Une stratégie de relations presse & médias doit s’inscrire dans une démarche digitale globale

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

Culture RP a rencontré Suké Churlaud, Directeur Pôle Relations Médias chez Neostory. Il a notamment participé aux lancements en France des barbecues Weber et de nombreux équipements Honda.

Portrait S. Churlaud essentiel RP

Suké Churlaud, Directeur de l’agence essentiel RP, présentez-nous votre parcours.

Après la faculté de droit et un poste de cadre chez un prestataire de services, je me réoriente vers la communication. C’est à l’École Supérieure de Publicité (Paris) que je valide un BTS Communication des Entreprises en alternance. L’agence qui m’emploie est spécialisée dans l’industrie, les hautes technologies et l’IT. J’y apprends le métier d’attaché de presse en gérant notamment les RP BtoB de marques comme Fujitsu, Panasonic et ABB. Lorsque j’intègre l’agence MJA Relations Presse, active dans les secteurs de la maison, du jardin et de la construction, je développe un carnet d’adresses de médias grand public avec des budgets comme les barbecues Weber, Honda Jardin et Honda Marine. Aujourd’hui, je dirige essentiel RP, le département relations presse & médias du Groupe AXXESS, où je participe à développer l’offre globale digital média.

Le Groupe AXXESS est doté de plusieurs départements dont un dédié au Social Média, pouvez-vous nous en dire davantage ?

En effet, essentiel RP est rattaché au pôle « Digital & CRM » du Groupe AXXESS. Une activité qui comprend également le département neopodia, spécialisé en média sociaux, ainsi que La Sphère Digitale, compétent en matière de média digital, Webmarketing et sites Internet.
Selon nous, une stratégie de relations presse & médias doit désormais englober une large palette d’outils et de prestations, qui vont des RP traditionnelles au Community Management, en passant éventuellement par la refonte d’un site Internet et la production de contenus on-line.

Nos clients, des PME de secteurs très variés, apprécient de pouvoir choisir une ou plusieurs de nos expertises, selon leurs enjeux et leur budget. Mais cela ne signifie pas que nous bâtissons des stratégies en agrégeant simplement des prestations, bien au contraire, il est crucial de penser chaque outil avec une vue d’ensemble interactive, cohérente et homogène.

Tandis que les entreprises sont aujourd’hui toutes sensibles à leur e-reputation, la communication média reste assez nébuleuse pour nombre d’entre elles. C’est ici que nos activités par expertises prennent leur sens. Face à chaque problématique ou question, c’est un spécialiste dédié qui apporte la réponse, toujours avec une approche globale par rapport à la stratégie engagée.

En interne, nous fonctionnons de façon transverse. La synergie entre les équipes s’illustre par des échanges réguliers, réunions de travail, cessions de formations, partages de connaissances et d’expériences.

Beaucoup d’acteurs s’interrogent sur les bons outils à utiliser dans la gestion des relations presse et les solutions sur le marché sont nombreuses. Quelles sont, selon vous, les bonnes questions à se poser avant d’investir dans une solution ?

Il est vrai qu’auparavant, le pack d’outils des relations presse était assez facile à cerner. Aujourd’hui, la multiplicité et la variété croissante des cibles à atteindre implique de recourir à plus d’outils. Et à cela vient s’ajouter le besoin de monitoring et de reporting, en temps-réel, et sur des indicateurs nouveaux.

CRM ou IRM (Influencers Relationship Management) ? Base de données globales presse et influenceurs ? Monitoring ou évaluation de réputation en ligne ? Sites Web de ranking des blogs par influence et secteurs d’activités ? Cartographie et mesure des médias sociaux ? Salles de presse à contenus interactifs ? Veille et panoramas du Web et/ou de la presse ?
Autant de questions que de possibilités !

Je pense que le meilleur process consiste à partir de l’existant, des outils déjà en place au sein de l’agence, puis de déterminer les fonctionnalités que l’on souhaite acquérir. Cette définition des besoins doit se faire avec l’ensemble des collaborateurs, parce que basculer sur de nouvelles solutions impactera de fait le fonctionnement global de l’agence. Il faut également prendre en compte les attentes des clients. Sans oublier l’efficacité, l’ergonomie, les formations, le SAV et le budget.

Pouvez-vous nous présenter une campagne où l’ensemble des expertises de l’agence a été utilisé ?

Ce n’est pas une campagne à proprement parler mais plutôt un mode de fonctionnement que nous avons déjà opéré pour 3 clients dans des secteurs assez différents : un industriel du chocolat, un fabricant d’appareil électroportatif de bricolage et une enseigne de jouets.
Le sourcing des influenceurs est réalisé par synergie des chargés de clientèle de neopodia et d’essentiel RP. Chaque département alimente ses cibles en informations : journalistes, influenceurs, communautés… en adoptant le ton et le format appropriés selon le public. Les résultats obtenus par essentiel RP alimentent les comptes social média et leurs audiences captives. Et les communautés ainsi informées des retombées presse accordent à ces dernières un nouveau relais viral de diffusion. Ce process mutualisé fonctionne sur tous les outils du Web social tels que les jeux-concours, les billets sponsorisés, les guest-bloggings.

Carole MazurierResponsable Communication Externe de l’Argus de la presse / Linkedin / @Argusdelapresse / @CultureRP

Un petit rayon de Com'

Un petit rayon de Com'

Culture RP est un laboratoire de réflexion, un espace de parole ouvert aux Communicants, aux Influenceurs, aux Journalistes… N’hésitez pas à vous inscrire, à nous contacter pour une contribution. Merci pour votre confiance ainsi que vos partages sur les réseaux sociaux !

S’inscrire aux alertes de Culture RP, c’est s’assurer de ne rien perdre de l’information mise à disposition sur notre blog.