Non, nous ne ferons plus les RP comme avant. Et c’est tant mieux !

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Patricia Attar, Directrice Associée Agence conseil en relations publics Gen-G: Il est temps d’arrêter de nous prendre pour des machines à diffuser des communiqués de presse à tout va qui n’ont qu’une conséquence d'énerver les journalistes sur-sollicités.

#Paroled’Agence

Il est temps de nous élever, d’élever nos clients en sortant le nez du guidon et en exprimant leur essence, leur savoir être et plus seulement leur « plus produits » et autres auto promos nombrilistes étalées dans des communiqués à rallonge.

Patricia Attar, Directrice Associée Agence conseil en relations publics Gen-G.

A peine déconfinés, on parlait déjà du « monde d’après » – Mais quel avenir pour nos métiers de communicants ?

D’un côté les optimistes invétérés qui y voient une opportunité de retrouver du sens en se recentrant sur l’essentiel. 

De l’autre, les pessimistes qui disent que le « monde d’après » restera tel qu’on le connaît avec les mêmes hommes et mauvaises habitudes qu’avant. 

Comme si la peur du virus nous faisait prendre subitement conscience que nous sommes des êtres humains fragiles et vulnérables. 

Même en 2020. Même avec les progrès de la science, de la médecine. Même avec l’IA et autres innovations technologiques. 

Chaque secteur d’activité a été impacté en bien ou en mal par cette incroyable période que nous vivons. Qu’elles soient engagées. Qu’elles mettent en place des mesures pour leurs salariés. Ou qu’elles les licencient, toutes les entreprises ont dû communiquer durant cette période et imaginer « l’après ».

Journalistes, les attaché(e)s de presse ont des questions pour vous !
Voir le webinar (Gratuit)

Je suis pour ma part une fervente et éternelle optimiste et je veux croire que cet « après » sera dur certes, mais révélera le meilleur. Y compris dans nos métiers.

En près de 20 ans, combien de fois ai-je entendu « les RP ne survivront pas au digital » – «  à l’ avènement des réseaux sociaux » – « face à l’IA et ses solutions dématérialisées». Et maintenant on se demande comment nous allons survivre post Covid. 

Et bien nous allons nous relever plus forts, solides, avec des approches foncièrement différentes. Telle est ma conviction. 

Il est temps de nous élever, d’élever nos clients en sortant le nez du guidon et en exprimant leur essence, leur savoir être. Et plus seulement leur « plus produits » et autres auto promos nombrilistes étalées dans des communiqués à rallonge.

Journalistes, les attaché(e)s de presse ont des questions pour vous !
Voir le webinar (Gratuit)

Il est temps d’arrêter de nous prendre pour des « machines à diffuser des communiqués de presse à tout va ». Ce qui n’a qu’une conséquence = énerver les journalistes sur-sollicités. 

Il est temps d’imaginer de nouvelles façons de diffuser une information, sans passer par les codes classiques qui volent désormais en éclat. Moins de communiqués mais des angles sur-mesure, des approches one-to-one avec les journalistes. Arrêter de les relancer inutilement puisqu’ils ne sont plus à leur rédaction mais en télétravail. Imaginer des alternatives aux conférences de presse, petits déjeuners presse ou autres évènements (lorsque le virus circule…). 

Il est temps de réinventer notre métier. Il est temps de décloisonner nos expertises. Et donc de proposer des stratégies plus globales mêlant influence digitale, native advertising ou affaires publiques quand cela s’y prête évidemment. 

Bref, délivrer un conseil plus global. 

Pour moi, l’heure est à la remise à plat de notre métier. Nous devons convaincre nos clients de nous suivre dans cet élan qui sera salvateur pour leur image de marque. Car nous parlons bien de cela. Nous devons tout mettre en œuvre pour faire valoir, défendre, faire entendre les positions, savoir être, ADN et engagements de nos clients, qui ne peuvent plus s’exprimer de la même manière désormais. 

Passons d’une communication autocentrée et auto promotionnelle à une communication engagée. Une communication qui a du sens et saura raisonner avec l’actualité, avec sincérité et sans récupération.

Positive je suis, positive je reste ! 

Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : Donner la parole à l’autre sous la forme d’une tribune, une interview est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune… / Retrouvez-moi sur LinkedIn

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.