RP 2.0 : bullshit ou vraie tendance ?

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Tribune de Aude Staub, PR Manager au sein du Cabinet Marketing Gtec, spécialisé dans l’IT : RP 2.0 : de quoi s'agit-il ?

#ParoledAgence

La règle d’or en RP ? Un vrai sujet, un timing adéquat, un bon ciblage, l’utilisation des réseaux… Mais surtout, surtout l’établissement de relations de confiance, pérennes et respectueuses avec les journalistes, les médias et les clients !

Aude Staub, PR Manager au sein du Cabinet Marketing Grec.

L’expression “RP 2.0” est sur toutes les lèvres ! 

La tendance à suivre pour certains, un terme inconnu pour d’autres, ou encore une réalité pour les professionnels du secteur. Dans tous les cas, le but des “RP 2.0” est commun aux relations presse traditionnelles (augmenter la visibilité de la marque), mais en utilisant les canaux digitaux. 

Avec un peu de recul, est-ce vraiment le Graal ? Peut-on se passer des RP traditionnelles ? Les RP 2.0 sont-elles vraiment révolutionnaires ?

Journalistes, les attaché(e)s de presse ont des questions pour vous ! Voir le webinar (gratuit)

RP 2.0 : de quoi s’agit-il ?

Pour faire court, le terme “RP 2.0” désigne les nouvelles formes qu’ont prises les relations publiques avec l’avènement du digital. 

  • D’une part, les cibles se sont élargies et ne comprennent pas exclusivement des journalistes, mais également des pigistes, des influenceurs, des intervenants experts, des rédacteurs… en d’autres termes, des leaders d’opinion. Ces prescripteurs ont parfois plus d’influence que les médias classiques : il est donc indispensable de les prendre en considération. 
  • D’autre part, les modes d’interaction ont évolué. Les réseaux sociaux et les plateformes dédiées sont de nouveaux modes de contacts pour les professionnels des relations publiques, là où le communiqué de presse envoyé par courrier postal faisait encore le job au tournant des années 2000.

Les “RP 2.0” : révolution ? Non, simple réalité.

Les “RP 2.0” sont surtout un buzzword. Pire : c’est trop souvent l’arbre qui cache la forêt. Chez nombre d’agences traditionnelles, on brandit le concept de « RP 2.0 » pour montrer que l’on est moderne. Et cela l’est peut-être encore en B2C. Mais dans le BtoB, et particulièrement dans le secteur de l’IT, une agence RP qui parle à tout va de “RP 2.0” est à peu près aussi crédible qu’une agence vous conseillant d’avoir un site internet. C’était novateur dans les années 90 et différenciant en 2000, mais déjà d’une banalité totale dès 2010. 

Journalistes, les attaché(e)s de presse ont des questions pour vous ! Voir le webinar (gratuit)

En B2B, les communiqués ne s’envoient plus par fax ou courrier depuis des années, mais bien par email, en les publiant sur des plateformes, dans les newsrooms ou en les partageant sur les réseaux sociaux. Les relations avec les journalistes se sont certes digitalisées via les médias sociaux, mais la communication est toujours principalement faite par email et téléphone. Les petits déjeuners dans les halls d’hôtel ne sont plus la clé pour garantir les relations presse, les journalistes n’ont plus le temps et les leaders d’opinion n’ont pas cette culture ! 

Sans mettre de côté les relations publiques traditionnelles, les “RP 2.0” sont le quotidien de la majorité des agences de presse d’aujourd’hui. En envoyant des communiqués par mail, en utilisant des newsrooms, en réalisant des CP interactifs… ou en prenant le temps de connaître les leaders d’opinion sur les réseaux sociaux ET par téléphone !

N’oubliez pas, que le mot le plus important dans Relations Presse ou Publique est le mot “relation”. Et pour établir et conserver une relation avec un-e journaliste, nous utiliserons comme toujours tous les moyens à notre disposition !

Marc Michiels

Marc Michiels

Rédacteur en chef : Donner la parole à l’autre sous la forme d’une tribune, une interview est en quelque sorte se donner à lire, comme une part de vérité commune… / Retrouvez-moi sur LinkedIn

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.