Prise de conscience mais faire confiance, le rôle de l’influence à l’heure de l’automne et de l’avenir de l’épidémie ?

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Tribune de Marie-Laure Laville, Directrice de LEWIS France : La communication opportuniste n'a pas sa place...

#Paroled’Agence

Les campagnes qui fonctionnent sont celles où les marques & les influenceurs ont co-créé ensemble.

Marie-Laure Laville, Directrice de LEWIS France

L’automne 2020 est un moment clé qui dessinera les scénarios éventuels pour 2021. Les influenceurs peuvent activer des nouveaux leviers innovants. Les influenceurs français sont relativement jeunes puisque 60% d’entre eux ont entre 19 et 30 ans. Leur audace pourrait se traduire par des nouvelles tendances. C’est cette énergie du changement qui permettra de rebondir. 

La crise sanitaire liée au Covid-19 provoque des bouleversements individuels et collectifs dans tous les champs de la vie sociale et nous interpelle tous. Cette période de forte incertitude interroge et contribue à la réflexion sur nos vies et nos libertés. Les réseaux sociaux reconnus pour leur influence sont au cœur des débats et des polémiques. Ils sont devenus la première source d’information, des discussions, des interactions et des décisions. Une révolution médiatique qui influence le monde. 

En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre de respirer d’être heureux.

Marc-Aurèle, Empereur, philosophe et écrivain romain

Nous sommes de plus en plus bien armés pour comprendre, anticiper et tirer parti de ces transformations. Le numérique a donné une culture de l’instantanéité et de la polyvalence. La digitalisation nous a habitué à recevoir et traiter des flux permanents d’informations et a développé une rapidité d’analyse et d’action, ainsi qu’une grande agilité. L’influence fait partie du paysage sociale et agit sur les émotions, les pensées, les croyances, les intentions. Ces facteurs psychologiques, à leur tour, influencent nos interactions avec les autres.

L’influence vue par ceux qui la font au quotidien
Écouter
le podcast avec Laurent Buanec, DGA Twitter

61% des consommateurs consultent au moins une fois par jour l’actualité d’un influencer – Rakuten Marketing

Dans cette phase de changement, il va falloir apprendre à vivre avec le Covid et adapter nos modes vie, de pensée et notre vision de la société, prendre conscience sans perdre la confiance. C’est un fait, un certain niveau de stress vient de nouveau teinter l’automne cette année, les risques de transmission et les mesures en place chamboulent les habitudes. Ce ne sera pas comme la vie d’avant. Nous rentrons dans une ère de l’expérience

Selon l’outil de social listening Talkwalker, on recense en France depuis le 1er mars 2020 plus de 14 millions de mentions des principaux hashtags liés au coronavirus sur les réseaux sociaux, générant plus de 85 millions d’interactions (like, partage, commentaires de publications).

Le constat de ces derniers mois, il y a un fort désir de retour aux sources et de réinventer nos manières de vivre. La maison est devenue un endroit protégé que l’on chouchoute. On se recentre sur la famille. L’écologie, le made in France, l’esprit solidaire, l’entraide, l’authenticité : des tendances confirmées qui sont au cœur des préoccupations des français. 

La recette gagnante pour être un bon influenceur pour cette rentrée est le dosage, la qualité des bons ingrédients pour donner du sens et humaniser son discours pour promouvoir un engagement durable. 

Nous entrons dans une ère où la communication devient de plus en plus codée et segmentée. Comment donc l’influence, à travers cette métamorphose de la communication 2.0, évolue-t-elle et quel avenir pour elle dans cette période de crise sanitaire ?

L’influence vue par ceux qui la font au quotidien
Écouter
le podcast avec Laurent Buanec, DGA Twitter

Les 6 conseils de base pour une influence réussie pour amorcer l’automne 2020-2021

1-Communiquer sa passion 

Ces nouveaux influenceurs ou ambassadeurs communiquent leur passion et partagent leurs émotions au travers de discussions. Ils donnent leurs avis et n’ont pas peur de soulever des débats, qu’ils soient positifs ou négatifs. Ils représentent le nouveau visage de notre société.  Les marques ne peuvent plus faire sans eux. Ils s’inscrivent dans les nouveaux codes des nouvelles générations ultra connectées et ultra exigeantes : être présent au bon endroit et au bon moment.

2- Proposer de l’inédit 

Dans un monde où les marques doivent redoubler de créativité pour séduire en quelques secondes, l’impact émotionnel des influenceurs est un facilitateur pour déclencher l’acte d’achat et retenir les consommateurs. Le digital offre aux entreprises et aux marques une nouvelle caisse de résonance pour communiquer et dialoguer. Les médias n’ont plus le monopole de l’influence. Ils doivent faire face à la pulsion du partage qui est devenue une seconde nature.  

3- Co-créer 

Les campagnes qui fonctionnent sont celles où les marques & les influenceurs ont co-créé ensemble. Camila Coehlo et Aimee Song ont été les deux premières à lancer une collection avec la marque de mode Revolve. Les deux collections ont été épuisées en quelques heures après le lancement.

4- Duo-d’influenceur un nouveau levier

Couples, amis, frères et sœurs ou jumeaux sont de plus en plus prisés : de plus en plus d’influenceurs se présentent en duo. Les marques sont de plus en plus séduites de collaborer avec des duos d’influenceurs. 

5- Authenticité & transparence

L’influenceur génère de l’engagement à partir de la confiance de son audience. Les utilisateurs se lassent de l’esthétique Instagram et préfèrent les posts plus “naturels”. Une “influence utile” engage de plus en plus. Le marketing d’influence permet de créer du contenu authentique autour d’une marque selon 89 % des professionnels du marketing.

6- Relation à long terme

Ce n’est pas uniquement une communication opportuniste, elle doit avoir du sens. La communication opportuniste n’a pas sa place.


Bio : Marie-Laure Laville occupe le poste de directrice générale France au sein de l’agence internationale LEWIS spécialisée dans la communication et les RP digitales https://www.teamlewis.com/fr/. Marie-Laure bénéficie de plus de 25 années d’expérience acquise en communication de marque B2B, B2C, institutionnelle, produit ainsi qu’en communication de crise. Elle intervient dans plusieurs écoles l’ISG, IICP, ESP, PPA, l’Université Paris Diderot…Dans cette réflexion du changement, elle a écrit un livre : Les Relations Presse à l’heure du digital – des influenceurs aux ambassadeurs – Editions Kawa – https://www.editions-kawa.com/home/179-les-relations-presse-a-lheure-du-digital-des-influenceurs-aux-ambassadeurs.html – @mllaville – @Livre_LRPHD

https://www.linkedin.com/in/mlaville/

Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : Donner la parole à l’autre sous la forme d’une tribune, une interview est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune… / Retrouvez-moi sur LinkedIn

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.