Plutôt qu’une info qui divise, faisons le pari d’une info qui réunit et inclut le plus grand nombre

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Interview de Nathalie Desaix, directrice de la marque 20 Minutes (Marketing, Communication et Contenu de marque).

#JaimeLaPresse

Comment 20 Minutes passe cette crise sanitaire ?

Évidemment la séquence écoulée a été difficile pour 20 Minutes, comme pour beaucoup mais cela a été aussi l’occasion de réfléchir, faire des choix. Crise ou pas crise, 20 Minutes était de toute façon à une étape : 20 Minutes a bientôt 20 ans. Nous réfléchissions à certaines évolutions dans l’offre info et le positionnement de notre marque éditrice de news. La crise a accéléré et fait évoluer les discussions et projets.

Et puis, surtout, nous avons fait notre métier : nous avons informé. Beaucoup. Tout le temps. Beaucoup de gens. Au printemps 2020, nous observions régulièrement plus de 15 millions de visites quotidiennes sur nos supports numériques. Cela a été un défi fou pour nos journalistes, comme ceux d’autres médias de news, de couvrir cette actualité en délivrant une information utile et vérifiée alors que ce virus était tout à fait inconnu, avec très peu de matière scientifique sur le sujet.

Quel type de projets ont été mis en œuvre ?

Pour le rendez-vous print par exemple, ce que nous aurions fait en 2 ans, nous l’avons fait en quelques mois. Et aujourd’hui,  20 Minutes présente une nouvelle formule du journal à ses lecteurs. Si nous avons gardé les fondamentaux (gratuité, accessibilité, neutralité, ton) nous avons repensé la promesse éditoriale, le produit et l’expérience de lecture. Avec ce journal, nous voulons proposer une pause dans les flux d’actu. Ni tout à fait un quotidien tel qu’on l’imagine, ni un magazine, 20 Minutes est désormais disponible (depuis le 9 juin) en version papier 3 fois par semaine sous forme de « journal d’actu et thématisé » : conso le lundi, environnement le mercredi et culture le vendredi.

Le défi :  installer des rendez-vous thématiques forts pour répondre au besoin d’être bien informé sur des sujets utiles, qui concernent nos lecteurs dans leur vie de tous les jours. Et puis, la maquette a été revue : plus colorée, plus agitée avec des ruptures de rythme, des photos détourées, et un mix de formats différents.

Nous venons également de finaliser un nouveau CMS (outil de publication des articles) en optimisant de nombreuses fonctionnalités pour nos journalistes, en injectant des modules d’intelligence artificielle aussi.

Traite-t-on l’information de la même manière à la TV, Radio, sur les réseaux sociaux , dans la presse écrite ?
Regardez le Replay du débat du Press Club

Près de 20 ans après son lancement, comment 20 Minutes continue d’innover ?

20 Minutes est une jeune marque mais en effet elle a grandi. Elle s’est solidement installée dans le paysage médiatique français. Plus d’un tiers nous lit chaque mois. Sur le numérique, la marque est même celle qu’ils déclarent la plus utiliser chaque semaine pour s’informer, selon le très sérieux Digital News Report du Reuters Institute.

Pourtant, le défi c’est de continuer sans cesse à innover.  L’info est un environnement dans lequel tout va extrêmement vite, ce qui pousse à tester en permanence de nouvelles choses. Et puis, surtout, il y a l’évolution des usages de nos actuels et futurs lecteurs. Nous observons beaucoup la cible des plus jeunes (18-30 ans). Ils sont nés avec les réseaux sociaux, à l’ère de l’hyper-conversation. Ils veulent être acteurs dans leur relation aux contenus en général. Souvent, ce sont les premiers à utiliser ce qui deviendra un usage généralisé. Nos développements sur le numérique, tant au niveau techno, distribution des contenus ou approche des formats narratifs se font beaucoup à travers ce que l’on apprend d’eux.

Nous voulons aussi innover sur le print. Avec le télétravail généralisé, des confinements successifs et des nouvelles mobilités, il nous a fallu réinventer notre stratégie de diffusion du journal, avec des colporteurs à vélo par exemple, aller dans de nouveaux lieux, étaler nos horaires de distri… Même si nous sortons de cette séquence, nous conserverons de nombreux acquis de la période..

20 Minutes fêtera son 20ème anniversaire en 2022… Que pouvons-nous vous souhaiter ?

20 ans, c’est l’âge des possibles, des projets (encore!), de l’élan et de l’enthousiasme. Alors, peut-être nous souhaiter de continuer à grandir en gardant cette âme de défricheur, jamais arrogant et toujours curieux. Et surtout, souhaitez-nous de conserver ces liens de proximité avec nos lecteurs. Nous avons grandi grâce à eux, et nous avons très envie de continuer à écrire cette histoire, avec eux.

Traite-t-on l’information de la même manière à la TV, Radio, sur les réseaux sociaux , dans la presse écrite ?
Regardez le Replay du débat du Press Club

Selon vous, quelle évolution pour le paysage médiatique à cette sortie de crise ?

Les défis sont majeurs pour cette industrie : relations aux gafam, nouveaux cadres législatifs sur le numérique avec le nécessaire respect de la vie privée des utilisateurs, évolution du marché publicitaire, accélération des infox… Beaucoup d’enjeux sont sur la table. Alors qu’on observe une polarisation des opinions, alors que l’on voit des médias qui assument de plus en plus un traitement partisan de l’info, d’autres médias de news ont un rôle à jouer important pour contribuer au bien vivre-ensemble dans une société apaisée. Chez nous, nous avons la conviction qu’un individu informé de façon juste, utile et non partisane est un citoyen averti et éclairé. Les notions d’indépendance éditoriale et économique seront fondamentales. Sans tomber dans l’angélisme, plutôt qu’une info qui divise, faisons le pari d’une info qui réunit et inclut le plus grand nombre.

Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : Donner la parole à l’autre sous la forme d’une tribune, une interview est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune… / Retrouvez-moi sur LinkedIn

Vous aimerez aussi

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.