques et les reportages ne sont plus possibles ? Qu’à cela ne tienne ! La crise peut aussi créer de formidables opportunités d’innover pour le client, notamment en tirant parti de l’émergence et du développement de nouvelles tendances. Comme le phénomène du podcast qui a connu une véritable explosion cette année. Cela peut être le moment idéal pour proposer de nouveaux angles ou de nouveaux formats au client et lui montrer que l’on est capable d’adaptabilité et d’innovation constantes. C’est par exemple le cas avec le lancement récent de la marque Interface Tourism Insights. Elle apporte aux clients de l’agence de nouvelles analyses éclairées sur l’évolution du marché français. 

Faire ses RP à l’heure du COVID-19
Écouter le débat du Press Club (Gratuit)

N’oubliez pas le digital

Il ne faut pas non plus oublier le digital et toutes ses nouveautés qui se sont développées durant la crise. De nombreuses solutions ont en effet vu le jour afin de pallier le vide créé par l’absence d’événements physiques. Au lieu de se dire « les événements sont impossibles », il faut alors réfléchir à « comment les réaliser autrement ». Les événements presse mais aussi les webinaires, les rendez-vous virtuels, les interviews via Zoom… le digital nous offre une infinité d’opportunités qui ne demandent qu’à être saisies.

Pour l’un de ses clients, Interface Tourism a par exemple organisé des sessions virtuelles et ludiques sous le format d’un cocktail réalisé en direct avec les journalistes grâce à un kit envoyé chez eux en amont, ainsi qu’un concert de musique virtuel pour accompagner une présentation de la destination. Que peut-on rêver de mieux pour créer un moment de partage avec les journalistes et leur rappeler de bons souvenirs de la destination ?

Quelle que soit la stratégie mise en place, il est important de non seulement continuer à communiquer auprès des journalistes mais aussi et surtout d’adapter sa stratégie RP au contexte. Qu’il s’agisse d’un client tourisme ou venant d’un autre secteur, maintenir une visibilité constante sur le marché français est bien plus bénéfique que de reprendre la communication après une (longue) pause.

Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : Donner la parole à l’autre sous la forme d’une tribune, une interview est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune… / Retrouvez-moi sur LinkedIn

Vous aimerez aussi

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.